REMBOURSEMENT DE LA FORMATION

REMBOURSEMENT DE LA FORMATION

 

Les patrons d’entreprise ont droit à des fonds pour s’autoformer ou faire former leurs employés dans le but d’améliorer leurs compétences et accroître le volume du chiffre d’affaires de l’entreprise. Ils pourraient par la suite se faire rembourser pour les coûts engagés pendant la formation.

 

Pour ce faire, businessdigital.fr vous explique ci-après les démarches à suivre.

  •         Faire une demande de financement auprès de l’organisme de financement qui correspond parfaitement à votre domaine d’activité. Mettre dans la tête que l’OPCA qui finance les formations réservées aux professionnels de la métallurgie ne financera pas les formations sur les numériques, et ainsi de suite… Le fait de ne pas s’adresser à la bonne OPCA entraîne une perte de temps inutile et qui pourrait même aller jusqu’au non remboursement de la formation.
  •         Pour savoir quel OPCA correspond à votre corps de métier, chaque domaine d’activité correspond à un code précis, qu’on appelle un code NAF (ou parfois APE). Et Chaque code NAF est associé à un corps professionnel particulier et donc, à une OPCA. Il suffit donc de voir le code NAF qui correspond aux activités de l’entreprise pour trouver l’OPCA à s’adresser. Et pour avoir le code NAF, il faut consulter la page sirene en entrant le numéro de SIRET de l’entreprise. Une fois le code NAF qui correspond aux activités disponible, aller dans le site trouver son OCPA pour savoir l’OPCA concerné par l’activité. Il ne reste qu’à leur envoyer le dossier de demande de financement.

 

Le professionnel qui effectue la formation et les clients cibles ayant pu bénéficier des conseils précis lors de cette formation peuvent tous demander le remboursement de la formation auprès de l’organisme correspondant. Ce qui en résulte c’est que les deux parties pourront augmenter leur savoir-faire et par conséquent leurs chiffres d’affaires respectifs.

[jetpaack_subscription_form]

Comment faire pour éviter de se faire dépouiller par l’Etat, sans quitter la France

 

 

C’est le souci de tout entrepreneur, sur 100€ de ventes réalisées en France, vous devez payer à l’Etat 70€. C’est énorme ! Même si c’est pour le peuple que nous payons les impôts. Mais des fois, cela pousse les entrepreneurs à chercher ailleurs pour monter leur entreprise, payer moins et être plus tranquille après.

 

Dans quels pays alors investir et monter une entreprise, qu’est-ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire ?… Je vous dis que ce n’est pas du tout facile de trouver la réponse parfaite. Si vous cherchez à investir ailleurs qu’en France, vous risquez d’être poursuivi pour évasion fiscale, il faut redoubler de vigilance car les autorités compétentes se rendent compte que c’est devenu monnaie courante de nos jours, et les accords internationaux ne facilitent pas aussi la tâche.

 

Notre conseil consiste donc à savoir « manipuler » les juridictions sur place dans le but de ne rien payer de manière légale. Autrement dit, on peut dire que votre entreprise n’existe même pas en jouant sur la création de plusieurs entreprises en même temps avec autant de comptes bancaires offshore. Enfin  vous serez aussi en mesure de comprendre la meilleure façon de rapatrier votre argent au pays.

 

Tous ces conseils sont destinés aux entrepreneurs sans avoir de limite sur le chiffre d’affaires effectué, et ce ne sont pas des baratins… Vous aurez une multitude d’idées et de propositions et il ne vous reste qu’à choisir lesquelles conviennent au mieux à votre situation, sans trop se casser la tête sur votre situation financière et celle de vos ventes ; et enfin comment profiter de votre temps qui constitue une ressource plus qu’importante dans votre vie. L’objectif étant de faire le max de profit. N’est-ce pas ?…

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Avoir un esprit battant et fonceur

 

S’imposer dans le monde des affaires constitue toujours un grand défi. Un des moyens pour y arriver est le recours à la publicité, un élément incontournable pour faire beaucoup de chiffre d’affaires.

