La plupart des gens pense que le tutoiement est une marque de politesse. Lorsqu’on communique avec d’autres personnes, on a du mal à s’exprimer et on hésite des fois à employer le « tu » ou le « vous » pour aborder le sujet. Le plus gênant, c’est qu’on vient à peine de faire connaissance avec notre auditeur. A moins qu’il soit une personne importante, c’est évident qu’on le vouvoie.

Dans le web, on ne peut pas marginaliser nos prospects. Utiliser le tutoiement d’un côté, ensuite employer le vouvoiement pour certains clients.  Si tu décides de les tutoyer, alors fais de même  pour toute ta mailing liste. Parce que ce n’est pas en les tutoyant qu’ils vont acheter ou ne pas acheter nos offres.

D’ailleurs, lorsqu’on utilise la deuxième personne du singulier, d’autres croient qu’on n’est pas classe.  Pourquoi on ne resterait pas nous même,  entamer  la conversation avec tes inscrits de sorte à ce que tu sois à ton aise. L’essentiel c’est que tu saches convaincre tes prospects, qu’ils s’aperçoivent que tu leur parles en toute sincérité. Ne cache pas ta personnalité derrière ces exigeantes formes de politesses.

Tes inscrits sauront t’apprécier à ta juste valeur à condition que tu accomplisses des choses bien. Que tu utilises donc le «  tu » ou le «  vous », ils n’y prêteront pas vraiment une grande importance d’une manière générale. Ce qui compte c’est surtout tes phrases, le contenu de tes offres. Tu les vouvoies alors que ta phrase ne montre pas que tu t’adresses poliment. Tu fais semblant d’être poli mais tes arguments ne le prouvent pas. Au final ton audience ne va pas aimer ça !

Le « tu » marque aussi un rapprochement entre toi et tes inscrits, si tu emploies le « vous », c’est comme si tous les deux vous faites parties d’une différence de classe sociale, d’âge, de façon de voir les choses, etc.

Sois tout à fait naturel pour éviter d’avoir le sentiment qu’on doit quelque chose à quelqu’un de supérieur. Si tu veux vraiment te rapprocher plus près de tes prospects, le tutoiement reste le moyen le plus efficace. Tu verras après qu’ils s’accrocheront bien à toi. Si tes doutes persistent, tutoie-les dans tes arguments. Dans la conclusion, tu peux utiliser le « vous », comme ça tu n’auras pas l’inquiétude d’avoir fait quelque chose de mal.

Quoi qu’il en soit, si tu veux retenir tes prospects au point de toujours suivre ce que tu projettes prochainement, la neutralité est la solution idéale et le tutoiement est l’unique moyen de séduire ta mailing liste.

Si tu veux encore plus de conseils, suis notre page.

 

 

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.