Select Page

Facebook Messenger :

Comment Green Smoothie Girl a réussi à gagner : 30.000$

 

Transcription de la vidéo ci dessus

Merci d’être présent à cette première séance de coaching sur Facebook Messenger.

L’objectif, c’est qu’on puisse jouer avec notre robot pour générer des ventes, et c’est quelque chose de nouveau, pas forcément ce jouet en bois mais Facebook Messenger. Donc, on va voir comment Facebook et Mark Zuckerberg font tout pour nous faire fonctionner, utiliser ce service.

Donc, on connait la puissance de Facebook qui est présent à coté, et si Facebook veut absolument nous faire utiliser cet outil, je pense que si vous voulez développer votre business et votre activité, c’est très important de connaître comment fonctionne Facebook Messenger.

Est-ce que vous savez parfaitement comment utiliser Messenger ? OK.

P 1 : Je suis sûre que je connais 2% de fonction.

FR : Là, on est là pour qu’on échange. Je vais parler d’autres choses et à tout moment, vous puissiez me poser des questions, on n’attend pas la fin, et même on va faire en live, on va faire une démo ensemble, je vais vous montrer comment on va développer un business.

P2 : Trop fort !

FR : Merci. Je veux de l’interaction sinon je m’endors. Et le café ne marche plus avec moi. Un milliard d’utilisateurs. Donc, vous pouvez joindre quasiment un milliard de personnes et ça vous coûte zéro. Tout ce que je veux vous montrer, il y a des fonctions, ce qu’on appelle gratuites, ou freemium  avec des fonctions qui sont restreintes mais qui sont gratuites. Donc, on va voir comment on peut tout faire pour générer des ventes et obtenir le gérant de ces utilisateurs. Ce qui se passe c’est que de plus en plus, Facebook rajoute des fonctionnalités, donc on a eu ce qu’on appelle David Marcus qui est le patron de Facebook Messenger. Facebook a plein d’entités. Facebook Messenger, c’est une entité spécifique. Le patron, c’est un patron français, David Marcus qui vit maintenant dans les locaux, dans le Silicon Valley chez Facebook, il vit là-bas et il a rajouté des nouvelles fonctionnalités comme le paiement. Donc, demain, on va pouvoir contacter directement nos clients par Messenger, on va leur proposer des produits et on va directement passer à l’action comme payer. Pourquoi c’est intéressant ?  Parce que c’est très difficile de trouver un client, quand un client qui t’a vu sur Facebook, tu lui fais venir sur ton site internet. Il a peur, il va sur ton site, il fait et pas bien fait. C’est notre faire face client. Tu vas perdre tes clients. Ensuite, ils verront perdre ton panier. Ils ne sont pas sur ton panier. Tu demandes une carte bancaire. Ils ont dit : Moi, je ne connais pas Eva, elle me demande de payer sur un site qui bien mais qui n’est pas aussi beau que Facebook. En plus, ma CB, je ne suis pas sûr, je n’y vais pas. Et donc, tu as des paniers abandonnés. L’objectif, c’est d’avoir le plus gros taux de personnes qui restent directement sur Facebook et Facebook Messenger eu tu vas pouvoir les faire venir sur ta page Facebook. Soit ta page Facebook que je conseille, ça c’est vraiment quelque chose de primordiale, vous avez chacun votre page Facebook. Eva peut avoir sa page Facebook… (Je vais t’appeler Christelle et Eva mais oui, je ne suis pas aligné).

Donc, l’objectif c’est que tu as sur ta page Facebook des personnes et tu vas inciter en haut à droite le bouton, au lieu de dire : venez sur mon site internet, appelez-moi et ainsi de suite, tu vas arrêter maintenant sur «  Envoyez-moi un message ». Et tu vois, un maximum de personnes directement sur ta page Facebook, ils vont t’envoyer un message. Le gros avantage, c’est que je suis intéressé par ton service de SPA, je t’envoie un premier message. Dès que je t’ai envoyé un premier message, toi, tu peux m’envoyer autant de messages publicitaires que tu veux. (Beam).

Alors, on se rend compte qu’il ne faut pas envoyer que des messages publicitaires. Maintenant, on va en parler. Tu as ta page Facebook, l’idée c’est de donner beaucoup de contenus utiles et pratiques. Donc, tu as ta page Facebook, tu proposes tes SPA, tu vas inciter des personnes à t’envoyer un message en leur offrant peut-être une information, un guide pratique, des conseils, un code promo. Ils vont t’envoyer un premier message. Ils vont dire : Christelle, je suis intéressé par ton service de SPA, quelles sont les informations ?  Et toi, tu vas mettre en place un robot qui va répondre automatiquement à la personne pour dire « Bonjour Franck, merci de m’avoir envoyé le message. Je suis Christelle SPA de luxe et je vais pouvoir t’aider à trouver les meilleures solutions pour tes SPA en France ou en Suisse ». Ensuite, tu vas pouvoir me renvoyer des messages des fois que tu souhaites et ça te coûte zéro. L’objectif, c’est de pouvoir pas envoyer que du spam, mais plutôt m’envoyer des informations utiles et pratiques. Donc, moi, je vais être ravi de recevoir tes informations. Et j’ai interaction très personnelle avec Facebook Messenger. La plupart des messages que je reçoive sur Facebook Messenger, c’est des messages d’amis. Donc, qu’est ce qui se passe quand je reçois une notification que j’ai un message sur Facebook Messenger, je suis content. C’est les copains, c’est mes amis, wow ! Donc, si tu es dans ce même système où tu es ami, tu vas présenter : Christelle, je te donne de l’information, je te donne des conseils, je vais t’expliquer comment avoir des codes promos,  comment demain, tu vas aller en Suisse en Lausanne. Tu traiteras des bonnes informations et je traite tes messages. Et donc, l’objectif, c’est de pouvoir, on a fait ce qu’on appelle des analyses, envoyer un message par semaine. La première fois, tu vas à la limite tout ce que tu me réponds parce que je t’ai envoyé un premier message. Tu vas me répondre : Merci Franck, OK, je vais t’envoyer des messages. Tu vas mettre un bouton « Stop » qui va me permettre de me désabonner si je n’ai pas envie de revoir de nouveau tes messages. Mais régulièrement, tu vas pouvoir m’envoyer, une fois qu’elle m’envoyait de l’information utile et pratique(…) L’objectif, c’est vraiment que tu puisses envoyer des informations pratiques et ensuite tu vas m’inciter à passer à l’action. Comme je vais être content de tes messages, je vais dire Wow ! Chaque fois que Christelle me contacte, c’est pour des codes promos, c’est pour des informations. Donc, je vais être ravi et il y aura une liaison, une communication différente avec toi. C’est vraiment ce qu’il faut faire. (C’est mieux que de la pub directe). Mieux que la pub directe, exactement. Et donc, la comparaison qu’on a faite, c’est qu’aujourd’hui, quand j’envoie un email marketing à toi Eva, qu’est ce qui se passe ? Tu ne vas pas forcément lire mon email. Tu vas lire le titre et il y a très peu de chance que tu vas ouvrir mon email. On parait que c’est 5% de chance limite, je ne te connais pas, je te renvoie un message publicitaire. Mais avec Facebook, en fait, c’est Messenger marketing, on a 95% de taux d’ouverture. Aujourd’hui, chaque fois qu’on envoie un message sur Messenger, c’est ouvert. Pourquoi ? Parce que c’est nouveau. Et donc, l’objectif, c’est que là, on est en fait, les précurseurs d’un nouveau moyen de communication pour vendre votre service à votre audience. Il faut profiter de cet enclin qu’on a tous à être ravis de recevoir nos messages via Messenger. Et donc, il faut avoir un message différent.