Qu’est-ce qu’il faut avoir pour réussir dans la pub ?

Plusieurs éléments de réponse peuvent être apportés pour répondre à cette question. Avant tout, il faut savoir que le marketing c’est de la psychologie, de l’art et de la science à la fois, de la persuasion… Pour pouvoir attirer davantage de gens, la pub doit être le fruit d’une créativité absolue, elle doit sortir du lot, qui plaît et attire les gens. Vous ajoutez un côté humain pour qu’il y ait une confiance entre vous et les prospects et la clé pour réussir est là !

Mais pour réussir davantage, vous devez avoir l’esprit fonceur et battant ce qui amène parfois à délaisser un peu le côté humain. Ceci commence en ce moment à faire de la place sur le marché. Cela paraît plutôt difficile pour les gens ordinaires comme nous mais vu son importance, vous devez le faire.

En affaires, il faut savoir investir beaucoup en pub et ne pas se résigner. Idéalement faire plus que les concurrents. Oui ! …

Pour notre formation par exemple, en payant 0,7€ pour avoir un inscrit, vous allez récupérer derrière presque le double par mois.

Chaque entrepreneur doit avoir cet esprit de combatif et fonceur s’il veut vraiment réussir dans ses affaires. Et avoir une importante mailing liste vous permet de passer à un niveau de plus en plus haut. Alors, doublez votre mailing liste et vous verrez….

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

 

Augmentation des ventes avec des publicités simples

 

La publicité est incontournable pour un entrepreneur qui veut faire beaucoup de chiffre d’affaires. Et avouez qu’en tant que chef d’entreprise, vous avez déjà eu l’occasion de faire de la publicité qui n’a pas apporté les résultats escomptés en matière de vente. D’une manière générale, les ventes réalisées à partir d’une publicité doit être (largement) au-dessus du coût de la publicité. Autrement, on peut dire que ce n’est pas rentable…

 

Nous allons voir dans comment attirer plus de gens avec vos pubs pour que l’investissement dans ces pubs apporte réellement une plus-value dans votre business.

 

Supposons que pour faire tourner vos affaires, vous avez 3 pubs en marche actuellement :

–          La première, vous faites 10 ventes par jours avec un retour sur investissement (RSI) négatif de -100% (2 euro dépensé procure 1 euro de bénéfice), donc vous  la trouvez tout simplement désastreuse celle-là ;

–          La seconde, vous faites toujours 10 ventes par jours mais avec un RSI de -30% (1,30 euro dépensé vous procure 1 euro de bénéfice), donc plutôt moyenne même si le RSI est toujours négatif ;

–          La troisième la plus rentable, même nombre de vente par jour (10) mais avec un RSI de 300% (1 euro dépensé vous procure 3 euros de bénéfice)

Les débutants auront tout de suite tendance à abandonner les 2 premières du fait de leur incapacité à impacter positivement sur la rentabilité, c’est peut-être logique… Mais au fond c’est une GROSSE ERREUR !

 

En fait, avec l’exemple qu’on vient de voir, les gens préfèrent du gros RSI même s’ils ne parviennent à faire que très peu de ventes par jour. Les professionnels, de leur côté, visent plutôt le volume de vente avec un petit RSI. Les gens ne savent pas peut-être que si le RSI est élevé, c’est parce qu’il y a trop d’argent qui n’est pas (re)utilisé faire du profit.

 

Donc pour nos 3 campagnes de publicité, gardons l’hypothèse la plus logique qui est la troisième, c’est-à-dire 10 ventes par jours avec 300% de RSI et on arrête les 2 premières. Il faut se poser la question suivante : est-il vraiment nécessaire d’arrêter les 2 autres ?

Supposons qu’on garde la 2ème campagne (la moyenne en termes de rentabilité). Vous allez tout bonnement doubler vos ventes journalières (20) en faisant encore du bénéfice. Et si on ajoute même la première campagne qui paraît être la plus catastrophique, vous allez même tripler vos ventes quotidiennes et vous faites en même temps du profit.

 

Donc la leçon à tirer est la suivante : faire un important RSI ne devrait pas être l’unique critère à considérer, il faut également tenir compte du volume de vos ventes. Cela vous incite aussi à investir dans les pubs. En effet, même une pub qui semble être ne pas rentable (faible retour sur investissement) est indispensable pour équilibrer votre budget. Il faut juste savoir gérer le tout…

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

La méthode pour inciter les gens à connaître vos produits

 

 

Votre souhait majeur en tant qu’entrepreneur est d’accroître le portefeuille de votre clientèle, attirer davantage de personnes pour visionner vos produits et bien évidemment les acheter. La question qui se pose est la suivante, quelle est la méthode efficace pour le faire. Voici donc la réponse :

 

1-      Créez une vidéo avec un titre percutant comportant vos atouts, vos techniques. Une vidéo qui va attirer les gens à vous écouter et à aimer vos produits. N’oubliez pas d’insérer une publicité dans les réseaux sociaux destinés à cela (facebook par exemple).

2-      Sur la page d’accueil de la vidéo, ajoutez un lien ou une interface pour permettre aux gens convaincus de s’inscrire pour recevoir ce que vous avez eu à transmettre. Effectivement il y aura les personnes qui vont encore hésiter. Dans ce cas-là, votre rôle est de les attirer au maximum jusqu’à ce qu’ils soient eux aussi convaincus et inscrits dans votre liste.

3-      Bien guidez les gens qui ont pu voir votre vidéo jusqu’à la fin à se focaliser sur la page d’accueil et à s’inscrire par la suite sur votre mailing liste en leur montrant vos publicités sur leur compte facebook. Faites de ces personnes votre priorité car ceux-là constituent votre client ciblé.

4-      Pensez à une sorte de reconnaissance pour les gens qui s’inscrivent dans votre mailing liste afin de les motiver davantage, et qu’ils puissent être conscients qu’eux aussi à leur tour, ils peuvent y arriver. Le but étant qu’ils achètent vos produits ou services, pas forcément à l’immédiat. L’important c’est qu’ils ont aimé vos produits et ont déjà l’envie de les acheter.

5-      Envoyez maintenant les mails à raison d’un par jour (par client inscrit) en leur proposant à la fin de chaque mail un lien qui mène directement aux produits. La suite est claire, il y a ceux qui vont tout de suite acheter et les autres ils achèteront plus tard quand vous faites par exemple une promotion sur le produit en question.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

 

Ne plus travailler que 30 minutes par jour

 

Chacun de nous a déjà eu cette idée-là dans la tête au moins une fois dans sa vie. Est-ce qu’on est obligé de se casser la tête avec les affaires au quotidien, se soucier des clients ? Qu’est ce qui fait qu’on doit toujours travailler dur pour trouver de l’argent ?… Alors qu’on peut vivre avec seulement 30 minutes de travail par jour ?

 

Nous, l’équipe de businessdigital.fr, nous avons beaucoup de tâches à faire. Entre autres, on est chargé d’assurer le coaching des entrepreneurs à faire davantage de chiffre d’affaires. Nous nous occupons, de manière régulière ou en une seule fois, des mailings et des argumentaires de ventes pour divers clients. Nous assurons également l’assistance des entrepreneurs à réussir dans leurs domaines d’activités respectifs en fournissant une formation digne et efficace, etc.

 

Vous aussi vous faites trop de chose pour gagner votre vie à tel point que vous êtes débordé et ne savez plus parfois où mettre la tête… Alors sachez qu’on peut ne travailler que 30 petites minutes de bon travail par jour ; mais là il faut s’assurer d’abord qu’on ne fait qu’une chose à la fois et qu’on le fait bien. Une chose qui vous passionne et à laquelle vous pouvez bien vous concentrer.

