RGPD

Soyez certifié à la fonction de DPO, Data Protection Officer / Délégué à la protection des données

Certification DPO, validée au journal officiel du 11 octobre 2018

Formation pour passer les examens de certification sous forme de QCM/ Questions aux choix multiples

17 compétences et savoir-faire afin d’être certifié DPO

Il y a d’abord la connaissance de principes : licéité du traitement, limitation des finalités, exactitude des données…

Ensuite, les capacités d’identification : base juridique d’un traitement, existence de transferts hors UE, violation de données personnelles nécessitant une notification à l’autorité de contrôle…

Enfin, l’aptitude à prendre des mesures : élaboration et mise en œuvre de règles internes, organisation et participation à des audits, réalisation de programmes de formation et de sensibilisation du personnel…

Ces compétences seront évaluées par le biais d’un QCM d’au moins 100 questions. 50 % traiteront de la réglementation générale ; 30 %, de la responsabilité : 20 %, des mesures techniques et organisationnelles.

L’épreuve sera considérée comme réussie si au moins 75 % des réponses sont exactes, avec un score minimum de 50 % dans chacun des trois domaines.

Les candidats à la certification devront posséder au moins deux ans d’expérience professionnelle. Soit dans des projets, activités ou tâches en lien avec les missions du DPO, soit dans un autre secteur, auquel cas il faudra avoir suivi une formation d’au moins 35 h en matière de protection des données personnelles.

6 semaines de formation gratuite

Inscrivez vous aux 6 modules de formation gratuite RGPD, Règlement Général sur la Protection des Données

« Mettez vous en conformité avec le RGPD« 

Le RGPD est en vigueur depuis le 25 mai 2018.

Vous saurez précisément ce qu’il faut mettre en place pour être en conformité avec le Règlement Général sur la Protection des Données
Evitez une sanction pouvant aller jusqu’à une amende de 20 millions d’euros et 4% de votre chiffre d’affaires.

Une formation gratuite en 6 modules vidéo :

Découvrez ce qu’il faut faire pour être en conformité avec le RGPD

C’est gratuit lors de cette conférence en ligne

Suivez cette formation : Vous êtes obligé de respecter le Règlement Général de la Protection des Données pour votre entreprise

Evitez une amende importante pouvant aller jusqu’à 20 millions d’euros ou 4% de votre Chiffre d’Affaires monde à partir du 25 mai 2018

Inscrivez vous maintenant !

En prime, vous recevrez notre guide gratuit vous récapitulant les 6 étapes vous préparant à la mise en conformité au RGPD

 

Le RGPD est entré en vigueur le 25 mai 2018. Nous allons vous expliquer les grandes lignes et voir ce que cela implique comme modifications pour être en conformité avec le Règlement Général sur la Protection des Données et éviter une sanction pouvant aller jusqu’à une amende de 20 millions d’euros ou 4% de votre Chiffre d’Affaires monde.

 

RGPD : Explications avancées et formation Data Protection Officer Par Franck PARIENTI, CEO BusinessDigital.fr Date de la conférence : 12 avril 2018

Résumé sur le RGPD, Règlement Général de la Protection des Données

 

 

 

Module 1 : Désignation du Délégué à la Protection des Données

 

Pour piloter la gestion des données personnelles de votre structure, vous aurez besoin d’un responsable qui exerce une mission d’information, de conseil et de contrôle en interne : le délégué à la protection des données.

Même si votre organisme n’est pas formellement dans l’obligation de désigner un délégué à la protection des données (également appelé DPOData Protection Officer), il est fortement recommandé de désigner une personne, disposant de relais internes, chargée de s’assurer de la mise en conformité au règlement européen. Le délégué constitue un atout majeur pour comprendre et respecter les obligations du règlement, dialoguer avec les autorités de protection des données et réduire les risques de contentieux.
Module 2 : Identification des traitements
Pour mesurer concrètement l’impact du règlement européen sur la protection des données de votre activité, il est primordial de recenser de façon précise les traitements de données personnelles que vous mettez en œuvre. Dans le cadre du futur règlement, vous devez tenir un registre des traitements de données personnelles et vous assurer que ces traitements respectent bien les nouvelles obligations légales.
Module 2 : Identification des traitements
Pour mesurer concrètement l’impact du règlement européen sur la protection des données de votre activité, il est primordial de recenser de façon précise les traitements de données personnelles que vous mettez en œuvre. Dans le cadre du futur règlement, vous devez tenir un registre des traitements de données personnelles et vous assurer que ces traitements respectent bien les nouvelles obligations légales.
Module 3 : Audits des traitements et identification des actions à mener
 
Sur la base du registre des traitements de données personnelles, identifiez les actions à mener pour vous conformer aux obligations actuelles et à venir. Priorisez ces actions au regard des risques que font peser vos traitements sur les droits et les libertés des personnes concernées.
Module 4 : Réalisation d’une étude d’impact 
 
Une fois que vous aurez des traitements de données personnelles susceptibles d’engendrer des risques élevés pour les droits et libertés des personnes concernées, vous devrez mener, pour chacun de ces traitements, une étude d’impact sur la protection des données (en anglais, Privacy Impact Assessment ou PIA). L’étude d’impact sur la protection des données permet : de bâtir un traitement de données personnelles ou un produit respectueux de la vie privée, d’apprécier les impacts sur la vie privée des personnes concernées, de démontrer que les principes fondamentaux du règlement sont respectés.
Module 5 : Mise en place des process RGPD
 
Pour garantir en permanence la protection des données personnelles, vous devrez mettre en place des procédures internes qui garantissent la protection des données à tout moment, en prenant en compte l’ensemble des événements qui peuvent survenir (par exemple : gestion des demandes de rectification ou d’accès, modification des données collectées, changement de prestataire, faille de sécurité, etc.).
Module 6 : Rédaction de la documentation résumant votre politique de mise en conformité
Pour prouver votre conformité au règlement, vous devez constituer et regrouper la documentation nécessaire. Les actions et documents réalisés à chaque étape doivent être examinés et actualisés régulièrement pour assurer une protection des données en continu.

La mise en conformité est d’ores et déjà obligatoire

Nous avons décrypté pour vous les textes européens.
Voici une première idée du contenu de ces 6 modules pour tout savoir sur le RGPD

Recevez notre guide gratuit vous récapitulant les 6 étapes vous préparant à la mise en conformité au RGPD

Inscrivez-vous gratuitement dès maintenant et recevez le Guide “comprendre le RGPD et les éléments de mise en conformité”

Remplissez ce formulaire pour

  1. recevoir votre formation

  2. + vous serez contacté au téléphone par un conseiller pour répondre à vos questions