Formation

Google & formation Businessdigital avec Outre Mer Network

Google & formation Businessdigital avec Outre Mer Network

 

Bonjour et bienvenu !

Merci à l’équipe de Google France et la responsable de la formation Google.

On est ici à Station F dans les locaux de Google. L’objectif c’est de pouvoir vous former gratuitement au digital pour que vous puissiez réussir votre projet de startup pour vous former, pouvoir obtenir les certifications dont les certifications Google, et même vous aider à trouver un emploi.

Nous allons aborder aujourd’hui les différents sujets de la formation en ligne grâce à notre partenariat  avec Google pour vraiment vous aider à réussir votre business sur internet. En plus de ça, nous mettons une formation présentielle. On a déjà commencé à Madagascar. Aujourd’hui, on a le plaisir d’avoir plus de 5000 personnes qui se sont inscrites à notre programme de formation. On avance aussi avec notre partenaire qui s’appelle Défilé Homme pour pouvoir aider des entreprises, et en ce prochainement avec l’Association Outremer Network (je m’enfile la patte) mettre en place des écoles dans tout l’outre mer, c’est Mayotte, La Réunion, La Guyane, Saint Pierre à Miquelon, Martinique, Guadeloupe. Bref, on a 12 zones géographiques où on souhaite mettre des écoles physiques. Pourquoi ? Parce qu’on s’est rendu compte qu’une formation en ligne comme le propose Google, c’est très bien. Ça peut vous donner des premiers moyens pour vous former. Cependant, on reste convaincu que, encore mieux s’il y a des coachs qui peuvent vous aider, vous former, vous apporter leur conseil, que vous puissiez interagir et qu’on mette en place une formation en Peer Learning. C’est quoi une formation en Peer Learning ? J’ai pu donner des cours à l’école 42 de Xavier N, et ce qu’on réalise, c’est des projets à plusieurs pour être capable de vous aider à créer votre startup, créer votre application mobile, créer votre site e-commerce, être capable d’utiliser les moyens de communication type Google Adwords pour pouvoir communiquer, trouver des clients et générer du business. Donc en fait, c’est un projet de plusieurs personnes et vous avez des coaches qui vont vous aider à lancer votre projet pendant que vous suivez votre fameuse formation et on s’est rendu compte que ça marche très bien. L’idée, c’est vraiment de révolutionner l’école et de changer votre façon de pouvoir apprendre, une formation c’est que j’appelle vraiment pratique.  Les MOOC, c’est qu’on appelle Massive Open Online Course, ça c’est bien mais on s’est rendu compte que 80% des personnes qui suivent ce type de MOOC n’empochent qu’à la fin du cursus de formation. Nous, notre objectif c’est vraiment de pouvoir vous accompagner et de pouvoir vous donner des cas pratiques afin de vous aider à réussir votre business.

Le 2e avantage que Google met en ligne de nombreuses formations, c’est que Google nous propose des coaches Google qui vont pouvoir répondre à vos questions via Google Hangouts. Là, je suis ravi… on est dans les locaux de Google et ils vous disent bonjour, et je suis ravi parce que j’ai toute l’équipe Google qui est là, enfin une bonne partie et je suis ravi qu’ils puissent vous offrir, à ceux qui vont suivre cette formation qui est gratuite, des réponses à vos questions via Google Hangouts. Vous allez pouvoir interagir avec des coaches Google qui vont vous aider à réussir votre business en ligne. C’est Google Hangouts, elle pourra ensuite éventuellement être diffusée, mais l’objectif c’est que toutes les personnes qui sont basées aujourd’hui à Madagascar, demain on a vu en outremer dont la Martinique et la Guadeloupe qu’on n’oublie pas, mais aussi forcément toutes les personnes en ligne,  puissent vraiment avoir des interactions avec les meilleurs coaches en fonction de votre projet.

Qu’est ce qui se passe ? Concrètement, vous allez être formés sur les outils comme Google Analytics. C’est un outil qui va permettre d’analyser le trafic de votre site internet. On en parlait d’ailleurs avec d’autres personnes pour même mettre plus que Smart TV, Google Analytics fonctionne très bien.  Donc, ça peut être aussi pour votre application mobile. L’objectif, c’est que vraiment vous allez avoir des coaches qui vont être là pour vous aider à comprendre d’où vient votre trafic ? Qu’est-ce que ce trafic fait sur votre site internet, sur votre application mobile et même demain, sur votre smart TV ? Quel est le chemin qu’ils utilisent et comment vous allez pouvoir mieux interagir avec eux pour proposer votre service ?

On a aussi d’autre outil Google qui s’appelle Google Adwords que j’utilise maintenant régulièrement et qui est pour moi l’un des moyens les plus avantageux de trouver un trafic ciblé. C’est-à-dire que vous allez faire de la publicité sur Google, c’est qu’on a des bandeaux en haut, qui s’appellent des Google annonces, sur vos mots clés pour vendre votre service. Imaginez que vous voulez vendre de la formation en ligne. Vous allez payer en fait Google Adwords pour arriver dans les premiers résultats, et lorsque les personnes vont cliquer sur votre publicité, ils vont arriver sur votre site internet et ça va vous permettre de générer votre trafic et ensuite avec Google Analytics, vous allez pouvoir capable de savoir si les personnes suivent bien votre formation et s’ils ont ensuite souscrit à votre service.

Il n’y a plus personne, justement puisque vous puissiez revenir dans les locaux de Google à Station F. Google propose des formations tous les jours pendant au moins un laps de temps de 3 mois ici à Station F, de 10h à 11h. Vous pouvez vous inscrire sur gdocco/stationf. Vous pouvez venir ici gratuitement et en plus vous avez sur mon site internet qui s’appelle busunessdigital.fr/formation-pratique, vous allez pouvoir retrouver toutes les formations. Vous verrez à la fin de représentation, vous aurez le lien de toute façon  il y a des commentaires dans la vidéo, vous verrez le lien directement pour vous inscrire et commencer à suivre enfin votre formation. Notre objectif, c’est vraiment en ligne et présentielle.