 

C’est le cas avec businessdigital.fr. Nous rédigeons des emails pendant les jours ouvrables de la semaine et ceci ne nous prend que quelques dizaines de minutes uniquement. D’autant plus que l’essentiel des ventes se fait avec l’envoi de ces emails.

Ainsi, nous pouvons créer d’autres nouvelles formations audio mais surtout vidéo tous les mois…

 

Alors si vous pouvez faire un chiffre d’affaires mensuel raisonnable en ne travaillant que 30 minutes par jour, pourquoi vous préoccuper à faire autres choses ? Si ce n’est pour bien assurer davantage votre avenir…

 

Vous vous rendrez compte que le simple fait d’envoyer des emails pendant 30 minutes par jour aura comme effet le volume de votre vente explosée et vous verrez que vous en aurez toujours envie. Il vous reste juste à remplir la mailing liste de façon régulière et de nouveaux inscrits viendront gonfler votre liste.

[jetpack_subcription_form]

 

 

Le coût engendré par la construction de sa mailing liste

Le coût engendré par la construction de sa mailing liste

 

Augmenter sa mailing liste dépend de plusieurs points :

  •         La taille actuelle de ta liste
  •         Ton domaine d’activités (thématique)
  •         Le nombre probable de personnes que ton positionnement intéresse

 

Effectivement, le fait que tu as par exemple une liste de 150 personnes ne présentera jamais le même coût que pour une liste de 60.000 personnes.

 

Pareil dans le cas où tu travailles entre une thématique destinée au large public et une thématique bien précise destinée à un public très ciblé. Le coût d’une publicité pour le second te coûtera beaucoup plus cher que celui du premier.

 

En somme, tout dépend du volume. Mais pas que le volume !… En effet, il avoir dans la visée d’autres critères.

 

 

Certes, pour une thématique avec une forte concurrence sur le marché, un nouvel inscrit coûte beaucoup plus cher, mais il est indéniable que cela va rapporter beaucoup aussi pour toi. Contrairement à un inscrit sur une thématique destinée à un large public. Le secret, c’est d’avoir du lead avec ces sites de publicités pour augmenter le volume de ventes. Ce qui dit à la fois de la qualité et de la quantité…

 

Voici le conseil que businessdigital.fr t’apporte pour un positionnement précis : quand tu montes ta liste, vise toujours la qualité sans délaisser le côté quantité. Tu pourras alors avoir les bons inscrits et non de simples personnes qui te font juste perdre ton temps.

 

Il faut faire attention de ne pas trop se précipiter en voulant à tout prix doubler sa liste sans se préoccuper de la qualité…

 

Les avantages peuvent être résumés comme suit :

  •         Beaucoup de nouveaux inscrits qui achèteront vraiment chez toi
  •         Moins de travail
  •         Gain de temps précieux
  •         Moins cher
  •         Pas besoin de gros investissement

Alors, pour vraiment répondre à la question combien cela coûte de monter sa liste, c’est presque rien du fait que tu peux commencer à investir 10€ par jour et n’augmenter que si tu trouves que la vente est bien effective de l’autre côté. Ce petit montant investi va se multiplier et t’apportera beaucoup plus que tu ne l’imagines !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

LISTE DES OPCA DIRIGEANTS

LISTE DES OPCA DIRIGEANTS

 

Sources de financement

Il existe plusieurs sources de financement de formation, selon le domaine d’activité et le client cible. L’OPCA ou Organisme Paritaire Collecteur Agréé est l’organisme qui gère les financements de la formation professionnelle. L’OPCA bénéficie d’un agrément de l’Etat pour collecter les contributions financières des entreprises à la formation professionnelle et de les redistribuer ensuite, sur demande du bénéficiaire, pour financer les formations professionnelles. Pour les salariés dans les entreprises, les OPCA responsables sont organisés par branche ; tandis que pour les dirigeants, les patrons d’entreprises ainsi que les travailleurs indépendants, c’est par fonds d’assurance-formation. Le mode de fonctionnement est le même pour les deux cas.