Question : Ça va durer combien de temps ce laps de temps où on peut en profiter ?

FR : On a cet état de grâce aujourd’hui et ça va venir crescendo comme les emails. Tout le monde a connu nos premiers mails et quand j’ai reçu un email, j’étais fou de joie.  Maintenant, je n’aime plus recevoir d’emails. Je dis : ne m’envoyez plus d’email. Donc, ce qui se passe ce que maintenant ça va tellement vite qu’on a des outils qui sont fantastiques. Et je pense que pour répondre à ta question, prochainement, on aura des personnes qui vont se lasser. C’est pour ça qu’il faut absolument créer une communauté. Facebook Messenger va vous aider à transformer ce que nous on appelle un tunnel de vente, un prospect froid. Moi, je ne suis pas forcément ton meilleur client. Je vais sur ta page Facebook, j’ai trouvé de l’information utile et pratique, j’ai trouvé des vidéos comme maintenant, j’ai trouvé un code promo pour aller à un SPA, je vais l’offrir à une amie. Ensuite, tu vas m’inciter à aller sur Facebook Messenger, tu vas m’envoyer encore des codes promos, je vais être content d’en faire plaisir à ma maman et ainsi de suite. D’un prospect froid, je vais devenir un prospect chaud, je vais devenir ensuite ce qu’on appelle dans un tunnel de vente un client, ensuite un client récurrent et je vais devenir un ambassadeur. Pour ça, il va falloir que tu envoies énormément d’information utile et pratique via Messenger.

Alors, est-ce que ça marche ? Je vais vous donner l’exemple d’une fille que j’ai contacté via Messenger, qui a réussi à passer de 367 abonnés Facebook Messenger à 37000 abonnés. En très peu de temps, elle vend quasiment des recettes pour faire des smoothies. Elle a perdu beaucoup de poids, et maintenant elle est passionnée avec une sorte de mixeur. Elle est dans sa cuisine, elle te fait des vidéos. En fait, comment elle a réussi ? Elle a fait une vidéo drôle d’une minute, dans sa cuisine, avec son mixeur et tu la vois entrain de danser avec son mixeur et elle te parle. Aujourd’hui, elle peut communiquer avec 37000 personnes via Messenger, elle envoie un bouton, toutes les personnes reçoivent son message. Elle a généré 30000$ de revenus avec Facebook Messenger qui est gratuit et une vidéo d’une minute qui est faite dans sa cuisine, en vendant des conseils : Comment faire ton smoothie pour perdre du poids ?  Je peux trouver sur YouTube, sauf qu’elle a tellement créé une communauté de personnes qui ont d’abord adhéré à sa vidéo, je suis d’accord avec ses astuces, je vous en parlerai après. Qu’est ce qu’elle a fait ? Elle a un outil que je vais vous montrer ensuite.

Elle est habillée comment ?

FR : Bonne question ! J’ai regardé la vidéo, elle n’est pas sexy, elle est très gentille. Elle s’est concentrée sur son produit, elle a un certain âge, mère de famille voire grand maman. Elle est super sympa et  quand tu vois sa vidéo, tu as envie de recevoir ses messages. Et moi, j’ai cliqué et je lui ai envoyé des messages et elle m’envoie des Messenger Marketing et je suis content. Et pourtant, je n’ai pas forcément besoin de me faire prendre des smoothies… Maintenant que j’ai envoyé ce premier message, elle m’envoie de nouveau de l’information par Messenger et je suis content qu’elle m’envoie un message. Et elle a compris qu’une fois sur deux, elle t’envoie une information gratuite, des conseils pertinents et une deuxième fois, elle va t’envoyer une autre information avec un code promo, avec une astuce pour acheter sa recette et moins chère parce que tu fais partie de sa communauté. Et donc tu reçois -20% sur son guide pour faire des smoothies, à la limite c’est un guide payé, ça ne lui coûte rien d’envoyer mais j’ai reçu -20% pour acheter son guide PDF. Je l’ai cherché parce que c’est elle qui me l’a envoyé. Comment elle a fait ? Elle a créé une vidéo, elle a incité sur des personnes à interagir sur sa vidéo, en mettant des commentaires. Les personnes qui ont laissé les commentaires sur sa publication Facebook sont inscrites dans sa Messenger liste. Vous faites une vidéo sur Facebook, vous la publiez sur votre page Facebook. Vous incitez des personnes : mettez-moi en commentaire pour gagner. Elle a fait un jeu concours, un mixeur une fois par semaine. Elle disait : mettez-moi juste un message : bonjour, salut, cadeau, loterie,… Des dizaines de millier de personnes ont écrit un commentaire. Oui, je veux m’inscrire à cette loterie. Qu’est-ce qu’elle a fait ensuite ? Elle m’envoyait un message tout de suite : Salut ! OK, tu t’inscris à cette loterie. Est-ce que tu vas recevoir un premier guide gratuit « se faire des smoothies ». Tu es contente. Et tu recevras ensuite des nouveaux messages et ensuite elle va te vendre ses services.

Q : Ça, tu peux l’automatiser en fait ?

FR : Tu l’automatises, exactement.

Q : Pour faire ça, tu as déjà un certain nombre de follow-up sur Facebook ?

FR : Bonne question ! Elle en avait 360. En fait, à la limite, elle n’a même pas forcément d’abonnés sur sa page Facebook. Elle n’avait des abonnés sur Facebook Messenger que 360. 360 à qui elle pouvait envoyer des messages via Facebook Messenger, que les gens likent la page ou pas. Tu as deux choses : tu as des gens qui vont liker ta page. Moi, je n’ai pas liké sa page, mais j’ai voulu communiquer avec elle. Soit j’écris un commentaire, soit je like la page. Et c’est comme ça que je me suis inscrit. Je n’ai pas liké sa page.

Q : Pour écrire un commentaire, tu vois la vidéo postée, tu écris le commentaire sous la vidéo ou tu dois aller sur la page Facebook?

FR : En bas de cette vidéo, tu as 37000 commentaires, des personnes qui ont dit : Cadeaux… Tu écris Cadeaux, tu t’inscris à sa loterie.

Q : Avec le robot, tous ces émetteurs de commentaire, tu peux leur envoyer quelques choses ?

FR : Exactement, je me suis inscrit sur sa Messenger Liste. C’est révolutionnaire.

Q : Franck, pour s’inscrire dans Messenger liste, tu n’as pas le choix, c’est uniquement en mettant un commentaire ?

FR : Exactement ! Tu as aussi d’autres possibilités…

Q : Tu ne peux pas dire : je paramètre ça va être les likes…

FR : Il y a d’autres solutions, tous ceux qui t’ont envoyé, soit ils ont mis un commentaire, soit ceux qui ont envoyé un premier message : Comment j’ai fait ? Je l’ai contacté par Messenger, je suis sur sa page Facebook, il y a un bouton « Contactez-moi par Messenger », j’ai cliqué, j’ai envoyé un message à cette dame très sympa et maintenant je suis inscrit, elle m’a répondu à ma question précise. Elle m’a répondu personnellement. Et ensuite, elle m’a envoyé un message : Franck, je t’ai envoyé des informations sur des recettes gratuites, ça ne te coute rien et tu vas avoir des informations.

P : Le mieux, si tu veux c’est quand même à partir de la page Facebook.

FR : Exactement ! Soit, à partir de la page Facebook, tu incites des personnes à t’envoyer un message, soit tu vas pouvoir avoir aussi d’autres personnes qui s’inscrivent à ta Messenger. C’est ça que je vais vous expliquer avec Manychat. Mais avant, je vais vous parler d’un outil gratuit qui est développé par Facebook et qui s’appelle Facebook Plateforme, qui est directement en ligne. Je vous ai mis le lien où vous avez la présentation PowerPoint si vous voulez y aller. C’est en français. Tu vois ton robot Facebook Messenger mais de façon extrêmement  simple. Tu n’as pas besoin de coder. Tu as juste besoin d’écrire de premier message. Donc, chaque fois qu’une personne écrit une question, on va écrire un message, tu vas paramétrer : Bonjour Christelle ! Merci de m’avoir écrit un message. Je vais t’envoyer des nouveaux messages réguliers. Et ensuite c’est fait. Il n’y a pas de codage, c’est vraiment un truc automatique. Je t’ai envoyé un message et tu vas pouvoir m’envoyer autant de message que tu le souhaites.

Q : Donc, ça marche aussi bien sur les pages entreprises que sur les comptes Facebook classiques ?

FR : Alors on regarde deux choses. Tu as ce qu’on appelle ton compte personnel, et tu as ta page Facebook. Bonne question, ça ne marche que sur les pages Facebook. Donc, si quelqu’un t’envoie à Messenger, tu m’envoies un message sur  mon compte Facebook.com/franckparienti, tu n’es pas inscrit à Messenger liste, je ne peux pas envoyer des messages via ce petit robot. Si cependant, tu vas sur la page bisinessdigitalfr, tu m’envoies un message où j’ai paramétré que tu m’écris un commentaire dans une de mes vidéos, je peux si je le souhaite, t’envoyer ensuite régulièrement des messages. Pourquoi ? Facebook m’autorise à t’envoyer des messages quand il y a une première interaction avec ma page Facebook pro. En fait, tu as deux choses : tu as le compte perso et ce que j’appelle la page pro. Dès que tu as fait une interaction avec moi à la page pro, Facebook se dit tu as interagit avec moi, j’ai le droit d’interagir de nouveau avec toi, sauf si tu écris le fameux « Stop ».

Q : le « Stop », il est tout le temps dans chaque message que tu as envoyé ?

FR : Non, il n’y est pas. C’est toi qui va configurer tes réponses. La première fois que je vais t’écrire, tu m’envoies un message sur ma page Facebook ou tu m’écris un commentaire. Je te réponds : Merci Christelle pour ton commentaire, je vais y répondre prochainement. Je vais t’envoyer des nouveaux  messages. D’ailleurs, si tu veux te désabonner, tu m’écris à tout moment « Stop ». A n’importe quel moment où tu m’écris Stop, tu es désabonnée. C’est le robot qui gère tout seul. Ça fait automatiquement. Et en plus, Facebook ne veut pas de Spam, et à tout moment, tu peux me bloquer. Et si Facebook voit que je t’ai envoyé beaucoup de messages à toi et tu m’as bloqué, et toi tu m’as bloqué, du coup Facebook peut me bloquer. Donc aujourd’hui, c’est assez nouveau. Très peu de gens vont te bloquer sur Messenger. On en revient toujours à donner de l’information gratuite et pertinente à ta communauté. Et là, tu valorises ton entreprise et tu fais 30000 dollars de revenus en vendant un kit PDF pour faire des smoothies.

Q : Cette histoire, elle date de quand ?

FR : Il n’y a même pas un mois. Et elle passe un peu de temps. Elle vend des smoothies depuis 10 ans et ça n’as pas très bien marché. Elle a fait d’abord pour elle, elle a perdu des dizaines de kilo. Et après ça, elle dit : je vais écrire des guides… et personne ne voulait acheter ces guides. Elle a essayé la publicité sur Facebook, sur Google, elle a essayé tout mais ça n’a pas fonctionné. Et un moment, elle s’est dite : je vais utiliser ce nouveau moyen de communication qui est différent que l’email, ou que les téléphones, que les publicités dans les magazines. Je vais utiliser Facebook Messenger. Et en quelques mois, quelques jours, elle a fait une vidéo qu’elle a rendue virale parce que c’est une vidéo drôle. Elle a généré 37000 commentaires, 37000 personnes à qui elle peut envoyer des messages, qui vont acheter son guide.

Q : Je n’ai pas comment elle a fait pour passer de 367 à 37000 en fait ?

FR : Elle a créé une vidéo d’une minute qu’elle a mise en ligne sur sa page pro Facebook.

Q : Sur la page pro, elle avait quoi ?

FR : Elle n’avait personne. Elle a juste une idée qui est très forte : Je fais un jeu concours, écrivez-moi un commentaire si vous voulez vous inscrire au jeu concours. Qu’est ce qui s’est passé ? Tout le monde a écrit ce fameux commentaire sur sa vidéo. Facebook a vu que cette vidéo était intéressante, et donc Facebook a ce qu’on appelle le reach. Plus tu fais une vidéo et tu as des commentaires, plus Facebook va la diffuser à d’autres personnes. Et c’est pour ça que je vous incite tous chaque fois que je de la vidéo, tu sais, je demande : s’il vous plaît, écrivez-moi un commentaire…

Quand tu as ta page Facebook, quand tu écris une publication, on considère que si ton application n’est pas très intéressante, il n’y a pas beaucoup de commentaires, de likes et de partages, ils ne vont la montrer qu’à 5% de toutes les personnes qui sont abonnées à ta page Facebook, il y a très peu de personnes qui la voient. On voit, ce que nous on appelle, sur le fil d’actualité Facebook, qu’aujourd’hui on ne voit presque plus les publications de nos amis, on ne voit plus les publications de page pro. Pourquoi ? Parce que Facebook s’est dit maintenant que tu doives tes paies. Tu sortes ta carte bancaire et tu fais de la pub et tu vas booster tes postes. D’accord ?(…) Avant, quand j’ai une publication sur ma page pro, quasiment 100% de mes abonnés voyaient ma publication. Maintenant, je n’ai que 5%. Donc, à chaque fois que j’ai une publication, je suis obligé sur deux choses, soit payer de faire un booste-post comme on vous suggère, ou je demande d’interagir avec ma publication sur ma page pro. Pourquoi ? Parce que Facebook va dire Wow ! Cette vidéo est intéressante. Elle est vue, elle est commentée, elle est likée, elle est partagée. Donc, c’est intéressant à la communauté Facebook, je vais la diffuser à plus de personnes.

Elle, qu’est-ce qu’elle a fait ? Elle a fait une vidéo de 2 minutes (…)

P : C’est exponentiel.

