🚀 Conseils pour obtenir une aide et un financement de ton business
Interview de Louis MERCIER, expert en financement chez LMC
🗣 Envoie un message messenger pour obtenir la vidĂ©o et astuces sur ces aides financiĂšres

Conseils pour obtenir une aide et un financement de ton business

 

Bonjour !

On va parler aujourd’hui de financement de Startup et d’aide aux entreprises qui se lancent que ce  soit en France mais aussi en Europe. Donc, j’ai le plaisir d’ĂȘtre accompagnĂ© de Louis. Bonjour Louis !

L : Bonjour Franck !

FR : Merci d’ĂȘtre lĂ . On vient de voir ton compte que tu as de nombreuses aides que tu peux obtenir, que ce soit par la rĂ©gion ou par des startups, par la French Tech, est-ce que tu peux nous en parler un petit peu plus ?

L : Alors, il y a Ă©videmment beaucoup de financeurs dans la RĂ©gion Ile de France. Moi, j’ai dit toujours Ă  mes startups : Sachez ĂȘtre modestes et commencez petit, contrairement Ă  ce qu’on peut entendre certaines discours, il faut penser globale et trouver des gros financements. Moi, je pense qu’il faut commencer petit, notamment avec les dispositives de French Tech avec des prĂȘts d’honneur, des prĂȘt au zĂ©ro qu’on s’engage sur l’honneur Ă  rembourser.

FR : French Tech, ils sont présents ici à Station F ? BPI

L : BPI a un bureau, une permanence de temps en temps.

FR : French Tech peut t’aider à financer ton entreprise, quelle est donc leur relation avec BPI ?

L : C’est BPI qui fait l’instruction des dossiers French Tech, pour le financement French Tech qui s’appelle la bourse French Tech exactement et donc ça permet d’obtenir jusqu’à 30 000 € de subvention. Quand on dit subvention, c’est de l’argent qui est donnĂ©. D’accord ? Et qu’on n’a pas Ă  rembourser
 Et ça reprĂ©sente 50% la moitiĂ© du coĂ»t du programme que l’on a estimĂ©. C’est-Ă -dire j’ai un programme de dĂ©penses qui coĂ»te 60 000 € : les dĂ©penses du personnel, les dĂ©penses du sous-traitant pour faire des Ă©tudes de marchĂ©, pour faire des choses comme ça. Donc, la bourse French Tech finance la moitiĂ© jusqu’à 30 000 €.

FR : Je t’ai vu aussi que tu prĂ©sentais les Jeunes Entreprises Innovantes ou le CrĂ©dit ImpĂŽt Recherche. Enfin, il y a Ă©normĂ©ment d’aide.

L : Ça, c’est la partie fiscalitĂ©. L’interlocuteur, c’est l’administration fiscale. Et donc, il y a le CrĂ©dit ImpĂŽt Recherche (CIR), le CrĂ©dit ImpĂŽt Innovation (CII) et le statut de Jeune Entreprise Innovante. Et comme je dis Ă  tout le monde, quand on dit : Jeunes entreprises innovantes, on se dit c’est l’innovation, ce n’est pas de la recherche. Donc, je trouve qu’on devrait appeler ça la jeune entreprise de recherche. C’est la mĂȘme philosophie que le CrĂ©dit ImpĂŽt Recherche.

FR : Mais, ça va qu’aujourd’hui, il y a tellement de financements d’aide que des fois tu dis, est-ce que c’est facile d’obtenir ces financements, est-ce qu’on peut le faire en direct ou passer par des conseillers comme toi, qui vont aider ?

L : C’est surtout Ă  Paris, la rĂ©gion Ile de France,ou Paris mĂȘme, c’est trĂšs compliquĂ©. Alors si on parle du dossier fiscalitĂ©, avec une relation de l’administration fiscale, il faut prĂ©senter les dossiers trĂšs bien structurĂ©s et ça dĂ©pend trĂšs clairement Ă  ce que l’on fait. Parce que s’il y a une expertise technique qui est faite, elle est faite uniquement sous le document prĂ©sentĂ©. Il n’y a pas de rendez-vous, d’explication avec un expert technique. Donc il faut vraiment trĂšs bien structurer son dossier, trĂšs bien expliquĂ© dedans quels sont les travaux dits de recherche ou d’innovation. Et puis pour les autres dispositifs, lĂ , on va dire plus conviviales mais il y a plus de relations humaines avec BPI on peut discuter.

FR : LĂ , tu viens de faire justement une prĂ©sentation pendant  une heure, trĂšs intĂ©ressante et j’ai pu lister ces diffĂ©rents dispositifs. J’ai notĂ© ces dispositifs et j’ai vu que tu as fait une prĂ©sentation, est-ce que tu pourrais nous fournir la prĂ©sentation ?

L : Avec plaisir.

FR : Fantastique ! Et j’ai fait aussi une troisiĂšme chose, j’ai fait de la vidĂ©o. Je me suis permis de filmer ta prĂ©sentation si tu es d’accord ?

L : Bien sûr !

