fbpx
Comment réussir à développer ces compétences grâce aux formations présentielles ? Augmentez vos ventes avec notre formation en ligne et aussi en présentielle à Station F, le plus grand campus à startup au monde avec Apple, Facebook, Google et Amazon + 1.000 startup Programme en 5 semaines  pour créer un business rentable avec la Formule à copier / coller Inscrivez vous maintenant  Vous recevrez le guide Les 7 astuces pour obtenir plus de résultats avec l’emailing Comment avoir plus de clients avec l’email marketing
Pour assurer la réussite de la formation vis-à-vis des apprenants et ainsi prouver la compétence du formateur en la matière, plusieurs techniques sont indispensables. En effet, comme le but étant de transmettre le savoir, il est important de bien présenter le cours afin que les apprenants puissent comprendre facilement. Même en étant débutant dans l’organisation des formations, il suffit de suivre les conseils ci-dessous et les gens ne se douteront pas de votre niveau de professionnalisme : Se focaliser sur l’objectif Au début de la formation, il est important pour le formateur de rappeler aux participants les finalités de la séance, qui est la recherche de nouvelles compétences. Pour faciliter la compréhension, il est conseillé d’établir une liste des compétences et de les regrouper ensuite par thème. Si vous agissez ainsi, vous verrez que le déroulement de votre formation sera impeccable et vous n’aurez pas du mal à préserver une ambiance dynamique afin de garantir l’aboutissement à l’objectif principal. Pensez à mettre une certaine cohérence dans vos séquences de cours et à les relier de temps en temps avec le principal objectif de la formation. Bien structurer les différentes parties du cours L’essentiel est de pouvoir concentrer chaque séquence de cours autour autours d’un domaine précis. Un sujet peut être traité exclusivement dans un cours ou seulement dans une partie de la formation. Il vous appartient de trouver l’organisation idéale pour la présentation de la formation. Vaut mieux commencer avec les théories, qui constituent les bases du savoir, avant de poursuivre avec les détails et les sujets plus complexes. Opter d’abord pour les généralités avant d’aborder des cas plus précis. Tenir compte du degré de compétence de vos apprenants pour arriver petit à petit à l’objectif fixé. Bien construire le contenu de la formation Il est important de bien garnir le contenu de votre cours afin qu’il illustre l’essentiel. Assurez-vous qu’un cours présente un sujet bien clair de sorte à éviter les ambiguïtés. Apportez une certaine précision s’il le faut.  Il y a plusieurs façons pour enrichir le contenu de chaque cours : s’inspirer des citations et des concepts, présenter des définitions, des documents et des graphiques à analyser, proposer des débats, assortir les cas étudiés par des exemples concrets… Etablissez par la suite un plan de formation tout en assurant une continuité entre chaque activité. Commencez par les bases et continuez au fur et à mesure par les sujets complexes. Toujours proposer de bons arguments Comprendre quelque chose peut être difficile, surtout pour une compétence totalement nouvelle pour l’apprenant. S’assurer que les bases (une définition, un fait ou argument) doivent être toujours accompagnées par des exemples. En effet le recours à l’exemple élargit l’imagination de vos apprenants et les aide à se retrouver dans la situation. Savoir illustrer une théorie par un cas concret et plus pratique leur permet une compréhension rapide. En agissant ainsi, le formateur aura la certitude que ses apprenants parviendront à le suivre sans le moindre problème. Vous pouvez ainsi poursuivre en toute confiance. Optez pour cette méthode chaque fois que vous proposez une nouvelle idée tout au long de la formation. Illustrer la présentation par des cas concrets L’utilisation des cas concrets est indispensable pour l’efficacité de la formation. Même les théories les plus compliquées peuvent être facilement comprises avec de bons exemples. Par conséquent, essayer toujours de faire correspondre chaque savoir à transmettre à un cas concret. Le recours à une situation précise s’avère être nécessaire pour illustrer une théorie ou une définition, pour lancer les débats entre les membres du groupe. Il vous appartient de trouver le moment opportun pour présenter ces cas concrets tout au long de votre présentation. Inciter les participants à poser des questions On mémorise facilement les réponses suite aux questions qu’on a posées. Faire en sorte que vos apprenants se mettent à votre place pour poser les bonnes questions. Assurez-vous qu’ils se sentent personnellement concernés par le sujet. Ainsi ils seront davantage intéressés et curieux sur les réponses et autres informations qu’ils attendent de vous. Il faut leur donner l’opportunité de se poser des questions et penser à les traiter sérieusement. Vous pouvez s’inspirer de ces questions et de leurs réponses pour enrichir le contenu de votre cours. Donner de la place aux participants Durant le processus d’apprentissage, commettre des erreurs peut arriver. Personne n’est parfait ! Et pour réussir, il faut s’engager personnellement sans avoir honte de ce qui se passe. Pensez à organiser vos cours de sorte à ce que vos apprenants trouvent leur place et acquièrent de nouvelles compétences sans la crainte d’être réprimandé à chaque faux pas. Il faut leur donner une certaine liberté afin de les mettre vraiment à l’aise pendant le cours. Cela les aide effectivement dans leur implication et dans leur réussite. Penser aussi à accorder du temps à vos apprenants pour qu’ils interagissent entre eux afin d’élargir le sujet ou de débattre sur un thème précis. Utiliser des méthodes variées pour la présentation du cours Chaque apprenant a sa propre manière à apprendre et à comprendre. Plusieurs cas pourraient se présenter : il y en a ceux qui préfèrent des cas plus pratiques, ceux qui préfèrent les graphiques et les tableaux et ceux qui nécessitent qu’on consacre plus de temps sur des explications orales… Avec cette diversité de compréhension et d’apprentissage, il faut utiliser des méthodes de présentation variées qui répondront aux attentes des participants et ils seront satisfaits de votre intervention. Pensez à faire participer tout le monde par le biais des activités individuelles ou en groupe. Ne figez pas les modes d’apprentissage. Pour être efficace, chaque cours doit intégrer un débat ou travail de groupe, une analyse individuelle ou encore des études de cas en binôme. Favorisez plus d’autonomie L’assurance de vos apprenants se multiplie au fur et à mesure que la formation avance. Ainsi ils vont s’entraider, se posent des questions et prendront automatiquement l’initiative pour se former eux-mêmes. Penser à accorder du temps pour permettre plus d’autonomie à vos apprenants durant le processus d’apprentissage afin qu’ils se débrouillent en conséquence. Opter pour plus de pratiques plutôt que du cours à dominance théorique, favoriser les travaux de groupe en alternance avec les recherches individuelles. Vous ne serez pas toujours là pour les guider alors il faut les préparer déjà à continuer la route sans vous. Votre participation doit régresser au fur et à mesure de sorte à ce que vos apprenants prennent en quelque sorte le relais. Au final, ils pourront se débrouiller et ne reviendront vers vous que si c’est vraiment nécessaire. Faire une analyse des résultats à la fin de la formation Il est important de faire une analyse des résultats à chaque fin de cours et au terme de la formation en général par l’intermédiaire des conclusions, des rappels et des évaluations. Le but étant d’avoir une continuité régulière sur deux séquences de cours différents. Ces dispositifs aident également vos apprenants à évaluer leur niveau de compréhension et en conséquence prendre les mesures qui s’imposent. En outre, ces situations procurent des éléments utiles à vos éventuels commanditaires sur le déroulement de la formation. Mettre en place un système de calendrier Une bonne organisation est indispensable afin que votre formation soit faisable et réussie à la fois de votre côté et du côté de vos apprenants. Pour cela, il faut établir un calendrier pour toutes les activités prévues : les cours, les pratiques, les exercices, les examens, les périodes de stage… Par ailleurs, il faut prévoir une flexibilité de temps en cas de besoin (il est possible qu’on doit face quelquefois à des événements inattendus).

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Vous voulez développer votre Business Digital Programme en 5 semaines  pour créer un business rentable avec la Formule à copier / coller Inscrivez vous maintenant  Vous recevrez le guide Les 7 astuces pour obtenir plus de résultats avec l’emailing Comment avoir plus de clients avec l’email marketing

Publié par Franck PARIENTI

Professeur universitaire à HEC. Directeur des programmations de formation pour les 30 campus Supinfo University. Coach Google. Coach Facebook. Professeur universitaire à Polytechnique Madagascar, Professeur pour 5.000 étudiants à Madagascar. Fondateur BusinessDigital Campus en ligne. www.linkedin.com/in/franckparienti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *