Menu Fermer

Le gouvernement veut en finir avec le chômage de longue durée, qui touche près de 3 millions de demandeurs d’emploi, d’après les dernières données de la Dares. Comme l’avait annoncé la ministre du Travail, Elisabeth Borne, le 7 octobre dernier, une aide exceptionnelle de 1.000 euros, destinée aux demandeurs d’emploi de longue durée suivant une formation, vient d’être mise en place par décret. Ce texte, publié samedi 30 octobre, détaille par ailleurs les modalités d’attribution de cette prime. C’est Pôle emploi qui va gérer le paiement de l’aide, ainsi que les éventuels recours et réclamations qui y seraient liés.

Un premier versement de 500 euros sera réalisé au plus tard un mois après l’entrée en formation du demandeur d’emploi. Le solde de l’aide (500 euros) sera payé à l’issue de la formation. Y sont éligibles les demandeurs d’emploi en formation n’ayant exercé aucune activité professionnelle pendant au moins douze mois au cours des quinze derniers mois. Cette aide sera plus exactement versée à ceux ayant débuté entre le 1er novembre 2021 et le 31 décembre 2022 :

  • soit une préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POE I), un dispositif qui permet aux demandeurs d’emploi de se préparer à leur prise de poste grâce à une période d’immersion en entreprise ;
  • soit une formation nécessaire à l’acquisition des compétences requises pour occuper un emploi correspondant à une offre déposée par une entreprise auprès de Pôle emploi, financée tout ou partie par l’organisme public.

>> Vous cherchez à évoluer professionnellement, vous avez envie de vous reconvertir ? Business digital organisent un nouveau formation en ligne ou au centre (CPF).

L’objectif est d’inciter les demandeurs d’emploi de longue durée à aller vers des formations en entreprise avec une promesse d’embauche et qui visent des “métiers qui recrutent”, expliquait la ministre du Travail, le 7 octobre dernier.

L’aide à destination des employeurs entre aussi en vigueur

Par ailleurs, un second décret, également publié le 30 octobre, acte la mise en place d’une aide de 8.000 euros destinée aux employeurs qui embauchent en contrat de professionnalisation des demandeurs d’emploi de longue durée âgés d’au moins 30 ans. Pour rappel, ce dispositif avait été dévoilé dans le cadre du plan de réduction des tensions de recrutement, présenté par Jean Castex et Elisabeth Borne le 27 septembre dernier. Cette prime de 8.000 euros sera versée au titre de la première année d’exécution du contrat, pour ceux conclus entre le 1er novembre 2021 et le 31 décembre 2022.

N’hésitez pas à nous contactez dés maintenant