Il existe actuellement 27 principaux OPCA parmi lesquels des OPCA dirigeants et des OPCA salariés. Il suffit de bien connaître l’activité ainsi que le client cible pour avoir l’OPCA correspondant.

 

Liste des OPCA dirigeants

Pour le financement d’une formation, on doit s’adresser à un OPCA, le bon OPCA. Il suffit juste de voir lequel correspond aux activités et à la clientèle cible.

On peut trouver plusieurs sources de financement de formation pour les dirigeants, les chefs d’entreprises et les travailleurs indépendants ; businessdigital.fr en a sélectionné les 8 OPCA qu’il considère comme les principales sources.

Secteur OPCA Site web Téléphone
Dirigeants non salariés des secteurs du Commerce, de l’Industrie et des Services AGEFICE (Association de gestion du financement de la formation des chefs d’entreprises) http://www.agefice.fr/
Artisanat du bâtiment (moins de 10 salariés) FAFAB http://www.faf-sab.com/ 01 42 85 75 11
Artisans FAFCEA (Fonds d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprises Artisanales) http://www.fafcea.com/ 01 49 70 85 70
Secteur de métiers et services
FAF MS 01 45 23 48 58
Professionnels de la mer FAF pêche http://www.fafpcm.com 02 98 97 19 57
Professionnels libéraux FIF PL (Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux) http://www.fifpl.fr/

01 55 80 50 00

Médecins libéraux FAF PM (Fonds d’assurance formation de la profession médicale) http://www.fafpm.org/ 01 49 70 85 40
Exploitants et entreprises agricoles, de travaux forestiers ou du paysage VIVEA http://www.vivea.fr/ 01 56 33 29 03

[jetpack_subscriptio_form]

LES CARACTÈRES À AVOIR POUR DEVENIR UN MENTOR

LES CARACTÈRES À AVOIR POUR DEVENIR UN MENTOR

 

Quand on veut créer une formation, le but principal est d’attirer le plus de monde pour y assister. Le fait d’être un expert dans un domaine particulier ne suffit pas pour avoir de la réussite. Il faut avoir la facilité de parole et savoir transmettre son savoir. C’est ce qu’on appelle un mentor. Nous allons voir dans cet article c’est quoi un mentor et quels sont les caractéristiques d’un vrai mentor.

–          Le participant se souviendra toujours de son intervention, du fait que parfois cela apporte un changement palpable dans sa vie (professionnelle et personnelle) ;

–          Le mentor trouve toujours les bons moyens pour transmettre son savoir et son expertise, ce qui fait de lui un modèle que les gens suivront ;

–          Le mentor sait comment créer et pérenniser la relation de confiance entre lui/elle et les participants.

Ce n’est pas tout le monde qui peut devenir mentor. Cela exige un minimum de caractères, de qualités personnelles et de savoir-faire. Le résultat est la fidélité des participants et la bonne réputation du mentor. L’intervention du mentor, de par ses prises de parole et ses expertises, aura comme récompense sa reconnaissance dans le domaine où il/elle exerce. Les participants seront fiers d’avoir reçu de telles connaissances.

 

Différence entre un mentor et un formateur ordinaire

  • Le formateur transmet le savoir ; le mentor transmet le pouvoir qui se trouve dans le savoir
  • Le formateur amène les stagiaires à un certain niveau de compétence auquel il s’attendait, le mentor transmet son expertise avec ses petits secrets, des secrets qui lui ont permis de réussir
  • Le formateur donne les moyens de grandir. Le mentor donne les moyens d’avoir autant de compétences que lui.

Devenir mentor n’est pas chose facile, et ce n’est pas tout le monde qui peut en devenir. Il a le devoir de transmettre ses compétences, son savoir-faire et son savoir-être, ce qui constitue le pouvoir. C’est quelqu’un qui doit aussi avoir une influence sur son public et ses clients, vu le changement que ces derniers ont pu recevoir dans leurs vies professionnelles à travers la confiance qu’il a su créer ; et à travers la reconnaissance de son savoir. Autrement dit, c’est un modèle que les participants doivent suivre. C’est pour cette raison qu’une personne ne peut pas prétendre être un mentor. Non, cela ne peut pas se faire…En effet, c’est à travers la reconnaissance des clients, de ce que ces derniers ont pu recevoir et appliquer dans leur vies pour avoir un changement, qu’on peut « désigner » un formateur de mentor. Et c’est tout simplement un privilège grandissime.

Pour businessdigital.fr, la principale préoccupation est de transmettre le savoir à travers la formation dans le but d’apporter au public cible une plus-value inestimable. Cela se fait à travers des conseils pratiques, d’une technicité absolue et de petits secrets qui garantissent le succès pour que son public cible puisse un jour lui retourner ce sentiment de reconnaissance, de par le changement majeur qu’ils auront rencontré dans leur vie professionnelle et bien sûr aussi personnelle. L’objectif de businessdigital.fr étant de faire partie des mentors dans le domaine de la formation.

Les conseils et astuces de businessdigital.fr constituent un atout important pour lui retourner cette reconnaissance et permettent aux futurs formateurs de recevoir à son tour cette distinction de la part des personnes qu’ils vont former, en étant leur guide et leur leader.

 

La valeur du savoir

Comme nous l’avons vu dans le précédent paragraphe, on ne doit pas s’autoproclamer être un mentor. Ceci doit venir de la reconnaissance des participants et des anciens clients ayant pu bénéficier des conseils et petits secrets du formateur.

Pour y parvenir justement, voici quelques conseils qu’on doit bien de suivre :

–          Mettre en exergue le poids et l’importance du savoir via des exemples, des études et des témoignages des anciens clients

–          Opter pour des informations plus utiles, moins médiatiques et plus précieuses à l’égard des participants et du sujet de la formation en les leur exposant de manière claire et précise et dans un environnement agréable aux yeux des participants. Le tout en respectant éventuellement les petits secrets, les confidences, les astuces qui se transmettent généralement entre des personnes qui se connaissent bien.

–          Être disponible pour les participants tout en restant toutefois modeste, ne pas se laisser trop envahir. Il faut garder un peu de distance et ne pas trop être avec eux tout le temps, l’essentiel est de trouver les bonnes paroles et les bons gestes qui vont avec

–          Utiliser des mots simples, clairs, précis et cadrant dans le métier sujet de la formation. Prouver à travers les messages à transmettre aux participants que vous maîtrisez bien tous les aspects du métier en particulier. Ce qui leur permet de voir en vous un modèle à suivre et de prendre l’initiative. Ils aimeront bien aussi connaître les secrets, avoir les ressources nécessaires pour changer leurs vies et celles des autres

–          Mettre en place un environnement de confiance mutuelle, offrant aux participants une sensation de liberté leur permettant de se communiquer, de se comprendre de façon transparente. Pour businessdigital.fr, la transmission du savoir s’effectue dans un cadre amical et entre un groupe partageant les mêmes idéologies. Alors il s’avère important de créer son propre groupe et de convaincre les participants que la mission principale du formateur réside dans le fait que le pouvoir leur soit transmis de manière professionnelle et dans un environnement agréable.

 

La reconnaissance d’être un mentor

Pour savoir si le formateur a les caractéristiques d’un mentor, dont les participants se souviendront toujours dans leur vie, il a besoin de voir et analyser les points suivants :

–          Prouver aux gens et aux participants que le savoir,avec les différents petits secrets et astuces, a vraiment changé la vie professionnelle et personnelle du formateur

–          Identifier les contextes qui ont fait que ce savoir a apporté un résultat palpable et a pu résoudre divers problèmes

–          Déterminer les informations que le formateur peut transmettre à ses participants et que ces derniers ne le savent pas généralement

–          Identifier les participants antérieurs qui sont satisfaits de votre formation et leur demander de faire un témoignage public dans les médias et dans les réseaux sociaux qui se développent de nos jours à une vitesse vertigineuse (linkedin, facebook, twitter, instagram…)

–          Utiliser les vocabulaires qui sont spécifiques dans le métier, trouver les moyens de les transmettre d’une manière efficace tout en créant un langage commun dans le groupe

L’analyse de ces points permettra de trouver les moyens de transmettre aux participants le savoir, les petits secrets avec les conseils et astuces qui vont changer leur vie et dont ils se souviendront aussi longtemps. Ce changement dans leur vie les poussera à vous considérer comme un vrai mentor. Une reconnaissance que seule une petite minorité de gens est capable de recevoir, et qui aura un écho considérable dans le corps de votre métier, permettant aux futurs participants d’être impatients de recevoir à leur tour ce précieux pouvoir.

L’équipe de businessdigital.fr est toujours prêt à donner le meilleur pour réaliser ses ambitions. Des ambitions constituées par la transmission des secrets et des bons conseils répondant aux attentes des participants, tout en espérant en retour une reconnaissance de ces derniers sur ce qu’ils auront pu recevoir. Du savoir et de nouvelles connaissances entraînant un changement très important dans leur vie.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Comment persuader vos clients pour qu’ils achètent votre produit ! (Démarches empruntées aux trucs de l’hypnose)

Comment persuader vos clients pour qu’ils achètent votre produit ! (Démarches empruntées aux trucs de l’hypnose)

 

Vous avez déjà subi une expérience d’hypnose ? Le spécialiste fait en sorte que vous soyez plus détendu que jamais et il vous endormit en un rien de temps. Il vous questionne jusqu’au point où vous dévoilez votre plus grand désir. Ainsi vous vous sentez plus proche que jamais de la réalisation de cette aspiration. Pourtant vous avez toujours éprouvé de la crainte qui vous a toujours empêché de concrétiser votre rêve.

 

Que ressentez-vous si vous étiez à la place de cette personne ? Avoir une image presque réelle de votre désir. Finalement vous voulez vraiment que ce soit une réalité. Mais il s’avère que ce n’est pas aussi facile que cela a l’air.

 

Dorénavant, il suffit d’avoir un schéma concret de votre aspiration. Inutile de rester dans le monde des rêves. Il faut tout de suite passer à l’action. Comment alors réaliser ce désir et comment esquiver les obstacles de sorte à arriver à votre fin ?

 

Nous avons la clé pour que votre désir devienne enfin une réalité. Elle vous intéresse ? Serez-vous prêt pour l’acquérir de suite moyennant un prix proportionnel à sa valeur ?

Assez parler de l’hypnose, cela vous plairait de produire un effet pareil à vos prospects cibles? Pour qu’ils réalisent leur rêve, pour qu’ils trouvent un moyen d’affronter les obstacles et d’arriver à leur fin.

 

Avec une centaine d’abonnés sur votre compte, à quel nombre d’achat espérez-vous obtenir avec une approche pareille ? Attendez, avant de répondre, il faut se demander si votre offre coïncide parfaitement à la demande de vos prospects, aussi le tarif de votre offre influence très grandement le nombre de vente, et enfin obtenir plus de clients dépend également de votre technique pour les convaincre comme ce qui a été expliqué un peu plus en haut. Difficile donc de dire le nombre exact.

 

Le concept de la prochaine formation vous aidera à maîtriser ces techniques de persuasion dans l’emailing et le copywriting.

Elle inclut :

–    Tout ce qu’il faut savoir sur comment connaître les aspirations de vos prospects.

–    Tout ce qui est indispensable pour capter leur intention et ainsi les persuader

C’est possible même pour quelqu’un qui ignore tout sur l’hypnose.

 

Alors si vous voulez faire tout cela, inscrivez-vous et profitez de la formation gratuite +Ebook offert + videos + séminaire en ligne 

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.