FR : Exactement ! Tu vas écrire sur ta page Facebook une pub sur ta façon de vendre des recettes de smoothie. Personne ne va le voir. Tu fais une vidéo que tu vas rendre viral où tu vas inciter des personnes à interagir que nous, on appelle un Coat Wall Show, tu vas faire un appel action : écrivez-moi un commentaire pour pouvoir s’inscrire au jeu concours. Toi, tu écris un commentaire. Du coup, Facebook va le montrer à mes amis sur Facebook : Ah Franck, il a écrit un commentaire sur cette vidéo. Toi, tu vas le voir : « Ah ! Moi aussi, je vais m’inscrire au jeu concours, j’écris des commentaires. » Franchement, c’est révolutionnaire. Moi, je trouve ça tellement beau de pouvoir communiquer avec 36000 personnes, et 30000 dollars de revenus. Pendant 10 ans, ça n’a pas marché ton activité. Donc, on a ce premier outil que je vous conseille pour commencer. Et d’ailleurs, dès que vous allez sur votre page Facebook, vous changez votre bouton pour faire un message… Ce que je te conseille, sur ta page Facebook, tu changes de bouton. Tu vas modifier le bouton et tu vas trouver plusieurs suggestions. Tu peux faire « autres options » par exemple. Tu vas choisir par exemple « utiliser une autre boite Messenger » ou « entrer en contact, envoyer un message, activer par une réponse automatique. Et là, « Bonjour ! Franck Parienti, merci pour ton message, as-tu d’autres questions pour me poser afin de répondre plus précisément ? Je suis le robot Facebook Messenger, Enregistrer ». Et donc, tu peux faire le test, tu vas sur la page Business Digital, tu m’envoies un message, il est marqué « Bonjour Christelle, merci… ». Ça y est, tu as fait. Je vous fais l’exemple. Vous avez créé votre Facebook boite Messenger. Ce n’est pas trop compliqué.

Q : Et si tu avais pris « utiliser une autre boite Messenger », tu seras arrivé au même endroit ou ailleurs ?

FR : Ce sont deux choses différentes. C’est avec Manychat. Je peux configurer soit via Facebook gratuitement, soit via mon outil Manychat qui est payant. Donc là, je vous montre la version gratuite, et quand on va aller sur Manychat, je vais vous expliquer comment.

Q : si j’envoie un message, est-ce que tu peux y ajouter un paramétrage ? C’est-à-dire que quand tu proposes un produit, tu ne veux pas le commercialiser dans tous les pays. Est-ce qu’il y a une possibilité de limiter les réponses aux gens qui sont dans la zone que tu veux ?

FR : Tu vas créer des séquences où tu vas poser des questions et tu vas dire « tu es dans quelle zone pour que je t’envoie de l’information, pour la zone Europe ou pour la zone USA ? Et après tu vas créer des séquences de personnes à qui tu vas envoyer des messages. Moi, j’envoie des messages à certains clients qui sont intéressés par mon service et j’envoie d’autres messages pour des prospects froids. Christelle s’intéresse à mon service.

Q : Les séquences sont reconnues automatiquement ?

FR : Si tu vas les tagger. En fonction de la réponse que va faire Christelle, elle me dit qu’elle est en Europe, je vais l’envoyer un message Europe. Je sais que c’est une cliente, je vais la tagger dans ma séquence cliente à qui je vais envoyer des messages. Sur impression Manychat, j’ai mes audiences. C’est dans la partie payante. Payant, limite pour tes 500 premiers subscribers. Donc là, on a vu qu’on peut envoyer un message et on va personnaliser. Et là, tu peux employer « créer d’autres messages », on écrit ce qu’on veut. Dès qu’une personne m’envoie un message, je vais répondre automatiquement. Et tu peux ajouter des personnalisations qu’on a vues. Il y a le nom, l’URL, la page. Donc, n’hésite pas à aller sur l’URL de votre page Facebook. « Merci de liker » par exemple, et on va rajouter quelque chose. Tu vas mettre « Business Digital ». Merci de liker Businessdigital.fr. Donc, la personne va envoyer un Messenger. En fait, n’oublie pas de cliquer sur le bouton « j’aime ». Tu peux écrire plusieurs messages.

Donc voilà, vous avez créé votre Facebook Messenger en un peu de temps et ça fonctionne. On continue la présentation. Est-ce que tu as des questions ?

Q : Je suis restée bloquée sur l’histoire des abonnés qui se sont multipliés. J’ai compris le côté viral de la chose. J’essaie de m’imaginer concrètement comment ça se passe. Elle avait 10 abonnés sur sa page Facebook, elle a fait sa vidéo qui était diffusée d’abord aux abonnés de sa page. Et si elle a une diversion qui est intéressée, Facebook a décidé que petit à petit, c’était de plus en plus intéressant. Les autres personnes ont aussi commencé à commenter. Et donc, ça se met en place tout seul comme ça.

FR : Après, elle a peut-être payé un peu plus pour que ce soit encore plus viral, mais on est ami ensemble sur Facebook. Je peux voir un moment où est-ce que tu as mis des commentaires. Facebook va m’afficher : Christelle a mis un commentaire là-dessus. Si tu n’as pas mis le commentaire, je risque de ne pas voir la vidéo de Green Smoothie. Si tu as mis un commentaire, Facebook peut m’afficher : Christelle a marqué un commentaire. Et du coup, je vois ce que tu as écrit, je vois que tu as écrit « cadeaux ». Je vois la vidéo drôle pendant une minute. Moi aussi, je vais écrire « cadeaux ».

Q : Le peu de personnes qui nous regardaient qui ont été intéressées, ont commentés et voilà…

FR : Elle commence à écrire parce qu’elle a incité des personnes à interagir en mettant ce fameux commentaire. Donc, c’est pour ça que quand tu crées tes vidéos, tu mets ton appel à l’action « écris moi un commentaire, like ou partage ». Et voilà, comment ma vidéo va de plus en plus virale. Et comme on est avec Eva, elle a généré plusieurs centaines de vues parce que j’ai incité plusieurs personnes, parce qu’on a eu des commentaires, des interactions. Donc, du coup Facebook dit « wow, il y a des réponses et j’ai fait exprès, moi. Dans mes vidéos, à poser des questions, à t’inciter à interagir parce que tu aimes répondre sur mon commentaire, donc la vidéo va être encore plus virale et Facebook a son reach, sa visibilité c’est-à-dire cette vidéo, j’envoyais à peu de personnes et je la montre à des dizaines de millier de personnes.

On était sur le premier outil gratuit Facebook Plateforme, on continue. Là, c’est un peu plus compliqué, on a ce qu’on appelle l’intelligence artificielle. D’accord ? Donc là, tu vas pouvoir en fonction des mots qui vont être écrits, comprendre ce que la personne dit. Concrètement,  la personne t’écrit « je veux un SPA de luxe à Lausanne », toi, tu sais que la personne vit à Genève. Elle veut un SPA à Genève parce que tu as ce qu’on appelle de l’intelligence artificielle. C’est un outil qui est freemium, au début c’est gratuit et après il y a d’autres services payants. Le robot va comprendre ce que la personne et va lui donner une réponse différente. Le robot va répondre tout seul. L’objectif, c’est qu’on automatise au maximum. Moi, je t’écris « je suis intéressé par un SPA à Genève », tu vas dire « OK, il veut un SPA à Genève mais peut être aussi à Lausanne. J’ai d’autres SPA qui sont disponibles. Si ce n’est pas à Genève, à Lausanne et autres… Le robot comprend la sémantique, les thermes stipulés par le message. Si j’écris SPA, tu vas comprendre que je veux un service de soin, pas forcément un autre service. En fait, le robot comprend les messages. Ça donne aussi  de la réponse à côté de la plaque. Nous, ce qu’on fait aujourd’hui, on fait beaucoup de filtre, on mit des pre-reponses et aujourd’hui, je préfère valider manuellement, c’est mieux. Mais il y a quand même des premiers messages, si la personne te dit « OK », tu envoies la vidéo. Là, tu sais que je sais écrire OK. Si elle commençait à écrire une autre phrase, on peut générer déjà des réponses automatiquement.

Q : Donc, le robot apprend au fur et à mesure, je suppose et il s’améliore, c’est une machine learning ?

FR : Exactement ! Et on le voit. On a un service qui s’appelle SNCF qui a mis en place un robot pour un instant voyage qui va t’aider à voyager et de plus en plus, le robot fonctionne et ça va te répondre automatiquement. Là-bas, je dois aller à Digne-les-Bains, j‘ai utilisé le robot qui va me dire « il faut que tu fasses Paris – Aix, Aix – Digne, par cas, parce que si c’est non, c’est trop compliqué de passer par Lyon ». Il faudrait qu’il sache prendre une direction.

Donc, tu as des services avec de l’intelligence artificielle en plus.

Q : Donc, ça c’est du Facebook Messenger amélioré ?   

FR : Exactement ! C’est gratuit jusqu’à un certain stade. Mais il faut être un peu technique pour utiliser cet outil. Ça s’intègre dans Facebook.  C’est une entreprise payante qui propose une sorte de base de données de différents termes et ensuite tu peux configurer gratuitement.

Q : Ça c’est accessible depuis ta page Facebook ?

FR : Tu vas sur Chat fuel, tu configures ton robot et dès que tu as configuré, quand une personne t’a écrit un message sur ta page Facebook à toi, le robot Chat fuel va répondre automatiquement.

Q : Tu vas sur le site, tu te connectes avec ton compte,  et après, ça se met.

FR : On a un deuxième outil que j’adore,  Recast. Recast, ils sont très loin. Ils sont au 2è étage. Donc, à Station F, il y a une entreprise qui s’appelle Recast.ai que j’ai vue il y a un an et demie à un salon Vivatech  quand j’étais au Cap Gemini. J’ai discuté avec eux parce que c’est l’un des premiers qui ont mis en place un vrai robot fantastique, que ça soit sur Facebook Messenger. Mais tu peux aussi avoir des robots  qui vont répondre automatiquement sur WhatsApp, sur Skype, sur tous les services de messagerie. Donc, c’est encore plus simple, ça commence sur WhatsApp. Je veux commander mon bien d’avion pour aller à Digne les Bains, le robot va me répondre automatiquement, ou je mets en place le robot sur « oui SNCF », je n’ai pas besoin de passer par Facebook Messenger. Donc on est multicast.

Q : Donc, ces outils-là, c’est l’objectif de ne pas avoir à programmer son bot, parce que comme moi, je veux faire un bot, est-ce que je peux passer par ce type de …

FR : Moi, je te conseille … ils vont t’aider à bien configurer ton bot et c’est gratuit. Ils sont là, ils sont super sympas. D’ailleurs, ils voulaient même venir vous parler et je pense qu’ils feront dans les phases 2. Après, tu vas configurer techniquement ce robot.

Maintenant, le dernier outil que j’utilise, qui est révolutionnaire qui s’appelle Manychat.  Alors, il est gratuit jusqu’à 500 abonnés. C’est déjà très bien… Manychat, il a un gros avantage, c’est qu’il a ce qu’on appelle le Growth tools. On a différents services qui vont te permettre comme le fameux commentaire. C’est grâce à Manychat que tu vas pouvoir paramétrer que dès qu’une personne écrit un commentaire sur ta vidéo, tu vas pouvoir les inscrire à ta séquence. Je vous conseille ça, c’est un logiciel indépendant de Facebook.

Q : Alors toi, tu cumules tous ces outils ou il faut alterner entre chacun ?

FR : Bonne question ! Je cumule ces différents outils, chacun ont leur spécificité. Pour mettre en place des robots automatiques avec des réponses précises en fonction d’un terme que tu vas dire « Lausanne, je peux te proposer éventuellement Genève si je suis complet. » Je vais utiliser des outils comme Recast.ai. En fait, je vais configurer donc. Moi, ça ne me dérange pas de donner mes mailing à mes fournisseurs parce qu’ils te fournissent la bibliothèque d’information, et après, ils ont besoin de véritables  prestataires comme moi, qui vont travailler avec Voyage SNCF pour mettre en place le robot. Moi, j’utilise Recast pour créer des robots compliqués, d’interaction avec des messages. C’est la phase 2. Nous, on commence doucement avec, comme je vous ai montrés sur la page Facebook, tu réponds automatiquement au premier message, et ensuite tu vas aller un peu plus loin pour avoir des outils de croissance, des Growth tools, tu vas utiliser Manychat. Je n’ai rien à gagner avec Manychat. Je donne de l’information gratuite que j’utilise et qui marche et j’espère que ça va vous plaire. Avec Manychat, tu peux créer des URL spécifiques comme celles-ci et ensuite une référence. Moi, quand je vous incite à m’écrire un message sur cette URL spécifique, vous avez cette URL parce que je vous ai incités à vous inscrire à ma formation gratuite. Je sais que tu es venu ‘un canal qui a la formation gratuite. Donc, tu es intéressé par la formation gratuite, et je vais t’envoyer d’autres messages pour la formation gratuite. Si tu m’avais contacté lors d’un salon parce que tu veux m’acheter ma prestation de fourniture de contacts qualifiés, je sais que tu viens d’un salon et tu veux des contacts qualifiés. Ou si tu m’as envoyé des communications sur ma page, je sais que tu viens vers la page. Donc, ça me permet de savoir d’où viennent mes abonnés.

Je fais des URL spécifiques, c’est que pour toi qui veux venir à ma formation, je t’envoyais une URL spécifique pour m’envoyer un message là-dessus. Donc, toi, quand tu vas cliquer dessus, tu vas directement sur Messenger et tu m’envoies un premier message « OK, formation » et du coup, j’ai créé des réponses automatiques pour la formation.

Q : Là, je tombe sur Messagerie dès que je clique sur ce lien.

FR : Si tu cliques sur le lien, normalement tu vas tomber directement sur mon Messenger.  En tout, j’ai donné une réponse qui correspond. Et donc je sais d’où tu viens et je sais que tu es intéressé par la formation. Du coup, je vais t’envoyer de l’information, je vais t’envoyer une réponse automatique pour l’information.

Q : Cette URL spécifique, tu l’as créée ? Tu peux la créer aussi dans Facebook Plateforme ?

FR : C’est moi qui l’ai créé sur Manychat…tu peux aussi à mon avis les créer.

Des URL spécifiques et la fameuse à obtenir des abonnés via les commentaires. C’est le gros avantage de Manychat, Growth tools, c’est ça, avoir des URL spécifiques et des commentaires. Moi, je trouve ça révolutionnaire. Une personne qui est intéressée par mon service, pour ma formation, je lui ai donné une réponse automatique. Cette personne va cliquer, des réponses automatiques pour la formation et je l’ai rentré dans mon tunnel de vente et je lui ai envoyé des messages spécifiques pour l’information. On va passer sur manychat.com et je vais vous montrer comment ça marche. Tout ça, c’est gratuit. Il y a peut-être des services légèrement payants  mais c’est 5 ou 10 $ par mois…

Vous êtes quasiment les premiers ici à découvrir les outils révolutionnaires pour faire du digital marketing. Donc, ici j’ai plusieurs pages, je suis sur la page business digital en pro. J’ai par exemple 23 interactions, 23 personnes qui ont liké mes chats et j’ai le fameux growth tools. Donc là, je vais pouvoir créer mes URL spécifiques. J’ai créé mon Growth tools pour une fameuse URL, mon adresse web, formation gratuite. Si on clique dessus, je l’ai nommé Growth tools et là, j’ai créé la réponse « Salut Franck ! Merci pour ton message, tu porteras une invitation pour nos prochaines formations gratuites » parce que tu veux de la formation. Donc, maintenant je t’incite à partir de mes prochaines formations, « tu recevras nos conseils invitation directement sur ton Messenger, sur quel sujet tu as besoin d’être formé en marketing digital ? PS : tu peux te désinscrire à tout moment quand tu souhaites en écrivant stop. Donc, les personnes s’inscrivent et elles vont s’inscrire dans ma séquence d’abonnés, de subscribers Formation. Donc, toi, tu m’as envoyé ce message vers cette url, tu es rentré dans mon canal Formation, parce que je sais que tu es intéressé par la formation gratuite. Et un jour ou l’autre, je vais te proposer une formation payante… Tu n’es peut-être pas forcément intéressé pour que tu trouves des clients. Et tu dis : Franck, je veux de la formation gratuite. Et je vais t’envoyer plusieurs messages gratuits sur la formation gratuite et après, je vais te dire : pour 10$, tu peux prendre la formation gratuite et tu vas lâcher 10 $ et après je vais te proposer plus de formations payantes.

Q : Franck, c’est une obligation légale de mettre pour se désinscrire stop ?

FR : non ! Je suis un bon gars et ce que je veux, c’est que tu sois content de recevoir mes messages et tu fasses « wow ».  

P : Ça te met plus à l’aise.

FR : Oui, je te tutoie. Et j’ai une interaction complètement différente. Tu m’envoies un message, je te réponds et je te tutoie. Et crois-moi, personnes me répondent et ils me disent merci. Et c’est devenu des ambassadeurs.  Ils sont contents ; limite, ils vont retransférer mes messages via Messenger. Moi, quand je reçois un spam dans mon boite mail, j’ai rarement transférer à mes amis. Et si la personne me tutoie,… et là, je suis content.

Donc, si tu veux, je te fais en setup… je peux t’envoyer un texte, une image, une vidéo, énormément de choses, des fichiers, tu peux créer d’interactions automatiques. Tu vas attendre que la personne réponde et dès que la personne a répondu, tu vas lui envoyer un nouveau message automatique avec ta vidéo, et la personne va être dans ton séquençage formation.

P : L’intérêt, c’est que contrairement à Facebook, on personnalise vraiment, tu as l’impression que c’est vraiment un dialogue entre deux personnes.

FR : Exactement ! Et surtout, tu as une réponse rapide. On le voit sur les pages Facebook. Facebook indique le taux de réponse rapide. Donc moi, quand je reçois un message sur Facebook,  je réponds automatiquement. Ma page Facebook répond automatiquement. Qu’est ce qui se passe ? C’est que maintenant, de plus en plus quand tu veux contacter un support client, tu n’as pas envie d’appeler au téléphone entre 9h et 12h et de 14h et 17h, tu envoies un message via Messenger, tu auras une réponse rapide. Et Facebook fait tout pour inciter, toi qui a ton business, à interagir avec tes clients via Messenger. Et si tu ne réponds pas rapidement, Facebook va indiquer à moitié sur ta page pro : Attention ! Christophe répond lentement.

Q : Est-ce que tu peux demander à quelqu’un d’uploader un fichier ?

FR : Bonne question ! Oui, tu peux demander dans la réponse. Tu peux demander de m’envoyer un fichier… J’écris en commentaire « envoie-moi un fichier. » Et la personne est sur Messenger, elle va m’ajouter. Et donc pour toi, tu vas demander à la personne qu’elle t’envoie son CV et automatiquement. Et après dès que tu vois que tu as une pièce jointe, tu vas mettre en place après des séquences, automatiquement. Si tu vois qu’il y a une pièce jointe, tu vas dire « merci de m’envoyer une pièce jointe ». Si la personne n’a pas mis de la pièce jointe, « pourquoi tu n’as pas mis ta pièce jointe ? » Ensuite, tu as des interactions un peu techniques. Mais après, en fonction des réponses, tu vas configurer, il y a les moyens de gérer des ventes.

Q : Et comment ça se fait que Facebook n’a pas proposé la même fonctionnalité ?

FR : Ils ont proposé la même chose que je t’ai montrée à Facebook la plateforme, et le fameux système de commentaire et pleins d’outils où tu vas avoir tes séquences… Tu as aussi quelque chose qui est fantastique. Je vais vous montrer un autre outil, ce qu’on appelle the Growth tools. Quand des personnes viennent sur ma page Facebook Business digital, j’ai configuré sur Manychat qu’au bout de quelques secondes, tu as un slide sur le côté qui va te proposer de m’envoyer un message pour Messenger. Et quand tu vas cliquer, je sais que tu viens de mon site Business digital, que tu étais intéressé pour des formations, ainsi de suite. Et donc, je vais t’envoyer de l’information parce que tu es venu dans mon site… tu as un slide qui va venir, parce que j’ai vu que tu as interagi. C’est fantastique.

Q : Ça peut remplacer « posez-nous une question », ça peut tout à fait remplacer, ça ?

FR : Ça le remplace, et je n’ai plus de chat payant.

P : il y a de plus en plus de site comme ça maintenant. Dès qu’on reste un peu longtemps,…

P : tout ça peut se mettre sur n’importe quel site, wordpress, …

FR : Allez, clique pour aller vers FB, presse sur mon petit message. Tu rends directement sur Messenger.com, c’est sur Facebook Messenger. Et là, je vais balancer mon message. Tu vas cliquer sur bouton démarrer : « Bonjour Christophe, merci pour ton message. » Et là, je fais semblant d’écrire.

Q : c’est quel outil tu as mis dans ton WordPress ?

FR : C’est Manychat, je vais te montrer le Growth tools… c’était site slider droit. Tu configures tout, tu mets tes couleurs, tu vas dans setup, tu installeras. Et là, je peux transformer en message. Et là, il y a un guide pédale que tu recevras. Et là, j’ai mis dans ma subscriber séquence qui est plus information, parce que là, j’ai trouvé un message. Tu es venu dans ma subscriber séquence formation, tout le monde a vu ça. Là, tu es dans mon guide transformation digitale parce que je t’ai envoyé mon guide transformation digitale.

Q : Et comment tu fais pour mettre dans ton site ?

FR : Il y a setup, un petit code JavaScript, c’est un Manychat de style bytes, tu ajoutes le site business digital, et après, ils vont te donner un code, un petit code à copier-coller que tu mets sur ton site WordPress et c’est fait. Et je l’ai fait et je suis technicien mais je ne veux pas de charge technique. A chaque fois, on va demander quand on change de bouton, j’appelle un Webmaster, là, il y avait juste faire copier-coller.

P : En fait, ça fonctionne un peu comme une sorte de main cheap, je repère un abonné par un message. Après, ça enregistre une liste d’utilisateurs à partir de ces messages-là.

P : La différence, c’est que tu n’as pas accès à l’adresse email ou autre.

FR : Exactement ! C’est un vrai sujet, c’est qu’on veut tous avoir l’adresse email de nos clients. Et Facebook te dit : ne prend pas d’adresse email. Et donc, même moi qui suis un passionné de mail, vous savez très bien que je passe mon temps à récolter des emails et envoyer des emails, et tout ça pour obtenir des emails, maintenant, je n’ai quasiment plus d’emails. Parce que si je t’envoie un email, tu n’as peut-être pas lu mon email. Si je t’envoie des Messenger, je suis sûr que tu as eu mon message. Donc, il faut changer l’état d’esprit en disant on oublie Main cheap, on oublie d’avoir des abonnés sur ta mailing List. On va chercher comme la fille « green smoothie » de passer de 300 abonnés Messenger à 37000, et originaire de 30000$ de revenus qu’elle n’avait pas avant de générer d’email marketing…

Q : Si tu veux, une grosse boite qui a un service informatique dédié et cetera, dans l’absolu, on peut le mettre rapidement en place parce que le mec est compétent. Nous, on va mettre un mois pour réagir, faire ce qu’il faut. C’est la question que je t’ai posé tout à l’heure, parce que un moment, toi, tu disais « moi, j’en ai marre. Maintenant, les mails, j’en ai tellement que preuve, j’ai shooté. » Là, on ne risque pas de dire « dans deux mois, les gens, ils en ont marre d’avoir tellement de Messenger par les grosses boîtes que bon, on shoote tout.

FR : C’est pour ça que tu vas créer une interaction différente. Moi, je vais me désabonner de SNCF qui va m’envoyer des messages via Messenger, je ne veux pas. Si toi, tu m’envoies une information utile et pratique sur ton service, je continue à recevoir des informations.

P : Je pense que c’est comme les emails quelque part

FR : Moi, ce que je demande, une chose, que vous puissiez développer votre business et comment vous allez développer votre business cet après-midi. Vous allez sur votre page Facebook, vous allez faire comme j’ai fait sur ma page Facebook comme tu m’as montré. Tu fais modifier le bouton pour envoyer un message et tu vas générer un abonné. Tu demandes à ta cousine, ta voisine, à qui tu veux, qu’elle t’envoie un message comme on l’a fait. Et tu vas avoir ton premier abonné  sur Messenger. Je ne te demande pas dans un mois de réfléchir après, c’est trop compliqué. À la limite, c’est toi maintenant avec ton téléphone. Là, tu peux le faire sur ta page Facebook. En quelques clics, tu changes ton bouton de ta page Facebook, et tu dis « Au lieu d’aller sur mon site internet, envoyez-moi un message.» Est-ce que tu as d’autres questions ?

Q : Est-ce que vous avez tous des pages Facebook liées à votre compte ou c’est une page à part ?

FR : Alors, il y a deux choses : Tu as ton compte perso, Franck Parienti, c’est mon compte perso. Tu peux publier à titre personnel. Et ensuite tu as ta page pro… On fait un cas concrets. Cliquer le bouton, autres options, entrer en contact, envoyer un message, enregistrer. Et voilà. Et maintenant, des personnes peuvent t’envoyer un message. Tu vas voir des premières personnes… Moi, je vais t’envoyer un message et tu vas pouvoir de nouveau gratuitement m’envoyer des messages. Ça marche, bravo, félicitation ! Combien de temps ça a pris ? Une minute là ?

P : C’est sûr quand on sait où on peut cliquer, ça va vite.

FR : Et ça valorise ton entreprise. De moins, tu viens me voir : Franck, dans ma boutique, j’ai 20000 emails à mes personnes ELI. Oui, OK. Mais j’ai une communauté de 37000 personnes et quand j’aurai une formation pour faire des smoothies, j’ai 30000$ de revenus, et ça m’a coûté zéro pour envoyer 37000 messages et 30000$ de revenus. Et je parle : tu peux envoyer un deuxième message et comme ça, on fait les 30000$ vite fait pour le weekend.

P : Par contre, le risque que je vois, c’est comme ils ont la possibilité d’envoyer un message, c’est qu’ils peuvent mettre n’importe quoi. Ça peut être une requête ou quelque chose. Si le mec, il dit  « j’ai reçu le produit, il est endommagé. » et toi, tu lui réponds « Bonjour ! Merci pour ton message, abonne-toi vite » tu vois ? Donc, si tu n’as encore bien paramétré tous tes scénarios, potentiellement, tu peux perdre aussi des gens.

FR : Tu as raison. C’est pour ça que je mets toujours en premier message : Bonjour ! Tu m’aurais juste un premier message quand tu as juste cliqué sur le menu Démarrer.  Je t’écris Bonjour, et ensuite tu m’écris un nouveau message, je valide manuellement. Donc, je ne t’enverrai plus « Bonjour ! Merci d’avoir cliqué sur le menu Démarrer.» parce que je n’ai configuré que pour la première fois. C’est juste quand tu as cliqué sur le bouton « Démarrer ». Il faut penser, croyez-moi, à donner de la valeur tes abonnés. Ton objectif, c’est que tu envoies de l’information gratuite à tes abonnés. Et après, tu vas de temps en temps leur envoyer de l’offre commerciale. Mais d’abord, on a envie tout de suite de proposer ta pub et tu leur donnes de l’information à eux. Et ensuite tu parles de toi pour leur rendre service.

Q : Est-ce juste à peine surchargé si 500 personnes prennent des demandes spécifiques ?

FR : 500 demandes spécifiques ?   

P : je ne sais pas, tu n’as pas de service pour répondre. Si tu as 500 personnes…

FR : Tu as raison et je pense qu’après, tu vas trouver une solution pour y répondre ou trouver une personne qui va t’aider à répondre. Et après, tu vas commencer à configurer automatiquement tes réponses « merci pour ton message, laisse-moi 24h pour y répondre. » ou entretemps, « viens regarder ma vidéo si tu as besoin d’avoir une information sur mon service. » Et la personne, à la limite, tu lui a donné de l’information pour attendre, elle est contente. Et dès que tu lui a répondu, elle fait  « Wow, merci ! Entretemps, j’ai vu ta vidéo, tu m’as envoyé un guide gratuit sur comment faire une transformation digitale » et tout ça, c’est gratuitement pour elle et pour toi.

Tu peux configurer pour que ça s’intègre directement dans ce qu’on appelle un CRM (Custom Relationship Management). Via Manychat, tu vas intégrer, tu peux configurer pour aller devant ton CRM, avoir à base de client. Et demain, tu vas pouvoir vendre tes produits dans ta boutique, les gens vont pouvoir payer par Messenger. Donc là, tu n’as plus besoin de site e-commerce, ‘d’applications, de service client avec un service de login, mot de passe pour avoir un chat. Tu fais tout via Facebook et Facebook Messenger. Et tu vends tes produits sur ta boutique et tu es payé.

Q : Le site e-commerce, quand même, ça a un côté ration.

FR : Ça a un côté ration, mais il y a des personnes qui n’ont pas envie. Moi, je lèche ma CB sur Amazon.

P : Moi, j’ai un Amazon 8 clics là, tu étais en un clic. OK, tu as renseigné ta carte, tu as confiance, c’est sûr que le SPA de Christelle que je ne connais pas, je n’ai pas envie de lui filer tout de suite mes coordonnées bancaires.

FR : Est-ce que vous avez d’autres questions ?

Q : Quand tu dis « payé par Messenger »,

FR : C’est un autre service qui va sortir,

Q : et le PayWall, qu’est ce qui va s’en occuper ?

FR : Je ne sais pas exactement, mais en tout cas, ce que je veux dire, c’est qu’ils sont vraiment dans une optique, de plus en plus de services sur Messenger. Et même demain, tu vas pouvoir faire de la publicité sur Messenger, et même dès aujourd’hui. Tu m’as envoyé un message, demain, je pourrai payer Facebook pour te faire de la publicité sur Messenger puisque tu m’as envoyé des messages. J’ai le droit de faire e la pub à toi sur  Messenger. Donc, croyez-moi, on est au début d’une nouvelle vision du Wall to Wall. On en revient maintenant, je vais t’appeler à minuit, je t‘envoie un massage. Tu m’as donné de l’information, tu m’as envoyé un guide, tu m’as envoyé une vidéo et tu aimes répondre rapidement et je crois que qu’on aime ton service.

Q : Les deux principaux facteurs qui vont faire que « la mayonnaise France » c’est de faire comme ta cliente Green Smoothie. Nous dirons « fais un jeu en proposant aux gens d’interagir ». C’est à partir de là que ça se met en route ou de mettre le petit truc sur le site internet ? Ces deux choses-là principalement qui vont faire en sorte que Tac, ça prend.

FR : Ou tu vas inciter des personnes à t’envoyer un message via ta page Facebook. Et même mieux,  c’est ta fameuse URL. Moi, aujourd’hui j’envoie des emails ou j’envoie des texto, tu cliques pour ouvrir directement les messages via mon URL Messenger.

Par texto, je t’envoie un SMS, clique sur le lien pour m’envoyer un message sur Messenger. Tu vas cliquer via ton iPhone et tu vas directement sur Messenger et tu es rentré dans ma séquence SMS et je sais que tu es venu par un SMS.

Q : Je pensais qu’il va y avoir des agences qui vont permettre de gérer à ta place aussi ce genre de service ?

FR : c’est ce qu’on fait, nous. On travaille avec les entreprises où on a des téléopératrices qui vont gérer le service client d’entreprises. On doit répondre à plusieurs personnes en même temps. C’est une sorte de Community Manager. On va céder des robots qui vont nous préconfigurer des réponses, et on va valider manuellement la réponse.

Q : Les gens qui sont formés à tous ces outils ?

FR : Exactement ! Manychat ou Recast.ai, recast.ai nous donne un début de réponse et nous, on valide « OK ». La personne, elle veut aller à Digne-les-Bains. On la fait passer par Aix en Provence pour prendre ensuite La Navette Aix – Digne-les-Bains.

P : C’est vrai que c’est sympa de commencer à le faire toi-même, mais après il nous donne certain temps…

Q : Par ce biais  Franck, ils vont bouffer avec leur messagerie là, ils vont bouffer vachement des marchés aux autres messageries ?

FR : En fait, ce que veut Messenger, c’est que tu n’utilises plus l’email. C’est pour ça que je te disais « N’utilise plus l’email ! »

P : C’est la messagerie instantanée comme les jeunes, on peut se rester tout le temps là-dedans ?

FR : là, je t’envoie un message sur Messenger, tu vois une notification tout de suite. Mon email, je vais regarder quand j’ai le temps. Je m’en rencontre que j’ai plus d’ouverture sur Messenger et plus rapidement.

P : Après, puisqu’on compare un peu les deux, tes mails, tu les classes facilement. Tes messages Messenger on les classait…

FR : Je mets dans des séquences et à chaque fois, je crée des URL spécifiques. Je t’envoie un SMS avec un URL spécifique. On a vu m.me/messenger.com, c’est par SMS, ou d’autres par guide transformation digitale.

P : C’était pour savoir comment tu gérais un peu ta messagerie sur Business digital.

FR : C’est bien ! Via Growth tools, j’ai mes séquences. J’ai mes audiences et après je vais les tagger, les séquences formation pour la formation, Facebook pixel pour le guide transformation digitale, ainsi de suite. Donc lui, je vais l’envoyer un guide transformation digitale.

P : ça c’est ta liste de toutes les séquences confondues ?

FR : J’ai ma page Businessdigital. Sur ma page Businessdigital, j’ai des abonnés que j’ai classés par séquence et par tag. Lui, je sais qu’il est rentré par séquence guide transformation digitale, Laurent, Alex et Emmanuel. Ils ont souscrit il y a 2 mois, il y a 7 jours, c’est un homme ou une femme, ok, ils sont abonnés. Maintenant, j’essaie cette audience qui vient dans ma séquence guide transformation digitale, à qui je vais pouvoir l’envoyer un message. « Salut Laurent. Tu as reçu mon guide transformation digitale, et que tu ais le deuxième guide sur « Réussir avec Facebook Messenger ».

Q : Pour leur envoyer un message, tu vas cliquer sur le petit robot bleu à droite ?

FR : Ça c’est le service client. Mais non, en fait, tu vas dans Manychat. Tu vas pouvoir configurer, créer une audience. Tu peux sélectionner ton audience et leur envoyer un message.

Q : Tu cliques où quand tu as ton audience qui est sélectionnée ?

FR : Tu vas dans le guide transformation digitale, et après tu vas automatiser et tu vas envoyer des différents messages. Après, je configure different message…, je sélectionne mon audience.

Dernière chose que je vais vous montrer sur Growth tools pour qu’on puisse bien comprendre…

Q : Quand tu es dans « audience », tu n’as qu’un niveau. Tu ne peux pas faire un autre sous dossier ?

FR : Si, je vais contacter tous les séquences, guide transformation digitale, tous ceux qui sont dans guide transformation digitale, et tu vas ajouter d’autres conditions. On veut tous les hommes. Je veux contacter tous les hommes. Et on va ajouter d’autres conditions, et tu peux sélectionner la localisation. Facebook, tu as toutes les informations. Je ne t’ai rien demandé, je sais que tu es un homme ou une femme.

P : C’est très ciblé en fait.

P2 : Il prend les informations dans les comptes Facebook.

FR : Révolutionnaire !

P : c’est puissant.

P2 : Merci Franck !

FR : Merci beaucoup ! J’étais ravi de faire cette première session. Je vais vous mettre la présentation Powerpoint, vous allez y trouver différentes informations. N’hésitez pas à m’envoyer un message via Messenger pour vos questions et que je puisse vous aider et c’est un plaisir de vous aider à développer vos ventes grâce au Messenger Facebook.

Merci !

 

Développe ton BusinessDigital 

Recois 6 modules de formation pour mieux réussir sur Internet

Les 6 premières formations vidéos sont offertes

Inscris toi maintenant sur 

http://formation.businessdigital.fr/developpe-ton-business-digital

 

 

%d blogueurs aiment cette page :