Souhaiteriez-vous atteindre les gens par leurs adresses ?

Avez-vous déjà imaginé la combinaison d’annonces sur les réseaux sociaux avec les courriels que vous envoyez en publipostage ?

Dans cet article, votre vision s’étendra sur des techniques pour créer une campagne de Marketing publipostage en y insérant une combinaison d’annonces et  de courriels.

Formation email marketing : Ecrire des emails intéressants

  • Préparation des contenus des courriels pour les télécharger sur Facebook

Les données des courriels que vous envoyez sont aussi utiles pour du Marketing en ligne. Avec leurs contenus, les annonces peuvent être affichées dans les emails puisque tout le monde est sur les réseaux maintenant.

Cette façon est le meilleur chemin pour trouver des clients potentiels.

D’abord, commencez à préparer vos données pour les importer sur les réseaux sociaux. Vous créerez ainsi un fichier CSV. L’objectif est de collecter et rassembler le plus de données que vous pouvez. Les réseaux sociaux vous aident et vous permettent ensuite de cibler des publics en fonction de différents facteurs comme :

  • Email
  • Numéro de téléphone
  • Prénom
  • Nom
  • Ville
  • Etat / Province
  • Pays
  • Date de naissance
  • Année de naissance
  • Age
  • Genre
  • Etc…

Et puisque vous travaillez à partir d’une liste définie, vous devriez au moins avoir en connaissance et comme base de données les noms et les codes postaux. Mais il est toujours préférable de posséder le plus d’informations possible. Vous pouvez ensuite créer un fichier dans Excel pour organiser tout cela. Vous aurez créé ainsi un fichier CSV.

Après, vous pouvez préparer les contenus de vos emails à partir de ce fichier qui aura un intitulé de chaque facteur dans les colonnes.

Pour avoir de l’aide si vous en avez besoin, téléchargez un exemple de ce fichier sur les réseaux sociaux. Ils fournissent également les petits détails nécessaires sur comment configurer les colonnes et les données.

  • Créez une audience personnalisée basée sur vos données

 

Après que vous ayez créé le fichier CSV et qu’il est fin prêt, vous pouvez l’utiliser pour la création d’une audience personnalisée. Il existe tout un trajet de chemins à suivre dans les réseaux sociaux pour ce faire. Vous pouvez y trouver divers outils qui vous mèneront à créer cette audience personnalisée, comme ouvrir Business Manager et ensuite, Outil Audience. Naviguez là-dessus, et en suivant bien ces chemins, à la fin vous pouvez choisir « Fichier Client ».

Il est nécessaire après d’ajouter des clients à partir de votre fichier initial. Le réseau social que vous avez utilisé vous demandera ensuite de suivre des étapes pour le téléchargement de vos données. Quand le téléchargement est fini, une fenêtre apparaîtra. Cette fenêtre vous permettra de repérer les intitulés des colonnes de votre fichier CSV pour les rallier dans les catégories de données dans Business Manager.

En allant à travers la liste, assurez-vous que le réseau social reconnaît les champs que vous voulez utiliser pour créer votre audience, en ignorant bien sûr ceux qui n’ont pas de pertinence.

A titre de rappel, utilisez au minimum le nom et le code postal. Mais plus vous avez de données, plus c’est mieux. Comme les réseaux sociaux le disent, plus vous fournissez de données, plus vous trouverez des correspondances.

Téléchargez en toute sécurité vos données en suivant toutes les instructions dans le processus de téléchargement. Vous pouvez ensuite commencer à traiter votre nouveau fichier audience. Maintenant, vous êtes prêt à débuter à créer la campagne. Le réseau social pourrait prendre un peu plus de temps pour s’exécuter selon la taille des données que vous aviez importées.

  • Choisissez des pages d’accueil distinctes pour les annonces et les mails en publipostage

Quand vous êtes en train de combiner les courriels avec les annonces, vous aimeriez configurer deux pages d’accueil sur votre site : une pour les courriels et une pour les annonces de réseaux sociaux. Ces deux pages bien séparées vous aideront à mesurer leur taux de réponses (sans les paramètres qui vous demandent de mettre des URL déroutantes sur vos annonces de publipostage).

Et si vous n’avez pas encore d’outils pour créer ces pages d’accueil sans l’aide d’un développeur, vous pourriez vouloir envisager investir dans un seul outil. Et si vous pensez tester en particulier les efforts payant sur les médias, pouvoir lancer avec rapidité les pages d’accueil est vraiment essentiel.

Dans vos pages d’accueil, il est primordial d’inclure un point de conversion. Car bien que vous cherchiez des prospects pour répondre à votre annonce en « hors ligne », les obtenir sur vos pages de destination pour apprendre encore plus vous aide à rassembler des analyses concernant votre campagne et à les optimiser sur la base de données.

Le point de conversion pourrait être un visionnage de vidéo, ou faire des achats en ligne. Ils vous aideront à comprendre le comportement de votre audience depuis les deux médias (courriels et annonces sur réseaux sociaux).

  • Audiences personnalisées segmentées pour le remarketing des réseaux sociaux

 

Après que vos pages d’accueil aient été configurées, vous pouvez peaufiner votre objectif pour une segmentation de votre liste de destinataires. Plus particulièrement ceux qui ont visité l’une de vos pages, mais qui n’ont pas répondu à vos attentes sur les points de conversion en visionnant les vidéos ou à tous ce que vous leur avez demandé de faire.

Pour cibler ce segment de liste, créez deux audiences personnalisées en plus. Une pour ceux qui ont accepté de recevoir vos offres par e-mail, mais qui n’ont pas agi et ont abandonné leur action sur la page de destination. L’autre audience serait pour ceux qui ont répondu positivement aux annonces sur les réseaux sociaux, mais qui ont aussi quitté la page de destination sans n’avoir fait aucune action.

Le processus à suivre pour créer ces nouvelles audiences est à peu près pareil qu’à celui du début. Il vous suffit de suivre les chemins et les indications ; et à la fin, définir les paramètres pour ceux qui ne visitent pas toutes les pages mais seulement certaines d’entre elles. Ensuite, spécifiez quelles pages faut-il inclure et lesquelles exclure. Pour celles à inclure, sélectionnez l’URL de la page de destination. Et pour celles à exclure, vous pouvez spécifier une URL ou un événement. Après avoir fini de paramétrer le remarketing pour chaque audience personnalisée, nominez-les.

  • Coordonnez le calendrier de vos courriels en publipostage et vos annonces

Il est très important de synchroniser les annonces de réseaux sociaux avec les receveurs de courriels. Une fois qu’ils arrivent chez eux en effet, ils auront besoin d’un peu de temps pour répondre ou abandonner. Ou ils auront suffisamment de rappels pour qu’ils soient plus incités à réagir quand ils commencent à recevoir les annonces de réseaux sociaux. En effet, les annonces sur les réseaux sociaux ne sont pas leur première interaction avec votre campagne.

Une majeure partie de la fenêtre de délivrance des courriels sont dirigée par ce que vous payez ainsi que la destination des annonces. Après avoir délivré à vos destinataires vos courriels, laissez couler une ou deux semaines pour les réponses (cela peut être également une réponse positive ou carrément un abandon). Ensuite, envoyez les annonces dans les réseaux sociaux. Si vous êtes en train de planifier des campagnes avec des envois multiples, mettez à jour votre créativité en conséquence.

  • Alignez votre créativité à votre audience

 

Avant que vous ne commenciez votre campagne, vous avez besoin de considérer une étape en plus : la créativité ! Les éléments de votre campagne devraient avoir des aspects similaires et des impressions identiques aussi dans les courriels, dans les annonces dans les réseaux sociaux ou dans les pages de destination. Ces rappels et cohérences amplifient les points de ralliement entre ces différents canaux.

Et puis, assurez-vous que les contenus soient pointilleux et pertinents pour chacune de vos trois audiences :

  • Ceux qui n’ont pas encore visité votre page d’accueil mais qui peuvent avoir lancé un coup d’œil à votre e-mail
  • Ceux qui ont visité la page d’accueil mais ne se sont pas convertis
  • Et enfin ceux qui ont visité votre page d’accueil et qui se sont convertis.

Pour une longue campagne, mixez vos écrits et vos visuels pour tester différents messages à ces trois types de public. Essayez une demande en douceur pour ceux qui ont reçu les courriels mais qui n’ont pas encore visité les pages d’accueil ; et inversement, une demande plus directe pour ceux qui ont répondu aux courriels mais ne se sont pas convertis.

  • Lancez la campagne et surveillez son évolution

La dernière étape est de charger votre œuvre et d’activer votre campagne. Gardez un œil sur comment chaque annonce est utilisée et comment les vôtres fonctionnent à partir de la conversion. Dépendamment de la taille de votre audience, la fréquence pourrait être un défi. Votre budget pourrait avoir besoin d’être revu à la hausse. Gérez les annonces quotidiennes et faites des rotations plus fréquentes de votre œuvre. Mais comme votre campagne entière n’est pas diffusée sur les réseaux sociaux, les rotations de vos annonces peuvent donc être beaucoup moins fréquentes.

Astuce bonus : si vous souhaitez trouver de la fantaisie dans vos posts, vous pouvez ajouter un troisième canal en y incluant une campagne de messagerie destinée au même public.

Conclusion

On a vu tout au long de l’article qu’avec seulement quelques étapes, vous pouvez maintenant booster vos envois directs de courriels. Et avec l’aide d’autres canaux, vous êtes sur votre petit chemin de création de campagnes multicanaux, puis commencer à observer une croissance dans les conversions et leurs portées.

Qu’est-ce que vous en pensez ? Avez-vous une campagne à faire qui pourrait bénéficier de la combinaison des courriels avec les réseaux sociaux ? Si vous avez déjà essayé, quels étaient vos résultats ? Nous aimerions beaucoup que vous nous partagiez vos expériences en suivant nos offres de formation.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Publié par Franck PARIENTI

Professeur universitaire à HEC. Directeur des programmations de formation pour les 30 campus Supinfo University. Coach Google. Coach Facebook. Professeur universitaire à Polytechnique Madagascar, Professeur pour 5.000 étudiants à Madagascar. Fondateur BusinessDigital Campus en ligne. www.linkedin.com/in/franckparienti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *