Quel rapport entre les temples d’Angkor au Cambodge et Facebook


Bonjour,

Nous allons voir qu’est ce qu’on apprend à Cambodge par  rapport à Facebook. 

En fait, il y a un lien entre ses temples maléfiques et Facebook  qu’on peut voir rapidement  l’évolution pour ne pas dire le déclin de nos croyances et nos édifices; souvent il n’est pas intéressant de construire tout sur le même socle  et le même temple concrètement.

Il est déconseillé de tout investir sa communication, son marketing et son management uniquement sur  un lieu: Facebook.

Nombreuses entreprises, aujourd’hui, utilisent les réseaux sociaux et  Facebook mais ne portent pas trop à Twitter, à Pinterest, à Instagram alors il faut savoir à ne pas être dépendant que d’un seul endroit comme malheureusement les khmer ont tout investi dans ces temples encore et puis après il y a eu un déclin et ils ne se sont plus occupé et que maintenant ça reste des magnifiques monuments mais qui n’ont plus la fonction originaire qui était un édifice religieux.

Aujourd’hui encore, on apprend qu’il faut utiliser tous les media  et essayer de disposer son propre  liste d’e-mail ou fichier client pour ne pas être dépendant car si demain Facebook vous ferme le compte, là je vais rencontrer surement une personne qui, du jour ou lendemain, a beaucoup investi du temps et d’argent sur Facebook  et que Facebook lui a fermé sa page sans autres commentaires sans quoi que ce soit, il s’est retrouvé sans sa principale support pour dialoguer avec sa communauté.

Il est donc intéressant de construire plusieurs édifices sur différente plateforme pour gérer votre communauté et avoir assimilé votre interlocuteur  dans votre communauté pour pouvoir continuer à dialoguer avec eux, si demain il se passe quoi que ce soit sur Facebook, peut être que demain on va être désintéressé par Facebook,  comme les khmer ont été désintéressés il y a certain temps donc c’est à vous de pouvoir  garder le contact que vous pouvez vous retrouver sur votre site internet, vous pouvez aussi vous retrouver sur d’autre réseaux sociaux.

Et voilà qu’aujourd’hui encore, on voit qu’il y a une sorte de renouveau et qu’on est ravi donc à vous de reconstruire à votre communauté pour faire de beau édifice et ne pas miser que sur Facebook.

C’est le lien entre les temples d’Angkor et Facebook.

    

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Publié par Franck PARIENTI

Professeur universitaire à HEC. Directeur des programmations de formation pour les 30 campus Supinfo University. Coach Google. Coach Facebook. Professeur universitaire à Polytechnique Madagascar, Professeur pour 5.000 étudiants à Madagascar. Fondateur BusinessDigital Campus en ligne. www.linkedin.com/in/franckparienti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *