fbpx

Vous voulez que vos publicités sur Facebook et sur Google génèrent plus de revenu ? Vous êtes curieux de savoir comment Google Analytics data peut vous aider à trouver un site internet qui vous aidera ?

Pour voir comment la journée optimisée du client peut vous aider à booster vos ventes, j’ai interviewé Tanner Larson.

Savoir plus sur ce show

Social Media Marketing Podcast est créé afin d’aider les marketeurs ainsi que les propriétaires de business et les créateurs.

Dans cette épisode, j’ai interviewé Tanner Larsson, un expert en optimisation de E-Commerce spécialisée dans les revenus et les auteurs de E-Commerce Evolved. Le nombre de personnes qui le consulte est en constante augmentation, et il est l’hôte d’un événement appelé Build Grow Scale Live.

Tanner explique comment les marketeurs peuvent analyser tout le processus de vente aux clients  afin d’optimiser les bénéfices.

Vous allez aussi découvrir comment les données analysées peuvent identifier quatre fuites de bénéfices qui peuvent facilement être résolues

Optimisation des revenus. 

L’histoire de Tanner

En 2011, Tanner était propriétaire d’une société de nettoyage de fenêtre et de vente de lumière de noël qui marchait bien, mais il s`ennuyait. Alors, il commença à étudier le marketing en ligne et les ventes sur Ebay et devint rapidement un Vendeur Puissant . Mais bien qu’il appréciait les ventes en ligne, la technologie des vente Ebay était trop basique au point qu’il dépense beaucoup de temps en faisant des choses qu’il n’aimait pas comme peser les produit et imprimer les étiquettes.

Tanner quitta alors Ebay pour Clickbank, une plateforme affiliée à l’informationnel et les produits digitaux. Inspiré par les personnes qui vendaient « Comment créer un business », il créa une pour une société de nettoyage de fenêtre de building.

Quand il réalisa qu’il ne deviendrait pas riche de cette manière, il se rendit compte que l’espace en ligne n’était pas l’endroit magique pour faire de l’argent. C’était simplement un autre endroit pour faire du business.

Tanner commença alors à étudier le marketing en ligne et les techniques de vente. Il aimait mettre en exécution ce qu’il avait étudié mais aussi avait besoin d’une nouvelle manière pour le faire vivre. Après devenu presque aveugle, il eut une transplantation de cornée, qui implique un long et restrictif processus de convalescence. De ce fait, il ne pouvait aller dehors ou porter plus de cinq livres, il a dû vendre sa société de nettoyage de fenêtre.

Après être passé aux ventes en ligne, Tanner réalisa qu’il préférait la vente des produits physiques, et des gadgets en ligne. Quand vous vendez un produit informationnel, vous avez à aller très loin pour convaincre les clients qui ont besoin d’acheter votre produit. Vendre un produit physique est plus facile pour lui car il n’avait seulement besoin que de donner les caractéristiques du produit.

Aujourd`hui, fondateur de Création d’Échelle de Croissance, Tanner se concentre seulement sur le E-Commerce. L’étendue de son travail comprend les magasins en ligne, des canaux de ventes, et des solutions hybrides. En pensant à ses victoire et ses pertes, il testa beaucoup de choses et apprit à se concentrer sur les données d`approche sur le E-commerce.

Quelque grandes pertes avec la boutique Spotify lui furent spécialement utiles pour forger les pensées sur le E-commerce. Au début, la boutique Spotify était un succès, vendant des dizaines de milliers de produit par semaine. Mais après un changement soudain, il escomptait  avoir 200 000 dollars. Il vérifie chaque mois pour maintenir le business rentable car le flux de cash ne pouvait suivre le développement du marché.

Peu après, Tanner comprit ce qui ne marche pas. Il commença à revoir les données d`une autre manière et en profondeur. Par ailleurs, ses données étaient basées sur le E-commerce utilisé pour vendre en plus des produits physiques, des produits visuels, des services et d’autres encore.