Je raconte mon histoire. Je m’appelle Franck Parienti. J’ai monté ma première école à Madagascar après avoir donné des cours à Chaussé à l’école 42 comme je disais de Xavier Niel. J’ai pu aussi être responsable de prof de formation à SupInfo pour former des nombreuses universités. Je me suis rendu compte qu’il y a énormément de besoins d’entreprises comme ici à Station F, ou partout en France, de recruter des jeunes qui ont cette formation dans le digital. J’ai travaillé d’ailleurs avant chez Cap Gemini, et chez Capgemini, il manque 2300 personnes à recruter.  Et ce qui se passe, c’est qu’on a des clients comme EDF qui vont contacter ce type d’entreprise comme Cap Gemini. Ils vont leur dire « on souhaite avoir des ingénieurs et malheureusement, Capgemini peut manquer de ressources humaines ». Et donc, l’objectif, c’est de pouvoir vous former pour vous mettre en relation si vous souhaitez que ce soit une belle structure comme Cap Gemini. Et moi, j’avais besoin aussi de trouver des ingénieurs. Et donc, je suis allé à Madagascar et on a rendu compte qu’il y a beaucoup de jeunes qui voulaient trouver un travail. En fait, entre ce manque d’informaticiens qu’on est en France et ces compétences des jeunes qui veulent réussir dans le mobile et qui veulent lancer leur startup ou créer leur boîte, il faut qu’on arrive à faire le lien et mettre en place ces formations pratiques. Et on l’a fait à Madagascar, on l’a fait avec l’Alliance Française, on l’a fait avec le gouvernement qui m’a aidé et on a pu avoir plus de 5000 personnes qui sont inscrit à nos formations, qui ont suivi le programme et qui ont pu trouver un travail. On a même aidé des startups à lancer leurs entreprises voire même les financer avec ce que nous, on appelle des startups events.

L’objectif, c’est que ce qu’on a mis à Madagascar, on peut se reproduire ensemble en ligne en outremer et partout en France. Justement, en parlant d’outre-mer, l’objectif c’est vraiment de pouvoir couvrir l’ensemble du marché francophone de la formation pour pouvoir révolutionner la formation et répondre à ce besoin d’entreprise. Il manque plus de 100000 informaticiens en France. Et c’est passé dans New York Times, à l’horizon 2020, il manque 1 million d’informaticiens aux États-Unis. Donc, il y a grand marché de l’emploi que vous pouvez aujourd’hui répondre, soit créer votre startup qui marche très bien, soit suivre notre formation. Et nous, on va vous mettre en relation gratuitement avec ces entreprises qui recrutent, que vous soyez basé en France, à Madagascar ou partout en outre-mer.

Est-ce que ça va ? Est-ce que je parle trop vite ? Est-ce que on est bon ?

C’est parfait !

Merci.

Ce fameux système de Peer Learning, c’est vraiment un système révolutionnaire qui va vous permettre de travailler à plusieurs. On se rencontre que le cursus actuel dans les grandes écoles ne fonctionne pas très bien parce que vous êtes tout seul face à vos cours, vous allez être notés sur une formation théorique. Et des entreprises d’aujourd’hui, elles ont besoin de toi pour travailler en groupe et c’est vraiment ce système de Peer Learning qui va t’aider à révolutionner ta façon d’apprendre et de réussir des projets. Quand tu vas créer ta startup, tu sauras déjà comment créer ton projet, tu vas avoir déjà de l’expérience à travailler en groupe, et même quand tu vas postuler dans une entreprise, tu pourras leur montrer concrètement qu’est-ce que tu es capable de réaliser comme application mobile, comme site e-commerce, comme tout ce qu’on appelle le digital marketing. On va aussi apprendre à gérer des bases de donné. On remit Google Adwords pour générer du business, ce qui fonctionne aujourd’hui très bien, c’est l’e-mail marketing. L’e-mail marketing, c’est de pouvoir trouver des bons interlocuteurs, pouvoir leur envoyer des messages ciblés afin de leur vendre un service. Christophe, tu as des questions ?

Non !

Je sais que Christophe est très intéressé. On a discuté ensemble, on a suivi une formation, je l’ai mis en place une petite formation ici à Station F sur, parmi l’e-mail marketing, parmi Google Adwords, ce qui marche aujourd’hui très bien. C’est ce qu’on appelle les Chatbots. Et l’objectif, c’est qu’on puisse aussi te former à créer tes chatbots. C’est quoi un chatbot ? C’est un système qui va créer une interaction entre tes clients qui vont te contacter sur ton site internet, sur ton application, même demain, via des systèmes de messagerie comme Facebook Messenger, WhatsApp et autres pour pouvoir répondre à leurs attentes. Tu as des outils aussi, ce que nous on appelle le NLP (Natural Language Processing) qui vont te permettre de comprendre ce que disent tes clients afin de pouvoir les répondre de façon semi-automatique. Pourquoi je dis semi-automatique ? Parce que ce n’est jamais vraiment parfait une réponse d’un robot avec ce que nous on appelle l’intelligence artificielle. Donc, souvent tu es obligé de recevoir la réponse de l’intelligence artificielle et de valider manuellement les premières réponses. Si ensuite, on se rencontre que plusieurs autres personnes posent la question à ton bot, tu vas pouvoir valider cette réponse pour qu’elle revienne automatiquement. Je suis désolé, je regarde souvent la caméra, je vous aime, merci d’être venu.

Le monde entier te regarde.

Mais oui, je préfère que tu me parles et que tu interagisses avec moi. Il y a des gens qui me posent des questions et je n’arrive pas à bien les lire : L’automatisation par auto répondeur e-mailing est aussi efficace que le chatbot Messenger. Tu as raison Loic. On a aussi des personnes qui interagissent. D’ailleurs vous pouvez suivre, si vous voulez, sur Facebook.com/Franckparienti mais ça sera enregistré. Mais on va diffuser sur YouTube ensuite. Donc, facebook.com/Franckparienti, vous pouvez d’ailleurs interagir avec Loic, et d’ailleurs, ça m’intéresse Christophe que tu puisses éventuellement répondre si tu as envie. C’est que Loic qui est un ami nous dit que l’automatisation par auto répondeur en e-mailing  est aussi efficace que Chatbot Messenger. Il a tout à fait raison. C’est qu’en fait, aujourd’hui, tu peux aussi automatiser tes réponses avec l’e-mailing. Ça fonctionne aujourd’hui très bien. On s’est rendu compte que pour que tu développes ton business, pour que tu réussisses, il n’y a pas une solution. Il y a plusieurs solutions qui vont correspondre à chacun des besoins de tes clients. Concrètement, moi, j’aime quand vous suivez mes interactions sur YouTube, que puissiez commenter mes vidéos sur YouTube, que vous puissiez commenter sur Facebook, et que vous puissiez interagir avec moi par des chatbots. Il y a d’autres personnes qui n’ont pas forcément des chatbots et qui vont être ravies de dialoguer avec moi pour que je puisse leur vendre mes services par e-mail. Donc, concrètement, on a différents profils de clients et c’est à vous de proposer à chacun la meilleure solution. Et l’e-mail marketing est aujourd’hui la solution où on a ce qu’on appelle le meilleur retour sur l’investissement. Donc Loïc a tout à fait raison. Je te remercie Loïc pour ça.

Merci à tous ceux qui suivent la vidéo en live, de poser vos questions et d’interagir, liker, commenter et partager.

On va aussi t’apprendre à utiliser notre robot qui s’appelle Holmes comme Sherlock Holmes, qui est un robot qui va utiliser ce que nous on appelle le Big data. On va scraper un maximum d’informations sur LinkedIn, sur Facebook, sur Instagram, sur Google+, sur GoogleMap. On va en fait, collecter ces différentes informations. Ce que nous on appelle Big Data ces informations publiques qu’on trouve partout sur internet et l’objectif, c’est qu’avec ce robot sur lequel on va te former, tu vas être capable de trouver un profil complet. Concrètement, tu cherches à vendre de l’information. Je vais prendre un exemple : tu souhaites vendre de l’information à Christophe. L’objectif, c’est de trouver l’e-mail de Christophe, de trouver son profil, éventuellement Facebook, son profil Google+, son profil Twitter, LinkedIn, et tu vas l’envoyer des interactions. C’est-à-dire que tu vas visiter son profil LinkedIn. Christophe va recevoir une notification que Franck Parienti a visité le profil LinkedIn de Christophe. Qu’est-ce qu’il fait Christophe ? Il est sur son smartphone et il voit une notification que quelqu’un a visité son profil, et c’est Franck Parienti. Et ensuite il va éventuellement visiter le profil de Franck Parienti parce qu’il est curieux et il se rend compte que Franck Parienti propose de la formation gratuite. Et c’est un moyen pour moi de proposer mon service de façon indirecte à Christophe pour qu’il souscrive à mon offre de formation Business Digital. Si Christophe n’a pas interagi avec moi sur LinkedIn, le robot Holmes va visiter ce profil twitter de Christophe et va retweeter automatiquement un de ses tweets où il va parler éventuellement de formation. Pareil, Christophe reçoit une notification sur son application Tweeter que Franck Parienti a tweeté un de ses tweets qui parle de formation. Christophe peut être curieux, il va visiter mon profil Twitter, il va voir mon service. Donc, en fait, on a un service qui est innovant. Je vous ai parlé de l’e-mail marketing, je vous ai parlé des bots : Chatbot. Il y a seulement un système qui est relativement nouveau qui va durer 2 ou 3 ans, de curiosité de vos clients par rapport à des notifications qu’ils reçoivent sur leur téléphone. On est tous aujourd’hui satisfait quand une personne va liker ton commentaire sur ta vidéo sur YouTube. Tu as fait une vidéo YouTube et quelqu’un met un commentaire et te dit que ta vidéo est top, moi, je vais tout de suite visiter le profil Google+ de cette personne. Si quelqu’un retwitte, comme on a vu d’ailleurs un exemple d’un tweeter ce matin qui a été retweeté par une entreprise, cette entreprise le retwitte tout de suite et qu’est-ce que faisait cette entreprise ?

L’objectif, c’est vraiment de pouvoir toucher vos clients par ces différents canaux et Holmes te permet ça. On va te former à utiliser ce type de robot pour pouvoir envoyer des notifications LinkedIn, Twitter, Facebook, et Google+.

Quand on a réussi à collecter tous ces données, tu vas maintenant compiler toutes ces données… Tu sais que l’intelligence artificielle et autres, l’automatisation n’est pas fantastique. C’est pour ça que je disais, c’est que tu vas pouvoir collecter des données avec la Big Data, mais un moment il y a toujours de la vérification manuelle, même quand tu mets en place Chatbot, on te conseille quand même de valider les réponses  avant que tu puisses les donner à tes clients.

C’est que j’appelle Big Data, c’est vraiment être capable de regrouper un maximum de données pour l’exploiter et pouvoir analyser comment vendre ton service à Christophe. Et donc, on utilise aujourd’hui des bases de données, des CRM comme Salesforce et d’ailleurs on va te former sur ce type d’outils comme Sales force qui est aujourd’hui l’un des meilleurs outils de gestion de la relation client où tu vas être capable de mettre toutes tes bases de contact, toutes tes bases de prospect, toutes tes bases de clients. Encore hier, j’étais avec un site e-commerce qui a des clients qui commandent régulièrement son produit, qui a fait le Salon de l’agriculture et elle, elle n’envoie pas régulièrement des emails à ses clients parce que elle a du mal à gérer son CRM. Et concrètement je lui ai expliqué  que pour générer des ventes, ça te coûte très cher d’acquérir un premier client pour la première commande. Mais on s’est rendu compte que ça te coûte quasiment trois fois moins cher de revendre un deuxième produit à ce même client. Et donc en utilisant ces datas, tu vas être capable de savoir que Christophe est venu à ma première formation sur les bots Messenger et que demain, je pourrai éventuellement lui vendre mon service de formation, parce que il a déjà un enclin, il a suivi un processus. Et c’est vraiment un suivi régulier, ce que nous on appelle le fameux tunnel de vente. C’est qu’en fait, on va créer des notifications, on va envoyer des emails, on va créer des vidéos et ensuite on va interagir de plus en plus avec nos clients, comme client cible, Christophe, pour qu’il rentre dans notre tunnel de vente afin qu’il achète notre produit et pouvoir ensuite lui vendre une deuxième fois notre produit. Est-ce que c’est clair ? Qui utilise d’ailleurs un CRM ici ?

Bientôt !

On a d’autres CRM aussi qui sont complètement gratuits. Il y a certain comme j’utilise par exemple Hope spots qui sont très avantageux et d’ailleurs on a des perches ici nous à Station F avec ce type d’outil, on va véritablement être capable de cibler le client. On va être capable de savoir quand la personne a ouvert ton e-mail, quand il a cliqué sur ton lien, s’il a lu ta proposition, s’il a visité ton site internet s’il va t’envoyer un email tu vas être capable de créer vraiment une interaction et tout est mutualisé sur ce type de données qui va te permettre de gérer et les datas des clients. Pourquoi je te dis ça ? Aujourd’hui, ton business Christophe, ça vaut que si tu as une base de données client récurrent parce que tes coûts d’acquisition sont plus faibles et demain ça valorise ta société. Donc on va être on va te former à générer des données et pouvoir bien les comprendre. Demain tu veux voir un investisseur, te voilà. J’ai ces données je sais exactement quel est mon profit de clients types ? Ce que nous on appelle une persona. S’il y a des personnes qui ont fait un peu de psycho, Freud avait un de ses disciples qui s’appelle Young qui a expliqué ce concept de persona, savoir exactement quel est ton client cible ? Qui il est ? Je prends l’exemple qui te permet de se partager un bien de Christophe ou même un exemple de formation. Si demain, j’ai mon client type, c’est une entreprise comme toi une startup qui veut suivre ma formation gratuite, qui va suivre la formation en présentiel et qui demain, va vouloir des add-on, des compléments avec une formation peut-être one to one et qui va peut-être souscrire. Donc en fait, moi, j’ai développé une persona type autour de ces startups. Et donc c’est grâce à ces CRM que tu vas savoir exactement qui est ton profil de client ?

L’intelligence artificielle, alors c’est un grand mot. Je ne savais pas que c’est un gros mot mais ça fait peur. C’est quelque chose en fait qui est de manière générale, moi, j’appelle plus çà de l’automatisation. Concrètement, quand tu fais du chatbot, on dit intelligence artificielle. On va t’expliquer comment tu vas pouvoir utiliser des outils de NLP pour pouvoir vraiment comprendre ce que disent tes internautes. En fait, c’est vraiment un moyen de comprendre rapidement les questions que posent tes internautes sur tes chatbots. Donc on travaille avec des partenaires comme Recast qui est considéré comme un des meilleurs dans l’intelligence artificielle qui a une solution  open-source qui va te fournir des bases d’informations que tu vas intégrer dans tes bots Messenger ou tout type de bots pour pouvoir commencer à voir des débuts de réponses. Pourquoi ? Pour que demain, si tu cherches un travail, tu puisses être formé sur ce type d’intelligence artificielle et surtout si tu veux lancer ta startup ou si tu l’as, comme Christophe, ta startup, tu vas pouvoir mettre en place ce type de bots. Tu vas pouvoir intégrer une sorte de ce que j’appelle, une API, Recast dans ton chatbot et pouvoir répondre automatiquement à tes clients. Le gros avantage, c’est qu’il y a quand même l’effet de buzz aujourd’hui. Tout le monde parle d’intelligence artificielle et c’est intéressant de pouvoir le mettre en place maintenant en te formant grâce à ce qu’on te propose aujourd’hui en ligne à concrètement à l’utiliser.

 Est-ce que vous avez des questions sur l’intelligence artificielle et les Big Data ?

L’objectif aujourd’hui ce qu’on présentera de façon assez sommaire mais ensuite tu puisses suivre la formation en ligne. On va expliquer comment intégrer ces plugins, enfin ces outils Recast qui sont d’ailleurs gratuits open-source. C’est ça qui est assez fantastique. C’est que la plupart des solutions qu’on va te parler, on remit peut-être Sales force et encore tu as des versions gratuites, sont vraiment des outils simples et gratuits sur lequel tu veux te former et tu vas avoir des compétences pour pouvoir réussir ton business. On a aussi de nombreux outils d’ailleurs Google, Google Analytics qui est très bien en version gratuite, c’est peut-être une  version premium payante, mais tous les outils qu’on te met à disposition, tu pourras les utiliser pour développer ton business. Quand tu as développé ton business, tu vas mettre en place des chatbots sur Facebook Messenger. Et ensuite, on s’est rendu compte qu’on a aujourd’hui un milliard d’utilisateurs avec ce type de bots comme Facebook Messenger et on utilise Google aujourd’hui pour chercher d’informations mais on utilise maintenant de plus en plus des réseaux sociaux et les bots pour aussi trouver des réponses précises. Et donc, l’objectif c’est qu’en fait, je te fais une capture d’écran ou tu as, en bas pour toi ça va être à droite l’onglet « découvrir » où tu vas pouvoir enregistrer ton chatbot Facebook Messenger. Pourquoi ? D’ailleurs, je vous incite tous à le faire mais dès maintenant, on remit à regarder ma vidéo et puis liker, n’est-ce pas les gars ? C’est d’aller sur Facebook Messenger, de cliquer sur « découvrir » et tu vas pouvoir rechercher éventuellement un restaurant ou une salle de sport et tu vas avoir des bots Messenger qui vont être suggérés, si demain tu veux faire du sport, à utiliser ces bots Messenger et tu vas pouvoir commencer à dialoguer avec des bots Messenger gratuitement qui vont te donner conseils gratuits, et qui vont même utiliser éventuellement de l’intelligence artificielle et qui ensuite vont sûrement te proposer une option payante, si tu veux aller plus loin dans ton sport, dans ta formation.

Et donc là, tu vois, je t’ai fait une capture d’écran et j’ai mode différentes bots Messenger. J’ai Rénovation France qui propose des services de rénovation, c’est un exemple. Imaginons que tu as une maison et tu veux ouvrir une porte ou tu as un évier bouché que sais-je ?  Tu vas pouvoir directement sur les bots Messenger, pouvoir dialoguer avec mon bot rénovation France, dire : « Bah voilà, j’ai un évier bouché. Je veux quelqu’un, je veux une personne qui puisse intervenir tout de suite. J’habite Paris 16e ». On va pouvoir écouter ton besoin, on va pouvoir dialoguer avec toi en version vidéo et on va être capable de te répondre tout de suite « OK, on est capable de faire venir quelqu’un chez toi dans 30 minutes à tes prix et tu vas même être capable de pouvoir payer en ligne ta prestation pour déboucher ton évier. Et donc, l’objectif comme je te disais, c’est d’utiliser les différents canaux pour réussir ton business digital et lancer ta startup. Un des nouveaux canaux, c’est vraiment ce type de chatbot où tu vas demain est de plus en plus mis à la une, là on le voit comme Apple musique, 20minutes ou le jam. Et puis après, tu vois, au niveau gastronomique, tu as des petits facteurs Food qui va te donner conseils de façon automatique.

Est-ce que vous avez des questions sur ce type de bots Messenger ? Vous êtes vachement calme aujourd’hui. Je pense que la prochaine fois je vous prends surtout le matin ou en fin de journée mais là après déjeuner, vous êtes calme. Il n’y a pas d’autres questions ?

P : Si Franck.

FR : J’en étais sûr, je te connais.

P : Grosso modo aujourd’hui, je suppose que c’est essentiellement des grosses  structures qui se sont mis au bot Messenger, essentiellement et on estime dans les grosses sociétés, quel est le pourcentage de ces sociétés qui utilisent des bots Messenger ?

FR : Bonne question ! Alors, je te réponds.  L’objectif c’est que tu puisses lancer maintenant ton bot Messenger. C’est gratuit, c’est simple. Je vais te former et gratuitement pour mettre en place ça et tu vas être capable de pouvoir tout de suite être dans la barre de recherche ici, et demain si ton  service est premium, tu vas éventuellement être mise à la une. Ça c’est la première chose. Deuxième chose : c’est aujourd’hui de grandes entreprises comme AXA qui ont mis en place des bots Messenger très intéressants que tu as vraiment tout un suivi de ventes qui fonctionne. Cependant, on a des jeunes, ce qu’on appelle des startups, type jam, qui ont commencé vraiment très facilement, quasiment dans un garage à pouvoir donner des réponses, et aujourd’hui et ces startups sont vraiment valorisées parce qu’ils ont un gros nombre d’utilisateurs. Et je reviens toujours à ce système de gérer ta data et tes données clients. Plus tu auras d’utilisateurs qui vont utiliser ce type de bots, plus ton entreprise va être valorisée. Pourquoi ? Parce que tu vas être capable de leur envoyer des messages régulièrement et tu sais combien ça coûte pour envoyer des messages ? Imaginons que tu as 100 milles personnes qui sont abonnées à ton chatbot. Tu veux demain leur envoyer un message pour proposer ton service. Ça te coûte 0. Donc en fait, c’est une liste quasiment d’abonnés. Comme je te parlais de l’e-mail marketing, je te parle aujourd’hui maintenant de bot marketing et d’abonnés sur tes bots comme tu peux avoir abonné à ta newsletter. Ce qui est relativement nouveau. Pourquoi ? Quand tu fais ce qu’on appelle de l’e-mail marketing,  tu as environ 5% de taux d’ouverture de tes emails. Tu envoies ta newsletter. Très peu de gens s’intéressent à ton bot Messenger parce qu’aujourd’hui, on a énormément de courriels et on est submergé et ça, moi, ça m’intéresse plus. Quand je vous envoie mes courriers, mail, c’est vraiment en fin de journée quand je suis puni. Alors que si tu m’envoies aujourd’hui une information sur mon chatbots sur mon téléphone, comme s’est relativement nouveau, en général je fais « waouh » parce qu’aujourd’hui, j’ai une connotation on va dire personnelle voire intime sur mon téléphone avec les fameuses notifications qu’on reçoit. C’est ça aujourd’hui. L’avantage, qu’aujourd’hui, les gens sont notifiés. Tu vois sur mon téléphone, je vais avoir de multiples notifications, j’ai plein d’autres notifications de partout et j’adore ça. Si demain, je me suis abonné à ces quelques à quelques-uns de ses services, quand je reçois plutôt cette offre, je suis intéressé. Et on va t’expliquer comment utiliser ce bot mais aussi on va t’expliquer comment créer du contenu ; ce que nous, on appelle content marketing. Et dans ton contenu que tu vas créer, il faut que tu aies, on va dire une formation qu’on va t’offrir de copywriter.

Est-ce que quelqu’un sait ce que c’est un copywriter ? Daniel doit savoir c’est sûr. Exactement, c’est un auteur qui va écrire du contenu, qui répond au besoin de tes clients. L’objectif c’est qu’en fait, tu envoies trois messages par semaine sur ton bot. Mais ça c’est relativement simple. Demain tu t’inscris là-dessus et ça y est, tu as ton bot qui fonctionne. Et tu écris trois messages par semaine. Les deux premiers messages sont, on va dire avec des notions de copywriting, donc pour écrire du contenu utile et pratique à tes abonnés. Tu leur donnes de l’information. Tu leur donnes des conseils, tu leur donnes des astuces, tu leur donnes des retours d’expérience. Tu leur donnes de l’effet waouh.et qu’est-ce qu’ils vont en faire ? Et le troisième, tu lui glisses en fin de journée « buy the Way », avant de partir en vacances, achète-moi une superbe valise pour partir en week-end avec une valise cabine. Mais moi, je vais  être vachement satisfait parce que tu m’as expliqué que les valises cabine aujourd’hui, c’est nouveau moyen de communication. Et c’est pour ça qu’on va te former dans le copywriting pour que tu puisses avoir des canaux de vente par l’e-mail marketing, par même ton site internet. On va t’expliquer comment créer du contenu utile sur ton site internet et on va t’expliquer que quasiment le même contenu, tu vas l’envoyer sur des bots Messenger. Cependant, les formats sont différents, c’est à dire quand tu vas écrire un email, tu peux écrire un email on va dire souvent de 150 mots. On va t’expliquer que sur son site internet, pour arriver en première page sur Google, il faut des textes souvent on va dire entre 500 et 1000 mots. Et sur les bots Messenger, ça va être souvent de phrases avec une belle image avec une vidéo, avec éventuellement un questionnaire et tu vas chercher avec eux une interaction. Et d’ailleurs ça tombe bien quand je vous parlais de ces trois canaux entre l’émail, ton site internet et les bots Messenger. Je reviens sur ce deuxième moyen qui est ton site internet.

On va aussi de former sur, moi ce que j’aime, c’est de te mettre en premier dans les résultats naturels du moteur de recherche Google. Je vais t’expliquer comment tu vas pouvoir générer du trafic gratuitement en étant dans Google. Pour être en premier dans Google, il y a trois vecteurs. Il y a ce qu’on appelle le premier vecteur qui est justement la création de contenus. Écrire du contenu comme je te dis entre 500 et 1000 mots sur ton site. On a des outils Google qui sont d’ailleurs offerts sur lesquels on va te former et qui s’appelle Google keyword générateur ou les outils maintenant différents, on a plusieurs autres outils. Et Google va te dire combien de fois on a cherché ton mots clés sur Google ?  Est-ce que tu sais quand tu vends de la formation en ligne combien de fois c’est recherché sur Google ? Google te donne ses réponses et tu te dis même par tes zones géographiques, le nombre de recherches par jour ou par mois. Ce qui est très avantageux et ensuite on va t’expliquer à faire que ce que moi j’appelle une analyse, aussi de la concurrence. Tu vends de la formation en ligne. Tu vas dire « waouh » il y a peut-être un million de personnes par mois qui cherchent formation en ligne sur Google. C’est bien. Mais après, on va t’expliquer comment analyser la concurrence. Est-ce qu’il y a beaucoup de concurrents qui sont sur ce mot clé pour savoir s’il est facile pour toi d’arriver en premier, dans la liste Google ou s’il y a des gros concurrents comme HEC, EDEC et là, tu dis c’est trop compliqué. Donc tu vas peut-être chercher un autre mot clé comme formation gratuite, formation business digital.  Et donc, avec les outils Google d’analyse des mots clés, tu vas être capable de créer, tu vas être capable de savoir quels sont les bons mots clés ?

Bref ! Tu t’inscris en ligne sur Business digital, ça passe.

Sendinblue, c’est pour envoyer des emails. Justement Sendinblue met en place le nouveau style de chatbot. Merci de le stipuler parce qu’on se rend compte que c’est nouveau. Et oui, tu peux utiliser Sendinblue. Il faut absolument que tu crées du contenu pour inciter tes personnes à interagir avec toi via ce type de prestataire ou autre. C’est à toi de créer du contenu régulièrement sur ton chatbot et on se rend compte que demain, ton entreprise va être valorisée parce que tu as un nombre d’abonnés à ton chatbot, à qui tu vas pouvoir envoyer ces fameux trois messages ce que je conseille environ par semaine.  

Q : Parce que Facebook et Messenger sont liés, est-ce qu’il y aura une synergie entre la page Facebook et en même temps sur Messenger ?…

FR : Je vois très bien ce que tu veux dire. Donc en fait, la question c’est est-ce que tu peux utiliser le même contenu que poster sur sa page que tu vas envoyer à tes abonnés par Messenger ?

Alors, il y a ces fonctions mais je ne te conseille pas. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons. Quand tu as créé  une interaction avec tes abonnés via ton bot type Messenger, ils veulent une communication beaucoup plus précise à eux, tu les tutoies.  Tu leur donnes des renseignements qui les intéressent par rapport à ton bot. Alors que, quand tu as publié sur ta page, tu dois être beaucoup plus générique parce que tout le monde peut trouver l’information. Et ce qui se passe aujourd’hui, c’est que quand tu publies quelque chose sur ta page Facebook, plus personne ou quasiment personne ne voit ce que tu publies sur ta page. Pourquoi ? Parce que maintenant ce qu’on appelle le reach, la visibilité de ta timeline sur Facebook est aujourd’hui principalement mises en avant par rapport à l’application de tes amis ; ou tu vas être obligé de sponsoriser ta publication de ta page et ça te coûte aujourd’hui relativement cher. Concrètement, avant que je fasse une publication sur ma page, quasiment 100%  d’audience voyaient ma publication. Aujourd’hui on pense que c’est environ entre 10 et 20%. Donc, j’ai perdu 80% de mon trafic. Ce qui fait que quoi ? Je suis obligé de booster mes posts pour que les 100 % de mon audience voient mes publications sur Facebook. C’est sûrement relativement cher. Et aujourd’hui, qu’est-ce que je propose ? Que les personnes qui sont sur ma page puissent interagir directement avec moi par Messenger et ça tombe bien. C’est 100 % ou 95%, c’est ce que je te disais avant, avant que j’envoie de l’email marketing. Il y a zéro blocage sauf si c’est le ton qui va dire stop. Il ne veut plus recevoir tes messages. Mais ce qui est très avantageux, c’est que quand tu as 1000 abonnés à ton Facebook Messenger, tu appuies sur le bouton, le même message va être personnalisé : Bonjour Christophe, Bonjour Daniel et tu as 95% que je te disais tout à l’heure de taux d’ouverture de ton message. Ce qui est fantastique par rapport à l’email marketing parce que c’est nouveau. Donc l’objectif de notre formation est vraiment de te donner les astuces qui marchent aujourd’hui.  Les cours que tu vas recevoir gratuitement, ne sont pas obligés d’entendre il y a cinq ans. On te parle vraiment d’astuces simples et pratiques qui marchent pour réussir ta startup et en plus, tu vas le mettre en pratique dans le cas de projets en Peer Learning. Et c’est toi même qui vas être capable de pouvoir former tes pères parce que tu as trouvé d’autres solutions pour pouvoir mieux développer ta startup. Et j’en reviens à obtenir des abonnés, tu peux aussi le faire via ton site internet. Tu as un beau site internet, tu peux utiliser des outils Google pour générer du trafic. Qu’est ce qui se passe ensuite ? Tu vas mettre sur ton site internet comme tu vois ici business digital, justement ça tombe bien, buy the way. businessdigital.fr/formation-pratique, je vous incite tous à aller si vous voulez bien sur cette page pour pouvoir vous inscrire et suivre la formation en ligne. Il n’y aura pas de la place pour tout le monde très clairement, donc je vous incite à vous inscrire le plus tôt possible pour que vous puissiez recevoir vos premiers cours businessdigital.fr/formation-pratique. Et quand tu es sur cette page, je voulais te montrer l’exemple. Tu vas pouvoir automatiquement avoir ce chat via Facebook Messenger. Donc là, en fait tu vois, tu peux te logger si tu n’étais pas sur Facebook, et automatiquement, moi si j’étais logué, il est marqué login Franck et je vais pouvoir chatter avec business digital. Et quand toi, utilisateur Christophe, tu vas chatter avec business digital. Ce qui se passe, c’est que tu donnes l’autorisation à business digital, ensuite de te renvoyer des messages. Et donc nous, on va te considérer comme un abonné qui vient du site internet ; et tu vas recevoir après, régulièrement des messages parce que Facebook nous autorise à te renvoyer des messages. Pourquoi ? Parce que tu nous as envoyés un premier message. Donc nous ce qu’on te souhaite et ce que toi, tu souhaites quand tu vas suivre notre formation gratuite, c’est que tu ais des prospects qui vont t’envoyer un premier message sur Facebook Messenger. Et quand

Ils t’ont envoyé un premier message, tu as droit après de les spammer. Tu  dois être capable de leur envoyer plusieurs messages gratuitement pour revendre ton service. Ce sont des outils simples et gratuits sur lesquels on va de former.  Waouh ! C’est top.

Ne m’applaudissez pas mais moi je suis heureux. Bref, je continue. Non Christophe, businessdigital.fr, non mais tu ne connais pas de ma boutique ? Non mais tu as ma carte de visite. Non, mais je rêve businessdigital.fr, exactement. De toute façon, à la fin de la presse tu auras les liens qui ont été marqués en gros et pour ce qui suit la vidéo sur YouTube, vous marquez bien en bas businessdigital.fr/formation-pratique et tu vas pouvoir t’abonner gratuitement à la newsletter et pouvoir chatter avec nous pour nous poser des questions et après on va te répondre et puis tu as tout le cursus de formation. Est-ce que tu as des questions ?

P : Non, je n’ai pas d’autre question. C’est très bien.

FR : merci et bonne question, c’est grâce à toi.

Q : Tu parlais tout à l’heure de Sendinblue, et la possibilité aujourd’hui de créer des chabots via les mailings. On est d’accord,via newsletter. Est- ce que la stratégie, elle est un petit peu la même que le chatbot Messenger au niveau corps ou elle est un peu différente ? Je dois avoir ton avis là-dessus. Est-ce qu’on doit parler un peu des mêmes contenus ?

FR : Tu parles entre un email et un bot Messenger ? Tu mets des formats courts. Moi, quand je reçois un message par Messenger ces genres « je t’aime ! », « bisous ! », « on se prend un café ». Toi, tu ne m’écris pas une dissertation de 500 mots par Messenger.  Je n’ai pas envie. Je veux des messages courts et tu vas créer une interaction genre yes /no. Tu vas pouvoir lui poser des questions via ton bot Messenger. Tu vas pouvoir suivre tes clients. Donc tu as vraiment plein d’interactions. Tu peux y mettre une petite vidéo,  un gif. Il faut vraiment créer « l’effet waouh ». Quand tes abonnés reçoivent ta newsletter pour vendre ton service, il faut qu’ils disent « j’ai eu énormément d’informations ». C’est ça vraiment ce qu’on va te former, à vraiment t’expliquer quels sont nos retours d’expérience à avoir cette fonction, ce que nous on appelle des copywriters, pour écrire du contenu. Et ce fameux contenu, tu vas l’écrire de façon plus longue sur ton site pour générer des visiteurs sur ton site internet afin qu’il soit mieux référencé sur Google. Pour revenir à Google, on parle de messages courts sur bot Messenger. Moi, je reviens aussi que le moyen le plus efficace pour générer des ventes en email marketing qui te coûte moins cher, ce que j’appelle en termes de ROI (the return on investment) services comme le référencement naturel. On va t’expliquer « comment tu vas être capable de créer du très bon contenu ? » et Google analyse ce qu’on appelle le taux de rebond. Concrètement, tu vends de la formation business digital. Quand le client va sur internet, il tape « formation business digital ». S’il trouve ton site internet, il clique, il va rester dix minutes parce que tu as créé un super contenu et il a souscrit éventuellement à l’offre, il s’est abonné, il revient sur Google et il va chercher « comment partir en week-end avec une belle valise ? » et Google analysait et que ton client est resté dix minutes sur ton site et il a trouvé l’information sur son site internet. Alors que si ton internaute est resté 2 secondes et réparti sur Google et a cliqué sur le lien en dessous pour la formation business digital, qu’est-ce qu’il dit Google ? Que tu n’as pas donné la bonne réponse à l’internaute qui est son client et d’un nom qui va être des références exactement. Et c’est vraiment avec ces outils de Google Analytics qu’on va t’expliquer, qu’on a créé de mieux en mieux du contenu et on en revient toujours au même système.  Nous, ce qu’on veut, c’est que tu réussisses ta startup et tu valorises ta boutique. Et quand un site internet qui en première page dans Google, tu as des abonnés à la newsletter, tu as des abonnés à ton bot Messenger, demain tu vas avoir ton banquier, tu vas avoir des investisseurs tu vas avoir des partenaires, comme on avance avec Défit Home qui peut t’aider à financer ta startup en outre-mer. Et quand tu as ça, c’est des actifs qui valorisent ta société en plus de ton chiffre d’affaires, en plus de tes dividendes.

On a bientôt fini, vous avez des indications ? OK ! On va t’expliquer. Voilà, tu peux aller sur notre groupe Facebook business digital. Pour t’abonner, tu vas recevoir régulièrement des conseils sur ce groupe Facebook.

On va t’expliquer aussi comment créer ce que moi j’appelle des Messenger url. Qui sait ce que c’est un Messenger url ? Alors Messenger url c’est quoi ? C’est une url Messenger, tu as complètement raison. Un exemple, tu vas sur cette adresse internet bit.ly/formationdigital, tu tapes ça sur Google chrome et qu’est-ce qui se passe ? Tu vas arriver directement via cette url sur un Messenger et tu vas pouvoir démarrer ta conversation, et automatiquement et le chatbot va te répondre : Bonjour prénom bonjour Sophie, merci pour ton message. Je suis Holmes robot, comment puis-je t’aider ? Je ne suis qu’un robot mais un humain supervisait les réponses. Veux-tu gagner un livre électronique pour réussir la transformation digitale ? Donc, qu’est ce qui se passe ? C’est que souvent, il y a des clients qui veulent être en interaction directe avec ton bot et tu vas leur donner des adresses Messenger url qui vont être directement sur les bots. Et ça c’est vraiment le chemin encore plus rapide. L’objectif, c’est vraiment qu’il y a le moins d’interaction, que tu ne perds pas tes clients parce qu’ils vont sur ta page, ils sont obligés de liker ta page. Ils sont obligés de t’envoyer un message par un bot Messenger. Ils ont déjà cliqué trois fois, c’est trois fois trop. Donc avec cette solution simple, tu peux y aller. Et d’ailleurs « by the way », va sur cette adresse et tu as commencé à recevoir mes messages pour ma formation gratuite en digital.

Q : Je reviens toujours à ma newsletter, tu peux mettre un lien comme ça pour le ramener directement sur Messenger ?

FR : Exactement ! Et ensuite avec Google Analytics, tu vas pouvoir analyser qu’il y a des clients sur ton outil CRM qui veulent aller sur ton site internet. Il y en a qui veulent t’appeler. Il y en a qui veulent t’envoyer un email, il y en a qui veulent interagir avec toi via Messenger et tu as complètement raison. Aujourd’hui, c’est ce que je fais. J’ai des abonnés à ma formation et je leur envoie des e-mails et dans l’e-mail je dois mettre directement cette adresse et ils vont directement pouvoir poser des questions sur la formation à cette adresse web. C’est fantastique. Daniel, ça va ? On va aussi te former à la nouvelle loi qui est appliquée le 25 mai 2018, qui est la loi sur la protection des données qui s’appelle la loi RGPD. Et donc tu es obligé de pouvoir tracer les données de tes clients, savoir d’où ils viennent s’ils se sont bien inscrits, s’ils ont fait ce qu’on appelle un double opt-in, qu’ils ont bien revalidé après s’être inscrit sur ton site internet. Ils ont bien reçu un email de toi, ils ont bien recliqué, ils sont bien d’accord de recevoir un email. On va expliquer comment conserver ce type de données, comment tu vas pouvoir les donner à en cas de demande ? Tu vas être capable de restituer d’où viennent ces informations. Tu auras l’obligation d’effacer tes données clients si le client le demande. Et donc, toutes les entreprises européennes devraient être obligées d’appliquer cette loi. Est-ce que vous connaissez le montant de l’amende ?  Jusqu’à quel montant ? C’est 20 millions. Tu peux avoir jusqu’à 20 millions et 5 ans d’emprisonnement. 5 ans d’emprisonnement parce que tu as envoyé des mails sur une personne qui n’as pas une double opt-in. Donc, on va te former sur cette fameuse loi de la protection des données. Et on va aussi t’expliquer que de nombreuses entreprises recrutent des personnes qui sont formées à cette loi RGPD et ça a un terme qui s’appelle Data Protection Officer. Donc aujourd’hui, beaucoup d’entreprises sont obligées d’avoir une personne qui va gérer leurs bases de données, la base de contacts et on va te former là-dessus et si tu cherches un emploi, on va te mettre en relation directement avec ces entreprises. Pour les entreprises qui gèrent plus de 250 personnes ou qui ont des données sensibles clients, elles sont obligées d’avoir dans leurs locaux un Data Protection Officer. Donc nous, on va te former à ça pour que tu puisses déjà si ta startup respectait la loi et deuxièmement si tu cherches un travail, te proposer tout de suite des offres d’emploi.

Q : C’est à partir de quelle taille ça Franck ?

FR : Alors 250 personnes ou si tu as des données sensibles de tes données clients. Mais n’importe quelle entreprise, dès que tu envoies un premier email à tes clients tu es obligé à partir du 25 mai, de pouvoir expliquer d’où vient ce client ? Comment tu as eu ces données et comment tu vas les exploiter ? Comment tu peux les effacer ? C’est au niveau européen.

On va aussi de former forcément sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, est-ce que vous connaissez le deuxième moteur de recherche le plus utilisé au monde après Google ? C’est YouTube. On se rend compte que maintenant le trafic web est de plus en plus vidéo. On va t’expliquer comme d’ailleurs je fais maintenant que j’en suis ravi que vous puissiez être là et que je puisse enregistrer, comment créer du contenu vidéo ? Comment tu vas le publier sur YouTube ? Et comment tu vas avoir maximum de vue de tes vidéos ? On connaît son appel nous des astuces, ou tellement on dit en anglais des tricks. On s’est rendu compte que YouTube, quand tu publies ta vidéo, si tu as un maximum de vue tout de suite, si tu as un maximum d’interaction, de like, YouTube te dit « Waouh », la vidéo est virale, il va afficher encore plus de monde. Donc nous, ce qu’on te conseille, comme je fais maintenant, j’enregistre une vidéo. Et dès que je la publie sur YouTube, qu’est-ce que je fais ? Je vais appeler tous mes copains, je vais envoyer des Messenger à tous mes potes ; je vais envoyer des emails : regarder vidéo, elle est diffusée maintenant sur YouTube. Qu’est ce qui va se passer ? Ils vont tous cliquer, enfin je l’espère, sinon ce n’est plus mes potes. Ils vont tous cliquer sur ma vidéo YouTube et donc je vais générer énormément de vue dès qu’elle sera publiée. Donc, ce que nous on appelle YouTube reach va dire « waouh », je vais afficher encore plus de monde et ça va être capable de générer un grand nombre d’abonnés. J’ai des personnes que je que je connais qui ont pu générer plus de cent mille abonnés à leur chaîne YouTube et ça marche. Et tu vas être capable de créer du contenu utile. Donc on va t’expliquer comment tu crées du contenu ? C’est bien. Comment créer aussi, très important ce qu’on appelle les cold mails ou vignettes ? Aujourd’hui, si tu essaies de créer des belles vignettes qui vont inciter les personnes à cliquer sur ta vidéo, et aussi créer le titre qui va inciter les personnes, genre les cinq façons de vendre ta formation en digital ou comment réussir ta formation digital pour trouver un travail dans une startup.  En fonction des titres et en fonction de ta vignette et la façon dont les tueurs des premières interactions tu vas être capable d’avoir des vidéos qui sont relativement connues.

P : Un petit conseil concernant la durée des vidéos, quelle est la durée optimale de la vidéo qu’on a à mettre sur YouTube ?

FR : Bonne question. Je pourrais te dire 10 minutes mais ce qui importe le plus, tes abonnés à ta chaîne YouTube, c’est le contenu que tu leur donnes. On se rend compte que sur YouTube, les gens sont plus enclins à rester et ils veulent que tout de suite que tu leur donnes le dessert. Tout de suite, il faut leur donner les résultats des super conseils dès le début et après tu vas pouvoir expliquer tes résultats, expliquer comment tu as eu tes astuces. Donc en fait, il faut quasiment dès le début que tu accroches ton audience parce que c’est au bout des 30 premières secondes que l’internaute va dire « je reste sur ta vidéo YouTube où je zappe ». Donc il faut tout de suite te donner la bonne information. Il faut aussi l’inciter dans tes commentaires sur ta vidéo YouTube à interagir, parce qu’ensuite, YouTube va voir qu’il y a beaucoup d’interactions avec des commentaires et ta vidéo va être de plus en plus virale. Mais c’est vraiment tu te focalises sur le contenu que tu vas diffuser à ton audience. Donc moi, je peux faire des videos longues. Je fais une formation, quasiment je fais une conférence d’une heure mais des fois je fais des vidéos de 2 minutes où j’ai juste une astuce. On va t’expliquer aussi que de plus en plus, YouTube va mettre en place des YouTube directs et tu vas être capable de pouvoir interagir tout de suite avec ta communauté et les inciter à s’abonner. Moi, ce que je souhaite, chaque fois si j’incite les personnes et je le fais maintenant. Si tu regardes ma vidéo, merci de commenter, de partager et de t’abonner à ma chaîne YouTube pour pouvoir recevoir mes prochaines vidéos. Et c’est vraiment ça ce que tu vas mettre en place.

Q : On peut faire aussi comme sur Facebook du YouTube live ?

FR : C’est ce que je disais. Moi, j’appelle du YouTube direct, tout à fait. On commence  à le mettre en place avec YouTube. Enfin, je pense que YouTube est encore mieux parlé en fait ici. Ils sont très forts pour pouvoir en parler mais le YouTube direct est une fonction qui est, je pense, déjà mis en place, qui est de plus en plus utilisé et qui fonctionne très bien. En fait, beaucoup de gens vont penser forcément qu’à Facebook ou à Twitter ou à LinkedIn. Et en fait, on s’est rendu compte qu’il faut aussi analyser les concurrences. C’est que peut-être les concurrents, ils ont peur de faire des vidéos. Ils n’ont pas cette facilité comme toi de le faire comme tu fais de temps en temps ici à Station F et de faire tes vidéos. Et donc, ta peu de concurrents t’apporta beaucoup de clients qui sont sur YouTube. Donc c’est à toi de produire du contenu utile et pratique pour ton audience.

Voilà. Le plus important est les certifications Google avec le beau logo, je l’espère. Donc tu as des formations en ligne et tu vas pouvoir passer aussi la fameuse certification Google. Tu as aussi sur YouTube certified, Google digital R EDGE, tu as l’Analytics en bas, qui va te permettre vraiment d’obtenir ces certifications en ligne. Elles sont gratuites, elles sont simples et nous, l’objectif c’est qu’on te met, on t’explique et on pratique comment tu vas être capable de pouvoir utiliser ces meilleurs outils Google et tu vas pouvoir avoir ces certifications que tu vas pouvoir mettre demain sur ton cv,  et tu vas être capable de mieux utiliser ces outils qui sont tout simplement fantastiques. On est bon ?

C’est fini. Merci. Elle est là-dessus je vous dis : A bientôt. Ciao !

* Formation gratuite + Certification Google pour réussir votre businessdigital créer startup ou trouvez un emploi
Inscrivez vous http://businessdigital.fr/formation-pr…/

* Rejoignez le groupe Facebook www.facebook.com/groups/businessdigital pour votre fomation et votre certification

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Laisser un commentaire