Booster votre projet professionnel

Utilisez votre CPF pour accéder à une formation de pointe !

Pôle Emploi soutient votre projet professionnel !

OPCO : Votre partenaire dans l’évolution professionnelle !

Comment réussir sur les réseaux sociaux avec cette liste en 5 étapes

Développer votre BusinessDigital sur les réseaux sociaux dont :

* Instagram

* Facebook

* TikTok

* Snapchat

* Twitter

* Linkedin

Avec cette liste en 5 étapes

<aside> 💡 Avec la multiplication d’annonces auxquelles les utilisateurs sont confrontés, il est de plus en plus difficile de capter leur intention.

Bien entendu, un visuel de qualité vous permettra de passer la première étape : faire en sorte que l’utilisateur arrête de scroller son fil d’actualité pour en savoir plus sur votre message.

De ce fait, si vous n’avez pas un copywriting impactant, l’utilisateur va passer son chemin et votre annonce n’aura pas les performances escomptées.

</aside>

Je vous ai synthétisé les différentes étapes qui constituent la manière dont un utilisateur va interagir avec votre annonce, en particulier sur le social ads :

(1) Image > (2) Headline > (3) Hook > (4) Body Copy > (5) Click

  1. L’image, comme expliqué plus tôt, sera le premier élément de contact avec l’utilisateur. Son rôle est de susciter sa curiosité pour en savoir davantage sur votre offre.
  2. Une fois que l’utilisateur aura vu votre image, il va lire le titre. L’headline sert de confirmation à l’utilisateur, cela lui permet de bien comprendre de quoi on parle dans cette annonce.
  3. Une fois que l’utilisateur a bien compris le sujet de l’annonce, il va lire le hook de votre annonce. Souvent, en social ads, l’utilisateur va pouvoir lire 2 à 3 lignes de votre description qui vont vous servir de hook pour l’incitier à lire l’entièreté de votre description.
  4. Dès qu’il aura cliqué sur “voir plus”, vous allez pouvoir expliquer plus en détails votre offre.
  5. Suivant votre funnel d’acquisition, l’objectif n’est pas forcément de vendre à cette étape. Vous voulez obtenir un clic qualifié.

En détaillant les différentes interactions qu’ont les utilisateurs avec une annonce, on peut s’apercevoir que le copywriting intervient à différents niveaux. Il est donc capital pour vous de bien travailler vos messages en fonction de votre audience et de votre offre.

Le storytelling

Le storytelling est une méthode de communication très connue, mais pourtant trop peu utilisée dans les ads. L’objectif est de raconter des histoires qui permettent à l’utilisateur de s’identifier et d’avoir une connexion qui le pousse à croire que votre message est important pour lui.

Avant de vous lancer dans la rédaction d’annonces basées sur du storytelling, il y a quelques devoirs à réaliser sur votre cible et votre produit afin de mieux axer votre copywriting.

  1. Quel est le problème le plus profond que résout votre produit ou service ?
  2. Quels sont les problèmes que rencontrent vos prospects lorsqu’ils essayent ou utilisent d’autres solutions ?
  3. Quels sont les problèmes que rencontrent vos prospects lorsqu’ils essaient de résoudre leur problème ? (Essayez de vous concentrer aussi sur l’émotionnel, par exemple, une charge mentale élevée à cause du problème en question).
  4. Quelle est la situation idéale pour votre prospect ? (Essayez de décrire ce qui le rendra le plus heureux. Détaillez la réponse sur le côté matériel, émotionnel et physique).

Je vous conseille de passer du temps sur les forums ou sur Amazon dans les sections de commentaires et questions réponses. C’est une véritable mine d’or pour bien comprendre les problèmes de vos prospects. Sur Amazon, beaucoup d’utilisateurs utilisent même du storytelling pour expliquer en quoi le produit a résolu leur problème et pour partager leurs sentiments et émotions.

Voici plusieurs template de Hooks et Body Copy que vous allez pouvoir utiliser pour vos annonces.

N’oubliez pas d’adapter le copywriting à votre situation en gardant en tête le niveau d’awarness de votre audience, pour rappel voici les différents niveaux :

  • Unwaware
  • Problem aware
  • Solution aware
  • Product aware
  • Most aware

1/ Hooks

“Un jour, j’en ai eu marre de X…” “Vous en avez assez de X”

“Est-ce que, vous aussi, vous ne supportez plus X ?” “Les personnes qui vivent à [Ville] ne peuvent plus se passer de X et de la façon dont il fait Y.”

“Les seniors de plus de 60 ans s’arrachent tous ce produit qui permet de X.”

2/ Body Copy – (Problème physique)

« J’étais fatigué d’avoir constamment mal à X et Y ». « Toutes les solutions que j’ai pu essayer ne semblaient jamais aboutir à autre chose qu’à X » « Je voulais juste trouver la solution afin de réduire X sans sacrifier Y »

“Après plus de 3 heures de travail, j’avais toujours des migraines qui m’empêchaient de me concentrer. Je devais impérativement trouver un moyen de calmer ces maux.”

3/ Body Copy – (Problème émotionnel)

« Et ça a dévié sur X »

“Jusqu’au jour où il m’est arrivé X” « Ça commençait vraiment à avoir un effet X sur moi et ma famille » « Je voulais tellement obtenir un résultat positif sur X, mais pour être honnête, je me sentais comme X »

4/ Body Copy – (La révélation)

« Mais un jour X est arrivé ! »

“Puis un jour, j’ai fait confiance à un ami qui m’a recommandé d’essayer X” « J’ai découvert la clé après avoir observé les effets suivants… ! » « Mais le brouillard s’est levé et j’ai trouvé X »

5/Body Copy – (Situation idéale matérielle)

« Maintenant, je ne peux pas m’empêcher d’avoir X ! » « X est maintenant devenu facile ! » « Maintenant, je n’ai presque jamais de problèmes pour obtenir X »

“Je ne sais pas comment j’ai pu faire sans X pendant tout ce temps”

Option Body Copy – (Situation idéale emotionnelle)

« Je suis si excité à l’idée de partager X avec tout le monde ! » « Je n’aurai plus jamais à me soucier de X grâce à ce simple X ».

Comment utiliser ces templates ?

Les templates présentés ici peuvent être trop agressifs suivant leur niveau d’awarness et sont donc à adapter en fonction de votre cible, mais ils vous donnent une ligne directrice pour créer votre propre storytelling avec des exemples de ce qui fonctionne.

L’objectif est de créer un storytelling en conciliant un élément de chaque phase.

Cela va vous permettre d’avoir un storytelling avec un véritable hook ainsi que différentes étapes qui vont faire appel à des émotions positives et négatives (pain points) chez votre prospect.

Vous allez pouvoir donc structurer votre copywriting de la façon suivante :

  • Hook
  • Pain point physique
  • Pain point emotionnel
  • Révélation
  • Situation idéale matérielle
  • Situation idéale émotionnelle
  • CTA (à ne pas oublier à la fin de votre copywriting)

À noter que certaines parties ne seront pas pertinentes en fonction de votre offre et vous devez donc adapter ce framework.

Le storytelling est très puissant en marketing, ce framework vous permettra de tester cet angle et certainement d’avoir des résultats intéressants.

La simplification

Un deuxième moyen intéressant de réaliser une annonce bien copywritée, c’est de simplifier les choses !

En effet, plus votre description sera détaillée et technique, plus vos prospects auront de potentiels points de friction qui augmenteront finalement vos coûts d’acquisition.

Vous devez garder une structure simple qui a pour seul objectif d’obtenir un clic qualifié.

Hook

Nous voulons baser le hook sur la structure suivante : [Réaliser cette action simple] pour obtenir [le résultat souhaité]

Exemple : “3 habitudes faciles pour avoir les dents blanches en 30 jours.”

Body Copy

Maintenant, nous souhaitons directement comparer le produit ou service à un exemple concret pour le prospect. L’objectif est qu’il pense à une image à laquelle il se rattache.

Par exemple : “Les dentistes ont découvert que cette pratique peut réduire le tartre de 70%”

Il faut ensuite construire son body copy en gardant l’image que vous avez construite en lien.

Cela va vous aider à construire la confiance de votre prospect pour votre produit ou service.

Vous allez pouvoir expliquer dans ce paragraphe le problème de votre cible.

Votre phrase clé ! Elle va vous permettre de passer du problème à la solution. Vous devez à présent créer du désir pour votre produit ou service chez votre prospect. Vous pouvez vous référer aux différents angles vu précédemment (l’émotion, le physique…) pour que votre prospect souhaite vraiment obtenir le résultat désiré.

Exemple : “suivez notre processus pendant 30 jours et n’ayez plus jamais honte de votre sourire.”

Expliquez à présent pourquoi votre solution va leur permettre d’avoir le résultat souhaité.

Concluez en faisant référence à votre phrase clé et incitez les prospects à l’action.

Exemple : “Si vous ne commencez pas ce processus, l’état de vos dents va continuer de se détériorer. N’attendez pas qu’il soit trop tard pour avoir pour retrouver votre sourire éblouissant.”

Conclusion

Vous avez une multitude de framework de copywriting que vous pouvez utiliser pour la rédaction de vos annonces.

Je vous ai présenté aujourd’hui 2 méthodes de copywriting avec des templates et des exemples concrets afin que vous puissiez réutiliser ces modèles et les A/B tester avec vos annonces existantes.

Si vous souhaitez découvrir comment on peut vous aider sur le copywriting de vos annonces afin d’améliorer vos performances. Vous pouvez prendre rendez-vous gratuitement avec notre équipe.

J’espère que cette checklist te sera utile et qu’elle te permettra à ton tour d’obtenir des résultats !

D’ailleurs, tu es peut-être dans l’un 2 cas :

  1. Tu fais des publicités, mais tu n’es pas satisfait des résultats.
  2. Tu souhaites lancer ton acquisition publicitaire mais tu ne sais pas par où commencer.

Alors tu es au bon endroit, je t’explique 👉

Il y a deux manières de faire des publicités.

L’ancienne 👎

Tu envoies du trafic sur ton site web et ta landing page.

Tu testes plusieurs campagnes et plusieurs leviers publicitaires.

Et tu essayes d’optimiser au petit bonheur la chance en changeant quelques paramètres.

Le problème ici, c’est que tu n’as aucune méthodologie d’itérations,

Et il est quasiment impossible de craquer son modèle.

👋 C’est là qu’intervient notre nouvelle méthode

Qui a déjà convaincu plus de 60 entreprises comme Verisure, Karos ou encore iconoClass.

Plutôt que de se concentrer uniquement les campagnes publicitaires,

Nous construisons ce que l’on appelle des funnels publicitaires.

Un funnel publicitaire est la combinaison parfaite des éléments suivants :

  • Le visuel publicitaire
  • La landing page
  • Le copywriting
  • La campagne

Bonus Pour aller plus loin

Voici quelques conseils pour réussir sur les réseaux sociaux.

1. Définissez vos objectifs

Avant de vous lancer, déterminez ce que vous souhaitez accomplir :

  • Augmenter la notoriété de votre marque ?
  • Vendre un produit ou un service ?
  • Construire une communauté autour d’une passion ou d’un intérêt commun ?

Une fois vos objectifs clairement définis, vous pourrez élaborer une stratégie adaptée.

2. Choisissez les bonnes plateformes

Tous les réseaux sociaux ne conviennent pas à tous les types de contenu ou d’audience. Instagram est idéal pour le contenu visuel, LinkedIn pour le networking professionnel, TikTok pour le contenu vidéo court et créatif, etc. Sélectionnez les plateformes qui correspondent le mieux à votre audience cible et à votre contenu.

3. Créez du contenu de qualité

La qualité prime toujours sur la quantité. Il vaut mieux publier moins souvent, mais offrir du contenu pertinent, bien conçu et authentique. Utilisez des visuels attrayants, rédigez des textes soignés et assurez-vous que votre contenu apporte de la valeur à votre audience.

4. Engagez-vous avec votre communauté

Répondre aux commentaires, poser des questions, organiser des sondages ou des jeux-concours… L’interaction est la clé pour construire et maintenir une communauté engagée. Montrez à vos abonnés que vous vous souciez d’eux et qu’ils ne sont pas juste des chiffres.

5. Restez cohérent

Gardez une ligne éditoriale claire et restez fidèle à votre image de marque. Cela aidera votre audience à savoir à quoi s’attendre et renforcera votre identité sur les réseaux.

6. Analysez et ajustez

Utilisez les outils d’analyse fournis par les plateformes pour évaluer la performance de vos publications. Identifiez ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, et ajustez votre stratégie en conséquence.

7. Formez-vous

Le monde des réseaux sociaux évolue constamment. Nouvelles fonctionnalités, tendances, algorithmes… Il est essentiel de se tenir informé et, si nécessaire, de suivre des formations pour rester compétitif.

8. Soyez patient

Le succès sur les réseaux sociaux ne vient généralement pas du jour au lendemain. Il faut du temps pour construire une audience et gagner sa confiance. Soyez patient, persévérant et restez passionné.

Conclusion

Réussir sur les réseaux sociaux demande du travail, de la stratégie et de l’authenticité. En restant fidèle à vous-même, en offrant du contenu de valeur et en engageant régulièrement avec votre communauté, vous augmenterez vos chances de succès. Bonne chance!

Explorez une approche directe et facile pour stimuler le développement de vos compétences.