Ci-après, les points essentiels retenus par Tanner sur ses expériences dans les ventes sur Ebay.

3 erreurs que les marketeurs font quand ils ont des clients

Quand les marketeurs essaient d`avoir des clients, Tanner remarque souvent qu`ils font trois grandes erreurs.

Premièrement, ils sont trop concentrés sur l’obtention du client et de la première vente. Spécialement, ils veulent couvrir toutes leurs dépenses et tirer un bénéfice à partir de leur première action. Cette action est la recette pour un désastre et rend plus difficile de rester dans le marché parce que les bénéfices réels ne se génèrent qu’à partir de ventes ultérieures.

En second lieu, les marketeurs n’évaluent pas leurs données de la bonne manière. La plupart collecte des données se fait en installant l’application Google Analytics Pixel de Suivi sur leurs sites internet mais ils ne touchent jamais aux données générés.

 Tanner comprit cela car il n’aimait pas les données. Toutefois, il ne comprenait simplement pas les informations qui étaient disponibles et à quel point ils pouvaient aider dans son business.

En troisième lieu, les marketeurs n’optimisent pas la journée des clients et n’analysent pas les détails demandés par les clients. Ces derniers peuvent être sur les réseaux sociaux avant de visiter votre site internet. En une journée, le processus crée peuvent changer leurs impressions en un clic sur votre site internet.

La journée qui conduit des réseaux sociaux vers votre site internet prend le plus de concentration, mais le site ou le magasin est aussi important que cette dernière. Cette journée débute quand le client atterrit sur votre site et finit par le temps et la façon dont ils le quittent. Par exemple, les clients qui ne font que passer et ceux qui achètent ont des différentes journées qui sont le plus souvent négligées.

Quand vous optimisez la journée du client à partir du site internet ou du magasin, vous améliorez tout le processus de conversion et vous éliminez les points de friction ou les déconnections à chaque étape. Quand les publicités sur Facebook ou Google ne sont pas converties, les marketeurs ont tendance à se concentrer sur l’amélioration du ciblage des publicités. Toutefois, trouver le point dans le site internet ou dans le magasin qui a besoin d’être amélioré peut être le changement qui boostera réellement la conversion.

Parce que les marketeurs connaissent si bien leurs produits et leur site internet, ils ont tendance à ne pas voir les blocages ou les points de frictions qui apparaissent dans le site lors du processus de vente. En utilisant les données pour optimiser la journée de votre client, vous pourrez voir l’endroit où vous perdez votre vente que vous ne réaliserez même pas.

Ecouter le show pour connaître mes pensées sur a quel point, la mise à niveau de vos données peuvent être bénéfiques. 

7 sections de la journée du client

Pour expliquer comment optimiser la journée du client, Tanner fit comprendre les 7 sections et les sections où les marketeurs font le plus souvent les erreurs.

La page d`accueil :

les visiteurs peuvent atterrir sur votre site de différentes manières, certains par l’intermédiaire de votre page d’accueil.

Une idée fausse commune est que votre site internet n’a pas besoin d’option de recherche parce que vous n’avez qu’un seul produit, service ou autre. Toutefois, les données montrent que chaque site internet peut avoir des bénéfices à partir d`une fonction de recherche mise en valeur dans le site car les clients ne viennent pas juste pour le produit mais aussi pour des réponses. Ensuite, vous pouvez collecter les données sur les recherches (qui aident à améliorer votre site) et changer en un site de recherche.

Vous voulez aussi rechercher d’autre problèmes sur votre page d’accueil, incluant une navigation compliquée, une évaluation pas claire des propositions ainsi que les sliders. Les sliders sont les bannières d’image qui apparaissent en dessous de la barre de navigation. Mais bien que les sliders sont populaires, ces derniers ont perdu à chaque test de site internet de Tanner et de sa société car ils occupent une place importante dans le site et leurs contenus peuvent cacher 2/3 de l`écran.

Les sliders contiennent souvent des shoots de produits ou service que l’on ne peut cliquer. Vous ne voulez pas réserver un espace important sur un site internet à ce type de contenu. Quand vous enlevez les sliders et mettez en valeur les contenus importants, votre site peut commencer une meilleure conversion.

Tanner souligne aussi la réduction de désordre dans la page d`accueil. Dans plusieurs site internet, il y a tellement de choses que l’œil ne sait plus quoi voir. Quand vous examinez la journée du client, assurez- vous que le design de votre page d’accueil aide les visiteurs à se concentrer sur ce que vous voulez qu’ils voient et ainsi qui les incitent à naviguer sur votre site.

Les pages de catégories et les collections :

Dans un site qui vend des produits, les pages organisent et potentiellement montrent vos offres. La plupart des boutiques en ligne utilisent des filtres par défauts qui ne s’alignent pas nécessairement avec les types de produits que la boutique vend. Quand les pages sont mal organisées ou ont un manque de filtre, les visiteurs trouvent difficilement les produits qui les intéressent.

Pour comprendre à quel point les filtres peuvent être utiles, vérifiez la colonne gauche d’Amazon qui a des filtres comme sur la notification des produits.

Les pages de résultat des recherches :

Quand votre site internet offre des recherches, vous pouvez manipuler les résultats que vous souhaitez montrer aux visiteurs de manière à optimiser l’expérience du client. Si quelques termes de recherche ne produisent aucun résultat, vous pourrez montrer des réponses par défauts au lieu de ne rien montrer.  

La disposition des résultats des recherches est aussi importante. Une disposition faussée ou non claire peut induire en erreur le visiteur. Toutefois, vous pouvez rationaliser vos pages de résultats de recherche afin que les visiteurs puissent facilement parcourir les résultats et trouver ce dont ils ont besoin. Pour visualiser cela, remarquez comment il est facile de parcourir les pages de résultats des recherches sur Google.

Le résultat des recherches font souvent apparaître un métatexte générique à partir des pages qui apparaissent dans les résultats. Toutefois, ce métatexte et souvent SEO n’est pas optimisé pour les ventes, ou la visibilité dont le client se souci. A la place, assurez-vous que les résultats de recherche donnent des informations que le client ou l’acheteur peuvent trouver intéressant. Les résultats doivent se référencer vers leurs besoins.

Les pages des produits

La plupart des erreurs de vente se passent sur la page des produits, qui est une page de vente pour un produit spécifique. Elle pourra être une page ou les clients seront redirigés directement ou à partir d’une page de la boutique.

Si vous vendez un produit physique en ligne, montrer une fausse image sur la page des produits peut créer des problèmes. Du fait que les visiteurs en ligne ne peuvent toucher le produit, l’image doit les aider à voir que le produit est aussi réel que possible. Les images peuvent être négligées ou de mauvaise qualité. Si vous montrez trop d’images, les visiteurs peuvent se sentir submergés.

Une page de produit a aussi besoin de répondre aux questions au lieu de rediriger les clients vers FAQ (Foires Aux Questions). Quand vous envoyez les visiteurs vers les FAQ pour plus d’informations à propos de vos produits, le visiteur quittera la page de produit pour la page FAQ qui devra répondre à toutes les questions.

Par ailleurs, les visiteurs quittent les pages FAQ plus fréquemment que les pages de produit. Répondre aux questions communs concernant votre produit ou service dans une page FAQ est considéré comme si vous cachez la réponse. A la place, il faut répondre aux questions sur la page qui vend le produit pour que les clients aient le maximum d’information dont ils ont besoin quand ils désirent.

J`ai demandé à Tanner ce qu’il pense des vidéos présentes dans les pages de produit. Tanner répondit qu’il fallait considérer l’utilité de la vidéo par rapport aux clients. Quand une vidéo partage des informations importantes, le client a besoin d’aller vers la prochaine étape du processus. Placez alors la vidéo en début de la page des produits. Mais il est recommandé de mettre la vidéo en bas de page pour ne pas ralentir le téléchargement de cette dernière.

Le menu

Vous avez besoin de mettre chaque page dans le menu. Ceci gardera le visiteur à se concentrer seulement sur la prochaine étape où vous voulez l’emmener.

Dans plusieurs menus, les clients peuvent trouver une option de paiement à partir d’ Amazon ou de Paypal immédiatement après avoir ajouté aux liste de course dans leurs listes d`achat. Cette séquence crée deux problèmes. Premièrement, cela pousse à l’achat avant même que le client ait décidé de payer, ou ait décidé du moyen de payement. En second lieu, les clients sur une des options peuvent quitter votre site internet avant d’enregistrer leurs informations qui vous permettront de les suivre.

La collecte des informations du client avant qu’ils ne quittent votre page est importante pour un suivi. Sans ces informations, la seule action que vous pourrez faire pour garder encore ces clients est un ciblage de carte dynamique.

Il est important de se renseigner sur l’adresse mail ou le numéro de téléphone avant de montrer les options de paiement. Vous pouvez mettre une troisième position l’option et les modalités de paiement en dernier de la page d’information. La page sera organisée de tel que les clients puissent choisir une option de paiement et enregistrer les informations relatives à leurs cartes de crédit. Pour assurer tous les changements de cartes, la suppression de ces options peut avoir de graves impacts sur toute la procédure.

Une troisième option de paiement peut s’afficher sans que le client ait quitté sa liste avec Stripe ou Paypal Checkout. Avec ces outils, vous pourrez disposer uniquement d’une seule page pour la liste d’achat. Dans ce cas, Tanner recommande de demander les informations du client en premier lieu et de demander au client leur moyen de paiement en bas de cette page.  

La vérification

Après que le client ait ajouté des produits à sa liste, ils sont déjà prêts à passer à la vérification. Si vous n’avez pas de carte, vous passez directement aux vérifications. Avec la carte et la vérification, le retour sur l’achat est le plus grand problème. L`Industrie Global de l’E-commerce enregistrent annuellement des pertes remontant jusqu’à 4 milliards de dollars et seulement 30% à 60% de ces pertes peuvent être recouvertes.

Les services de High Ticket où les offres sont souvent recouvertes par des canaux de vente, abandonnent automatiquement le suivi. En retenant ce cas, il faut distinguer  la section email comme le première section que les clients compléteront dans la page de commande ou la page de vérification.

Après la section email, il faut demander le numéro de téléphone seulement si vous faites un suivi par SMS. Autrement, il faudra supprimer la section du numéro de téléphone car chaque section supprimée sur votre page augmente la vérification de 4,5%.

La page de vérification a aussi besoin d’être compatible avec le reste de votre site internet, favorisant ainsi la confiance de votre client. Si votre société dispose d’un bon site internet mais que la page de vérification soit négligée et non compatible, les clients se seront pas intéressés pour passer une commande. Ce changement de look et de feeling inquiète le client qui a l’impression que la transaction n’est pas sécurisée.

La page de vérification a aussi besoin d’offrir un support au client pour éviter des problèmes. Sur l’en-tête de votre page de vérification et à côté de votre logo, il faudra noter un email ou un numéro de téléphone pouvant les aider. Mettre ces options de contact n’a jamais augmenté le volume de client mais améliore la confiance du client dans le processus de vérification jusqu’à booster cette confiance jusqu’à 17%.

Si vous utilisez un agent pour « chatter » en direct, ces informations peuvent être ajoutées aux options de vérification .Tanner recommande de minimiser ces informations pour éviter les distractions. Il est évident qu’il faudra laisser du temps au client, s’ils désirent se mettre en communication avec vous.

La page de confirmation des commandes

la plupart des opérateurs ne gère pas l’attente des clients, dans la page de confirmation des commandes.

Une fois que les clients auront payé, vous avez besoin de donner aux clients les informations sur la prochaine étape et les procédures à suivre après la vente. Vous pourrez créer une vidéo qui aidera le client à se sentir plus confiant et à l’aise.

La page de confirmation offre ainsi le meilleur moment pour montrer une offre additionnelle ou commencer à éduquer le client pour son prochain achat.  

Quand vous travaillez pour optimiser la journée du client, il faudrait éviter de sauter immédiatement vers les sections du client. Tanner recommande d’analyser votre site en premier lieu, commencer à la page d’accueil et continuer avec la page de vérification

Une fois l’analyse finie, il faudra commencer à implanter des changements au moment du paiement. Ensuite, il faudra travailler sur la page d’accueil afin que chaque optimisation se fasse dans chaque précédente page. Si vous commencez avec la page d’accueil mais que vous avez un gros problème au milieu ou à la fin de la journée, la page d’accueil ne vous aidera pas a augmenter la conversion.

L`optimisation des revenues versus le taux d`optimisation de conversion

Tanner et son équipe de Création d’Échelle de Croissance se battent contre l’optimisation des revenus car ils ont besoin d’un terme qui capture précisément ce qu`ils font. Le taux d’optimisation des revenus accentue la conversion que les clients n’apprécient pas. L’optimisation des revenus accentue le but final. Les conséquences entravent toute obtention d’argent.

Comparer au taux d`optimisation des conversions

L’optimisation des revenus est une approche plus saine pour optimiser le site internet car il se concentre surtout durant la journée entière du client et non fictivement dans ses pensées. En réalité, Création d’Échelle de Croissance va au-delà des sept sections de la journée du client, en travaillant avec le site internet. Le taux d`optimisation de conversion commence aussi au début de la page tandis que le changement ne s’enregistre qu’à la fin de la page.

L’optimisation des revenus et le taux d’optimisation de conversion se concentrent sur les différents résultats. A ce stade, on se concentre sur la conversion et les rabais du coût d’acquisition des clients, occasionnant ainsi une mise à jour des changements. En bref, à la place des promotions, les conseils optimisent les réalités en testant directement ce que le client pense. Par exemple, changer la couleur d`un bouton et tester ensuite les résultats acquis avec cette conversion.

Avec l’optimisation des revenus, Tanner et son équipe se concentrent sur la présentation des informations correctes aux bons moments pour rationaliser la journée entière du client et éviter ainsi tous les obstacles rencontrés. Comme le test effectué change directement les revenus, les problèmes seront évités avec le taux d’optimisation de conversion. La conversion peut également accroître sans que les revenus ne bougent.

Comment les données peuvent identifier l’optimisation des sites internet :

Tanner explique ensuite comment utiliser les données pour augmenter les revenus. Ses suggestions sont basées sur le travail de huit développeurs et d’ingénieur de données de Création d’Échelle de Croissance. Ces techniciens travaillent en totalité, environ 500 heures par semaine pour effectuer  des tests séparés sur plus de 24 sites internet.

Pour collecter les données qui vous aideront à trouver ces optimisations, vous avez besoin d’utiliser Google Analytics et Google Tag manager. Aucune autre source de données ne pourra égaliser le pouvoir de ces outils combinés. Ils ne collectent pas seulement les données, mais ils vous permettent d’avoir accès à des filtres, des objectifs. En plus, ils vous aideront à interpréter les données.