FR : Je voulais quand mĂȘme t’en faire part, vous savez que je filmais. Donc, voilĂ  il y a ces trois Ă©lĂ©ments et en bas de la description, vous avez les coordonnĂ©es de Louis. Si vous voulez exactement le contacter, vous pouvez le contacter par sa sociĂ©tĂ©, sa structure LMC. Sinon le plus simple, si vous envoyez un message via Messenger sur l’adresse que je vous ai mis Ă  www.m.me/businessdigitalfr pour visualiser les gammes complĂštes de la structure LMC, pour que vous puissiez voir les diffĂ©rentes scĂšnes qu’on a vu mais on a une dizaine. Il y a la prĂ©sentation que tu vas nous fournir et la vidĂ©o qui dure une heure. Est-ce que tu as d’autres informations complĂ©mentaires que tu voudrais stipuler aux entreprises qui se lancent ou qui se sont dĂ©jĂ  lancĂ©es ? Est-ce que ça te prend beaucoup de temps et est-ce que tu as fort pourcentage de la rĂ©ussite ?

L : Alors, ça prend beaucoup de temps. Et c’est toujours trĂšs long et beaucoup plus long qu’on le croit, qu’on le pense. Concernant les dossiers de l’administration fiscale CIR, et les prix d’innovation JEI, on a 100% de rĂ©ussite. Donc c’est un beau tour quand mĂȘme, depuis plusieurs annĂ©es, depuis plus de 10 ans.

FR : C’est vraiment, c’est 30 000 €, c’est ça pour le crĂ©dit de recherche ?

L : Non, il n’y a pas de limite. C’est bien pour recherche. Ce n’est pas une aide ou une subvention pour laquelle on te demande d’avoir aussi, de payer ta part. LĂ , crĂ©dit pour recherche tu dis, bah j’avais des dĂ©penses de salaire, des dĂ©penses des sous-traitants agrĂ©Ă©s, j’insiste sur l’ agrĂ©Ă©. Et donc, monsieur l’administration, remboursez-moi 30%. Et pour les innovations, on est remboursĂ© de 20% des dĂ©penses qui ont Ă©tĂ© faites. Et aprĂšs, pour faire ces travaux de recherche, on peut avoir une aide de BPI, actuellement BPI mais il y a d’autres organismes, et c’est le mode principal qui permet donc de financer la recherche. Je conseille Ă  tous les jeunes startups de ne pas s’épuiser financiĂšrement, Ă©puiser leur fond propre Ă  faire des travaux de recherche qui sont trĂšs risquĂ©s. Il faut qu’ils aillent chercher, et j’insiste, des aides donc, de BPI. C’est de l’argent risquĂ©, BPI, si on n’arrive pas au bout de programme d’innovation, BPI dit : vous ne rembourserez pas.

FR : D’accord. Donc, on a vu pour ce pourcentage de rĂ©ussite qui est quand mĂȘme assez Ă©levĂ© en passant, on va ĂȘtre faire partie de service, donc fĂ©licitation. Le dĂ©lai, combien de temps ça prend pour obtenir ces diffĂ©rentes aides ou subventions ?

L : C’est trĂšs variable, bien sĂ»r ! L’administration fiscale, ça dĂ©pend de la zone. Ça peut mettre 2 Ă  3 mois pour ĂȘtre remboursĂ©. Chez BPI, c’est pareil. C’est au minimum 2 Ă  3 mois, au moins 2 mois pour monter un dossier et encore un mois Ă  partir du moment oĂč on a un accord oral, un mois pour faire et prĂ©parer le contrat.

FR : Et quel est le montant moyen des aides et des subventions qu’une structure qui passe par toi peut obtenir ?

L : C’est toujours assez variable, et notamment par le fait que les subventions sont plafonnĂ©es aux fonds propres de l’entreprise.

FR : Mais en moyenne, c’est quoi ? C’est 50 000 € ou 200 000 € entre les aides et les subventions ?

L : Je fais des dossiers en ce moment pour obtenir 400 000 €.

FR : C’est vachement intĂ©ressant. Louis, je te remercie pour ces informations. Laissez-moi un message sur Messenger pour que je puisse vous donner les coordonnĂ©es complĂštes de Louis. Je pense que c’est vraiment intĂ©ressant.

L : Et souvenez-vous, LMC ça veut dire Le Meilleur Choix

FR : VoilĂ  si vous voulez faire part le meilleur choix. En tout cas, moi, j’étais vraiment convaincu de la prĂ©sentation de Louis. Et puis, n’hĂ©sitez pas Ă  liker, Ă  commenter pour qu’on puisse vous renseigner exactement sur la vidĂ©o. Si vous avez des questions, n’hĂ©sitez pas Ă  mettre un commentaire pour qu’on puisse vous rĂ©pondre et on fera plaisir de vous aider comment obtenir ces nombreux financements.

Ici, on est dans la Station Fil y a French Tech et BPI qui est lĂ , il y a plein de fond d’établissements


On y va, donc on coupe la vidéo. Merci Louis !

L : Merci, au revoir Franck.

A bientĂŽt.

 

[gview file= »http://businessdigital.fr/wp-content/uploads/2017/12/Cabinet_LMC_StationF_Atelier-financements-publics-_04décembre2017.pdf »]