Tanner et son équipe utilisent Google Analytics et Google Tag Manager pour tracer tous les liens, boutons, page, vidéo, image, et plus encore. Ils incitent ainsi les utilisateurs à tester en utilisant les sites comme Hotjar qui enregistrent la session de l’utilisateur. Une fois la collecte de toutes ces données effectuée, un rapport sera tiré pour combiner les différents points de données et analyses des activités. Tanner partage quatre façons simples de montrer que les données peuvent optimiser et « booster » vos revenus. Ces exemples sont basés sur le même site internet qui vend un produit à 89$. Il partage cette optimisation qui n’est pas toujours très visible pour un grand impact sur les revenus du site. Chaque optimisation effectuée se gère conformément aux précédentes.

L’analyse des données et les  prochaines importantes recherches

Par défaut, Google Analytics a éteint le site de recherche de traçage particulier qui donne des données de valeur. Pour démarrer, il suffit d’ouvrir votre compte manager et allumer le site de recherche.

Plus les recherches seront importantes, plus les résultats seront meilleurs. Le site de recherche de données peut aider à améliorer le site de recherche. Pour aider d’autres utilisateurs à rechercher votre site, vous pouvez extraire  le terme Acheteur utilisé par Google Analytique et l’utiliser dans vos copies, publicités, SEO et plus encore avec le nom de votre produit. Vous pouvez ainsi connaître que les acheteurs recherchent des termes ou vos produits d’une autre façon que celle que vous attendez.

En prenant l’exemple du site de Tanner, le rapport du site de recherche montre que 7% du trafic est utilisé par les outils de recherche. Toutefois, quand son équipe compare ce groupe avec un rapport de E-Commerce, ils ont découvert que 7% des utilisateurs comptabilise 20 % des revenus du site et ont un taux de conversion de 14,75% qui représente le double d`un site normal ayant un taux de conversion de 7%.

Basés sur ces constatations, l’équipe de Tanner optimise le site pour que toute personne puisse l’utiliser pour les prochaines recherches. Pour acquérir beaucoup plus de succès avec l’utilisation des outils de recherches, l’équipe a changé la barre de touche vers la droite et agrandit ainsi le maximum du site internet. Actuellement, 13% environ des opérateurs utilisent les moteurs de recherche et le reste continue à convertir avec une plus importante évaluation, ce qui a généré beaucoup plus de dépenses pour la compagnie.

En réalité, les ventes ont accru chaque fois que l’équipe de Tanner a été capable d’augmenter le pourcentage d’utilisateurs des moteurs de recherches, que ce soit pour les mobiles que pour les ordinateurs fixes.

Identification des mauvaises performances des Segments Navigateurs

Les utilisateurs utilisent plusieurs navigateurs incluant le Chrome, Safari,Firefox et Edge. Les utilisateurs de Mac se performent avec Firefox et Chrome. Certains utilisateurs plus âgés estiment toujours que l’Internet Explorer garde son excellence.

 Tout en gardant ces différences, il faudrait vérifier les segments de recherche qui se dévalorisent chaque mois. Il est nécessaire de connaître quel type de navigateur et de version , vos visiteurs utilisent. Ensuite, pour chaque version de navigateur, il faudrait vérifier si les utilisateurs transforment (ou passent en tête, changent le contenu, etc.) à une vitesse moindre que la conversion en moyenne pratiquée sur votre site ou même se comparent aux autres utilisateurs utilisant d’autres navigateurs.

Quoique ces données puissent être ennuyeuses, l’impact de l’optimisation d’un segment avec de mauvaises performances devient intéressant. Comme les mauvaises performances des segments du navigateur ont été causées par un utilisateur, il est toujours possible de garantir que les failles seront trouvées. Ceci est dû au fait que les navigateurs sont constamment mis à jour, ce qui s’oppose avec le code existant de votre site. Réciproquement et souvent, les anciens navigateurs ne peuvent pas se mettre à jour au code du site web.

Il est nécessaire de trouver les segments de mauvaise performance pour qu’une opposition du navigateur réduise la performance de la page. Pour commencer et pour chaque performance, il faudra filtrer un rapport de Google Analytics suivant le dispositif pour séparer le mobile et l’ordinateur . Ensuite , il faudrait cliquer sur le segment du navigateur avec une basse performance pour confirmer comment chaque version du navigateur se performe. En illustration, une fois cliquée, Chrome montrer comment chaque version se performe.

Typiquement, c’est facile de trouver comment la plupart des navigateurs se convertissent uniquement, on peut confirmer que deux segments peuvent montrer une basse performance. Une fois que ces versions soient identifiées, il faudrait partager les données avec le développeur de votre site internet ou avec votre équipe technique. Le BrowserStack sera utilisé pour vérifier le site web avec la version de navigation et résoudre le problème s’il y en a.

Le problème peut survenir au niveau du code apparaissant sous le capot ou l’affichage visuel comme un bouton ou image qui n’apparait pas correctement. Si le site ne s’affiche pas correctement avec cette version navigateur, les utilisateurs seront sceptiques quant à la sécurité de votre site.

Pour vérifier les mauvaises performances de certaines versions de navigateur à partir de leur site , Tanner et son équipe se sont référés à une pourcentage de conversion de 7.11% environ et 63% des utilisateurs du site internet s’affichèrent ensuite sur Chrome. Le rapport définit aux utilisateurs de Chrome une conversion à 6%, ou 1% de moins que la moyenne appliquée par le site.

Après avoir identifié les solutions et fixé un segment de navigateur en basse performance, la moyenne de taux de conversion appliqué augmente à 8%. Avec une augmentation à partir de 6% à 7%, le site internet enregistrera 125 ventes additionnelles qui généreront environ 11,000 $ de revenu par mois. A la fin de l’année, cette optimisation développera le revenu à environ 134,000 $ environ.

Identifier les solutions des résolutions des basses performances

Le tableau des résolutions apparaîtra en dimensions pixels sur votre écran. A titre d’exemple, 1920 x 1080 pixels ou 1366 x 786 pixels.

Toutes les résolutions devront garder le même taux de conversion pour vous permettre de confirmer les résolutions de même dimension que la moyenne du site. Un faible taux appliqué confirme un site peu développé, rien n’est clair, pas de téléphone mobile ou aucun activité de ce genre.

Pour chaque type de navigateur, il faut connaître le taux de conversion moyen à appliquer à chaque type d’écran de résolutions. Typiquement, deux ou trois résolutions doivent s’appliquer à la plupart des informations, et parmi eux deux ou trois seront de basse performance résolution, en comparaison aux autres. Habituellement, une résolution de basse performance apportera une solution. A titre d’exemple, une image ou texte couvrira un « Bouton Ajouter au Panier ».

Pour résoudre le problème, il est possible de faire quelques gains miraculeux. Pour l’exemple de site, la résolution de 1366×1368 est une basse performance. Environ 13% ou 14% du site web sera utilisé ; Une fois que la solution aurait été adoptée, le taux moyen de conversion s’élèvera pour égaler le taux pour d’autres résolutions.

En exploitant ces données avec Google Analytics, l’équipe a pu identifier une différence et ajouter ainsi 185 ventes et environ 16,000$ de revenu par mois. Pour cette année, cette optimisation a apporté plus de 200.000$ de revenu.

Trouver des pages de hautes données avec de bas taux de conversion

  Pour cette optimisation, il faudra commencer par vérifier les données pour chaque page de votre site web. Ce rapport montrerait une liste de toutes les données URL. Quoique les sources puissent être différentes (trafic, organique, etc..) le rapport listera simplement toutes les pages mais gardera les informations séparées pour les mobiles et pour les ordinateurs.

Dans ce rapport, il est nécessaire de vérifier les pages disposant d’une grande quantité de sessions mais appliquer avec un faible taux de conversion (ou d’autres indicateurs de performance, comme les opt-ins). Comme la Direction de Google Tag n’a pas pu tracer des utilisateurs à travers toute la procédure de vente, un taux a été appliqué pour que chaque utilisateur puisse convertir à chaque page. Pour visualiser, il faudrait se rapprocher de « A propos de nous » qui convertit avec un taux sûr.

Une fois une page de basse performance identifiée, il faudrait se référer à cette page comme utilisateur et noter toute déconnection ou ce qui en ressemble ou est considéré comme  hors de l’ordinaire. Ensuite, avec un outil du genre « Hotjar », il faudrait enregistrer et vérifier plusieurs centaines d’utilisateurs sur votre site. Il faudrait noter où ils cliquent, ce qu’ils font, et le temps qu’ils passent dans certains points. Motifs, dispositifs et d’autres informations seront axés vers vous.

A travers des sites comme « Test Utilisateur », la visite comme utilisateur sur votre site peut être payant. Ce qui n’a jamais existé jusqu’alors. Ils peuvent enregistrer toute la procédure et expliquer leurs idées. En vérifiant ces enregistrements, il est possible d’identifier les points faibles du site qui semblent être intéressants pour vous et non pour les autres. Une fois que vous identifiez et fixez les solutions, il est possible de faire un essai de division.

En analysant les données sur ce type de site, Tanner et son équipe ont découvert que la « page A propos de nous  » ne dispose pas de basses performances significatives. :13.2% de données ont été enregistrées à travers « la page A propos de nous » et avec 2.41% de taux de conversion. Tanner estime que beaucoup d’utilisateurs négligent leur « page A propos de nous », tout simplement  parce qu’ils ne pensent pas à une vente. Toutefois, ces utilisateurs ferment leur « page A propos de nous ».

Le plus rapide moyen de disposer l’expérience d’un grand client

Tanner et son équipe ont pu augmenter le taux de conversion de leur « page A propos de nous  » à 6.6%, ce qui n’était pas assez grand par rapport aux 7% de moyenne du site qui représente déjà un bon apport. En conséquence, 340 autres ventes ont été ajoutées au site avec un revenu de 30,000 $ par mois. Pour l’année, une optimisation a pu augmenter environ $363.000 de revenu annuel.

Les ventes que Tanner et son équipe ont enregistrées à travers la « page A propos de nous  » ont été spécifiquement intéressantes. La grande histoire sur les commencements de la compagnie et comment ils ont commencé, a été présenté en première page du «page A propos de nous  » de Tanner. L’historique a été bien montée et a intéressé plus d’un. De toutes les façons, la page avait plusieurs sorties.

Pour accrocher le produit, les utilisateurs faisaient défiler l’écran. Pour parfaire la procédure, Tanner et son équipe ajoutèrent de nouveaux boutons de commandes à travers les copies pour que les résultats puissent apparaître sur l’écran une fois que l’utilisateur faisait défiler.

En outre, un vidéo a été également montée pour l’histoire de la Compagnie sur cette page. Il était possible de regarder la vidéo grâce à un bouton tout à la dernière page. Tanner et son équipe changèrent la vidéo de place et la fixèrent à droite et à côté de quelques textes. A la place du bouton de commande vidéo, ils ajoutèrent des photos montrant des utilisateurs du produit ainsi qu’un bouton de commande d’achat. 

Quoique ces quatre exemples d’optimisation puissent demander des confirmations des taux de conversion, Tanner soulignent le fait que les coûts ne sont pas encore mis au point pour la conversion mais sur l’augmentation des clarifications pour une véritable satisfaction du client. « Dans tout ce que vous faites, visez grand ».

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Publié par Franck PARIENTI

Professeur universitaire à HEC. Directeur des programmations de formation pour les 30 campus Supinfo University. Coach Google. Coach Facebook. Professeur universitaire à Polytechnique Madagascar, Professeur pour 5.000 étudiants à Madagascar. Fondateur BusinessDigital Campus en ligne. www.linkedin.com/in/franckparienti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *